Melissa Restous - Auteur de Dix avril

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture

1- Présentez-vous en quelques mots.

Je m'appelle Mélissa Restous et je suis écrivain

2 - Depuis quand écrivez-vous?

Depuis que j'ai dix ans, à peu près. J'ai commencé par une pièce très mauvaise, suivie d'un conte tout aussi mauvais. J'ai persisté et j'espère avoir fait des progrès en quinze ans.

3 - Dans quelle condition écrivez-vous ?

Toujours en musique et dans un lieu qui m'inspire confiance. Du moment que personne ne regarde par-dessus mon épaule, je peux écrire n'importe où

4 -Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

Malheureusement je ne peux pas vivre de l'écriture. Depuis que j'ai eu mon master de lettres, j'ai été coordinatrice dans une association pour enfants handicapés, professeur de français et archiviste. D'un côté, travailler permet de ne pas rester enfermé dans une bulle et d'être connecté avec le reste du monde. Mais d'un autre côté, c'est chronophage et le temps passé au travail est du temps en moins pour écrire.

5-Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Trop ! Mon prochain roman devrait sortir fin 2015 aux éditions du Petit Caveau. En attendant, j'ai participé à un recueil de nouvelles des éditions Hélène Jacob avec une histoire intitulée "Le Banc". Sinon, j'ai entamé un nouveau roman fantastique mais je n'en dis pas plus.

Quelques questions sur vous et la lecture

6 - Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ?

La lecture, mes parents. La bibliothèque familiale est colossale ! L'écriture, c'est venu tout seul, après quelques déconvenues. 

7 - Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

Oscar Wilde, Théophile Gautier, Jane Austen, Ken Follett

8 -Quel type de lecteur êtes-vous ?

Plus jeune, j'étais une lectrice compulsive. J'avais même la gueule de bois à force de lire. Maintenant, je suis plus exigeante parce que j'ai moins de temps à y consacrer.

9 - Qu’aimez-vous lire ?

Tout. Classiques, polars, fantastique... Même les biographies. Sauf peut-être les tranches de vie, les histoires de personnes ordinaires ne m'intéressent pas beaucoup.

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

10 - Que pensez-vous des blogs littéraires ?

D'abord, j'admire les blogueurs de réussir à alimenter inlassablement leurs chroniques. Je sais que ce n'est pas toujours facile. J'aime beaucoup les blogs littéraires car ils permettent de faire de jolies découvertes et ils traitent de la littérature en général de façon beaucoup moins élitiste que certains magazines spécialisés, par exemple.

11 - Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) 

Si c'est un compliment, je l'accepte avec plaisir ! La critique négative est plus difficile à avaler mais c'est normal. Cela dit, si les arguments sont valables, j'en prends note pour mes futurs écrits

12 - Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Mon professeur de français de 4eme/3eme (M. Deschamps). J'avais peur de le décevoir en rédaction et quand c'était le cas, j'avais honte. C'est à peu près l'époque où je me suis dit que je pouvais prendre au sérieux le fait d'écrire et que je ne me débrouillais pas trop mal.

13 - Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

On ne leur apprend pas à apprécier la lecture. Ils voient ça comme un outil de torture scolaire. Cette année, j'ai proposé à mes 4eme de choisir un roman correspondant à un thème très large et de me rendre un travail dessus. Cela leur permettait de lire en fonction de leurs goûts et j'espère que ça leur a plu. Après, il n'y a pas de solution miracle. 

14 - Que pensez-vous du boom des éditions numériques ?

Au début, j'étais partagée. Voire même sceptique. Déjà qu'il existe pas mal de mauvais livres papier alors en format numérique... Mais l'idée a fait son chemin et je viens d'acheter une liseuse. Je vais enfin pouvoir lire tout ce que je veux, à moindre coût, quitte à racheter le livre plus tard (il n'y a rien de plus beau qu'une bibliothèque bien remplie!)

15 - Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ?

Il faut qu'ils travaillent. Beaucoup. Ecrire bien, c'est peut-être inné pour certains, mais ça ne suffit pas pour être un bon écrivain. Et croire en ce qu'ils font. S'ils n'ont pas confiance en eux, qui d'autre le fera? 

 

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article

Audrey 23/07/2014 21:54

j'adore lire les interview des autres auteurs, je trouve ça fascinant de voir qu'on a tous des méthodes différentes!!!