Yannick Billaut - Auteur de L'émoi d'août

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture

Présentez-vous en quelques mots.

Yannick – 44 ans – 1m75 –71kg  et je vends une Renault 12 de 1978 (me contacter si intéressé. Par la R12 j’entends…)

Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

« L’émoi d’août » est mon premier livre. Un roman court qui se déroule en Bretagne. Un roman qui renvoie chacun à ses souvenirs d’enfance mais aussi aux trajectoires de vie d’adulte et aux belles rencontres que nous réserve parfois l’existence…

Tout cela en été, bercé par des parfums maritimes…

Depuis quand écrivez-vous ?

Bon c’est banal mais j’écris depuis tout jeune. J’ai une sœur de huit ans mon aînée.  J’étais donc plutôt solitaire et je m’inventais tout un tas d’histoires. Je griffonnais sur des petits carnets, je vagabondais dans mon imaginaire. Je me dessinais une existence hors du commun…

Que vous apporte l’écriture ?

L’écriture m’apporte la liberté, l’évasion. La page blanche n’est pas seulement l’angoisse de l’auteur, c’est aussi un incroyable champ des possibles !

Quelle est votre source d’inspiration ?

Ma source d’inspiration ? Le trois fois rien, le quotidien qui dérape, l’ordinaire qui en devient extraordinaire…

Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

 Je suis éducateur spécialisé de formation. J’ai beaucoup travaillé dans la protection de l’enfance et le secteur de l’hébergement d’urgence. Ça vous plonge dans les entailles de la réalité. C’est du concret, de la vraie vie. A cent lieues des magazines d’infos de télé ou des discussions de repas gastronomique de standing. C’est dommage de ne pas  savoir parfois ce qui se passe au coin de la rue. Dans ces conditions, l’écriture est sans doute le contrepoids à ce vécu professionnel. Comme l’a était aussi pour moi le théâtre à une autre époque.

Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Je poursuis l’écriture de mon prochain roman. L’histoire rocambolesque d’un homme sans histoires, embarqué dans une aventure invraisemblable, dont le « pourquoi moi ? » lui échappe, tout comme pour le futur lecteur (j’espère…). Une histoire plutôt drôle, curieuse, palpitante et intrigante peut-être, enfin je le souhaite !

On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

Un quoi ? Oh là non, sans intention délibérée en tous cas. Je ne fais que raconter des histoires…

Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

Ma « carrière » d’écrivain n’a finalement que quelques mois. Je ne suis donc que…poussière. Cela ne m’empêche pas d’y mettre toute mon énergie et mon désir de raconter. Et de souhaiter être lu, encore et encore…

Quelques questions sur vous et la lecture

Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ?

Une dame d’un certain âge qui tenait la bibliothèque municipale de ma petite ville lorsque j’étais gamin et que je choisissais avec délectation mes BD. Et puis il y a eu Agatha Christie durant mes vacances d’été. Des moments délicieux…

Qu’aimez-vous lire ?

J’aime lire des choses qui me ressemblent, au fond. Des petits trucs du quotidien, des trucs ancrés dans la réalité, des histoires qui nous rapprochent, des petits riens qui font tout. Je ne suis pas particulièrement adepte de la SF, des romans « d’anticipation » ou des récits surréalistes.  Mais si le livre me parle, je me laisserai peut-être séduire…

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

Que pensez-vous des blogs littéraires ?

Ils existent et c’est tant mieux ! Il y a du bon, du très bon même et du beaucoup beaucoup moins bon. Comme les livres finalement… Ils sont une formidable vitrine pour les romans et souvent très utiles.

Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ?

Je suis attaché à « Littérature et français.com ». J’y ai reçu mon premier commentaire, de surcroît élogieux et encourageant. Emmanuelle est une passionnée, elle connaît bien son sujet et ça se sent. C’est un vrai plaisir et même un honneur d’avoir quelques lignes dans son blog. Répondre à ce questionnaire l’est tout autant et permet aussi aux auteurs de se dévoiler un peu plus.

Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Je remercierai mon enfance d’avoir laisser mon imagination vagabonder à ce point…

Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

Bien souvent pour un jeune,  la lecture est rébarbative car elle fut d’abord contrainte et conditionnée.  Peut-être faudrait-il partir des centres d'intérêt du jeune, ce qu'il aime, le fait rêver...et l'orienter vers le livre qui lui correspond?
Un livre, c'est avant tout une rencontre...

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article