Aliénor Samuel-Hervé - Auteur d'Eclats de vie

Publié le par litteratureetfrancais

Moi et l'écriture

 

1.Présentez-vous en quelques mots.

Je m'appelle Aliénor Samuel-Hervé, j'ai 20 ans et je suis étudiante en Histoire à l'université Paris-Sorbonne. Je suis passionnée d'écriture mais aussi de lecture, généalogie, philatélie... Je suis de nature timide mais curieuse de tout et toujours motivée pour apprendre quelque chose.

 

2. Parlez-nous de votre dernier ouvrage

Je suis l'auteure du recueil poétique Eclats de Vie qui a été édité par VFB Editions au format numérique et est en vente depuis le 20 janvier 2014. C'est un recueil sur des instants de vie qui peuvent parler à tout le monde comme le temps qui passe, les souvenirs, l'histoire... J'écris de manière légère et accessible à tous afin de transmettre des émotions authentiques et pour le plaisir des mots et de leur rythme.

 

3. Depuis quand écrivez-vous?

J'écris poèmes et nouvelles depuis l'âge de neuf ans, j'ai commencé à en publier sur mon blog à 14 ans mais cela fait moins d'un an que je publie sérieusement, notamment dans des revues et sites littéraires.

 

4. Que vous apporte l'écriture ?

L'écriture m'apporte beaucoup de sérénité et de bien-être. Cela me permet d'évacuer mes émotions et de me sentir plus légère. A côté de cet aspect émotif, l'écriture m'apporte une distraction, j'aime manier les mots, faire des jeux de sens et de rythme, tenter de respecter des contraintes stylistiques. Enfin il y a la satisfaction d'achever un texte, de trouver une phrase qui sonne bien, un mot qui exprime exactement une idée...

 

5. Dans quelles conditions écrivez-vous?

J'écris dans le silence et de manière solitaire, quand j'en ai envie. Pour moi c'est un plaisir qui ne doit surtout pas devenir une contrainte alors je laisse l'inspiration me guider.

 

6. Quelle est votre source d'inspiration ?

J'ai de multiples sources d'inspiration : les paysages, les sentiments, la vie en général. Je suis souvent très en phase avec mon environnement, ce qui me permet de capter des choses qui paraissent anodines comme un son ou une couleur.

 

7. Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à côté? si oui laquelle? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d'écrivain ?

Je suis étudiante en Histoire, avec le projet de devenir enseignante-chercheur. Je pense que cela apporte une certaine rigueur dans mon écriture, l'envie de décrire des choses exactes et non approximatives. Cela me rend aussi très attachée aux formes d'écriture traditionnelles et peut-être moins réceptive aux arts contemporains.

 

8. Avez-vous d'autres projets d'écriture ?

Pour l'instant, je me concentre sur l'écriture d'un nouveau recueil de poésie. J'aimerai également faire un recueil de nouvelles, un roman historique et un roman fantasy. Collaborer à des projets d'autres artistes me ferait également très plaisir. Et à côté de tout cela, je compte bien sûr multiplier mes publications dans des revues et sites littéraires, des challenges qui me motivent toujours énormément. Un agenda bien rempli donc!

 

9. On dit souvant que l'auteur "fait passer un message" : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

Dans mes écrits, j'essaye de faire passer des messages d'amour, de la légèreté, de la sensibilité. Quand je vois le monde autour de moi, je suis souvent touchée par sa dureté et j'aimerai, naïvement sans doute, y apporter plus de douceur.

 

Moi et la lecture

 

1. Qui vous a fait aimer la lecture/ l'écriture ?

J'ai découvert la lecture en CE2, lorsque ma maîtresse a eu l'idée, en fin de journée, de nous lire quelques pages de Harry Potter. Ça a été un déclic : à huit ans je me suis donc plongée dedans,

puis bien d'autres livres ont suivi. Pour l'écriture je ne sais plus vraiment, c'est né quelque temps plus tard grâce à l'apprentissage de poèmes en classe.

 

2. Quel est votre auteur préféré en dehors de vous même bien sur !?

Mon auteur préféré en dehors de moi euh... moi ! Non bien sûr j'ai plusieurs auteurs favoris, dont David Eddings, Robin Hobb, Pierre Bottero, Pierre Grimbert... Pour les classiques j'aime beaucoup La Fontaine, Baudelaire, Racine, Corneille.

 

3. Quel type de lecteur êtes vous ?

J'ai été une grosse lectrice vers 16/17 ans, mais maintenant je n'arrive plus vraiment à trouver le temps de lire.

 

4. Qu'aimez-vous lire ?

J'ai dévoré des sagas entières de fantasy, mon genre préféré. J'aime aussi beaucoup la légèreté de la chick-lit qui me fait toujours passer un bon moment plein de détente et de rire. En revanche j'ai horreur des livres qui finissent mal ou desquels je sors triste. Ayant beaucoup d'empathie, cela me déprime pendant des jours (comme les Hauts de Hurlevent qui m'ont fait passer un très mauvais moment).

 

Moi et les blogs

 

1. Que pensez-vous des blogs littéraires ?

J'aime beaucoup les blogs littéraires, qui sont un formidable atout pour les auteurs débutants. Sans les lecteurs, les auteurs ne seraient rien, il ne faut pas l'oublier.

 

2.Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l'intérêt de répondre à ce petit questionanire ?

Ce blog a l'avantage d'être complet, avec non seulement des chroniques littéraires mais de véritables fiches sur des œuvres importantes de notre histoire littéraire. Quant à répondre à ce questionnaire, c'est l'occasion pour moi de partager ma maigre expérience de l'écriture. Moi-même j'aime beaucoup lire les interviews d'auteurs, savoir comment ils en sont arrivés à faire ce métier... C'est extrêmement enrichissant, et parfois il m'arrive de me dire "oh punaise je suis pareil que lui", je trouve cela amusant!

 

3. Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ?

Une critique positive est toujours un immense moment de bonheur pour moi, je me sens encore plus légitime d'écrire et de publier mes écrits. Une critique négative est toujours un moment beaucoup plus délicat, parce que je me remets en cause, je doute, et c'est difficile de se remettre à écrire après. En tout cas que cela vienne d'un blog ou d'un site spécialisé, pour moi cela ne change rien, un blog littéraire a autant de légitimité. Après cela dépend aussi de l'attitude du blogueur... comme de celle de l'auteur d'ailleurs!

 

4. Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Ma professeure de français en classe de 3ème... elle m'a donné confiance en moi et mes écrits.

 

5.Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d'apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

Les jeunes (certains) ne sont plus capables d'apprécier la lecture... lorsqu'elle est imposée. Les programmes scolaires n'aident pas à l'apprécier : lire du Balzac à 14 ans ou du Flaubert à 15 est totalement contre-productif (j'exagère un peu mais quand même). Les livres que sont susceptibles d'apprécier les jeunes ne sont pas ceux qu'apprécient la majorité des professeurs de français et la difficulté est là. Proposer de l’Harry Potter en classe serait beaucoup plus motivant !

 

6.Que pensez-vous du boom des éditions numériques ?

Je pense que l'édition numérique est un atout quand la maison d'édition est sérieuse. Ce mode de publication ne doit pas servir d'excuse à publier n'importe quoi n'importe comment. A partir du moment où la sélection et le travail de correction des manuscrits est sérieux, alors l'édition numérique ne peut être qu'un formidable tremplin, surtout pour un auteur débutant.

 

7. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ?

Aux jeunes écrivains (comme moi), je dirais ceci : croire en soi, en ses rêves, et tout faire pour qu'ils se réalisent.

 

Pour terminer je dirais simplement merci à ce blog pour ce questionnaire et le travail formidable qu'il y a derrière chaque lecture, merci à ceux qui ont lu ce même questionnaire, et merci à tous les lecteurs en général! 

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article