Natacha et Audrey Ajasse - Auteurs de Croc-Odile

Publié le par litteratureetfrancais

  1. Présentez-vous en quelques mots.

Nous sommes deux sœurs jumelles (Audrey et Natacha Ajasse) qui écrivons ensemble des romans jeunesse.

  1. Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

Nous n’avons publié qu’un seul roman pour le moment, il s’agit de Croc-Odile, aux éditions Hélène Jacob. Ce roman parle d’une classe de lycéens qui part en voyage scolaire et du harcèlement de l’une des adolescentes, Marie-Odile, par ses camarades. Nous avons écrit ce roman en donnant la parole aux différents personnages.

  1. Depuis quand écrivez-vous ?

Nous écrivons depuis l’enfance, c’est notre mère qui nous a donné le goût de la lecture puis de l’écriture. Mais ce n’est qu’à l’adolescence que nous avons commencé à vouloir écrire ensemble. Au départ, ça a été assez houleux, mais avec de la patience et du temps, nous avons fini par y arriver.

  1. Que vous apporte l’écriture ?

L’écriture nous permet de raconter des histoires, ce qui nous apporte une sorte d’apaisement. Cela nous apporte aussi un grand plaisir, nous adorons jouer avec les personnages, les situations et les points de vue. 

  1. Dans quelle condition écrivez-vous ?

Jamais en musique. Nous préférons nous isoler au calme et taper le texte directement sur l’ordinateur. Nous avons besoin d’un environnement calme pour écrire.

  1. Quelle est votre source d’inspiration ?

Nous en avons plusieurs. Pour Croc-Odile, l’inspiration vient de souvenirs, de choses qu’on a vues, de lectures aussi.

  1. Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

Je (Natacha) suis professeur de français, et je (Audrey) suis adjoint d’animation. Nos professions nous apportent surtout un salaire stable mais aussi une insertion dans la vie active qui nous permet de renouveler notre inspiration. 

  1. Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Oui, plusieurs ! Nous allons bientôt (cet automne) publier une nouvelle : « Un beau jour l’avenir s’appelle le passé » dans un recueil aux Editions Hélène Jacob. Ce recueil qui regroupe une vingtaine d’auteurs, s’articule autour du thème passionnant du voisinage.

Nous avons également commencé à écrire notre deuxième roman, Mascarade, qui est la suite de Croc-Odile. Un troisième volet est prévu pour clore cette trilogie.

  1. On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

Oui et non. Dans Croc-Odile, plusieurs messages s’imbriquent. Nous dénonçons le harcèlement, sous quelque forme que ce soit, mais nous voulons aussi montrer qu’il n’y a pas UNE vérité mais différents points de vue, et c’est ensuite au lecteur de faire le tri dans ce qui est recevable et dans ce qui ne l’est pas. Notre but est avant tout de montrer une situation dans son ensemble, sous tous les angles. Le message est sans doute aussi que face à une situation donnée, chacun est responsable de ses actes.

  1. Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

Si c’était à refaire, nous referions la même chose, notre carrière n’est pas étendue, mais nous sommes vraiment ravies d’avoir parcouru ce chemin ensemble.

  1. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

Je (Audrey) connais Mélissa Restous, l’auteur de Dix Avril, qui nous a parlé des Editions Hélène Jacob lorsque son roman a été publié chez eux. J’ai lu et beaucoup aimé ce roman, c’est pourquoi nous leur avons envoyé notre manuscrit.

 

Quelques questions sur vous et la lecture

  1. Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ?

Notre mère. Elle nous lisait des histoires et nous avons toujours eu beaucoup de livres à la maison.

  1. Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

Audrey: Stephen King, Joe Hill, Jane Austen, J.K. Rowling

Natacha: Jean Giono

  1. Quel type de lecteur êtes-vous ?

Dévoreur compulsif !

  1. Qu’aimez-vous lire ?

De tout, du classique, des contes, des romans jeunesse, des thriller,  …

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

  1. Que pensez-vous des blogs littéraires ?

Les blogs sont des outils de communication qui permettent de découvrir pas mal de choses et donner des pistes pour des lectures qu’on n’aurait pas envisagées.

  1. Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ?

C’est un blog très agréable qui donne envie de lire !! Nous avons répondu à ce questionnaire pour nous faire connaître et aussi parce que l’exercice est intéressant, même pour nous, nous poser des questions sur pourquoi on fait les choses de cette façon, ça permet d’avancer un peu.

  1. Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ?

Nous prenons les choses comme elles viennent, bien sûr, il est plus agréable de recevoir des compliments, mais nous lisons chaque avis avec intérêt, même si nous ne sommes pas d’accord ou si la critique est mauvaise. Nous partons du principe que tout avis (non insultant) est un barreau d’échelle pour progresser.

  1. Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Audrey : ce serait une institutrice que j’ai eue à l’école élémentaire, en CM1, Mme Poinloup (j’espère que je n’écorche pas trop l’orthographe de son nom) parce qu’elle a su nous faire découvrir des romans de jeunesse originaux et parce qu’elle avait compris qu’un enfant qui lit sera un adulte qui pense.

Natacha : ce serait mon professeur d’allemand de terminale, parce que c’était une excellente prof d’allemand et un être humain formidable.

 

  1. Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

Les jeunes lisent, je pense juste qu’ils ne lisent plus de la même manière, ce qui n’est d’ailleurs pas un reproche du tout. Nous pensons que les cartes de bibliothèque devraient être gratuites pour les mineurs et que les fonds jeunesse devraient être plus développés dans les bibliothèques municipales.

 

  1. Que pensez-vous du boom des éditions numériques ?

C’est une grande chance pour de petits auteurs comme nous car cela nous permet d’être lues à plus petit prix. Je (Audrey) possède d’ailleurs une liseuse qui ne me quitte jamais.

 

  1. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ?

Surtout, nous ne donnerions aucun conseil car nous pensons qu’il n’y a pas qu’une seule clef d’entrée dans l’écriture et que chacun trouve les siennes en écrivant. Cependant, le livre Ecriture, mémoires d’un métier de Stephen King, donne des pistes intéressantes.

 

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article

anonyme 07/10/2014 17:39

quelle joie de lire un livre aussi bien ecrit et vraiment sans aucune faute de Français ¨= ce questionnaire et les reponses faites sont exactement le reflet de la vie de ces 2 auteures + merci et bientôt au prochain nous esperons