Déborah J Marrazzu - Auteur de Les Gardiens de Lumière

Publié le par litteratureetfrancais

1.      Présentez-vous en quelques mots.

 

Je suis Déborah J. Marrazzu, une jeune auteur de roman principalement dans le domaine SFFF (science fiction fantasy fantastique). Mon premier roman « Les Gardiens de Lumière » sort le 31 octobre 2014. J’ai 28 ans, et je suis passionnée depuis mon plus jeune âge d’écriture et de lecture. J’avoue être fan de jeux vidéo et de mangas qui m’inspirent beaucoup !

 

  1. Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

Mon dernier ouvrage, qui est également le premier, raconte l’histoire de Lanna. C’est une jeune lycéenne qui a perdu ses parents trois mois plutôt et qui doit vivre avec son oncle. Elle pense être comme toutes les adolescentes de son âge, s’efforçant de vivre après la disparition de ses parents. Mais depuis quelques temps elle est en proie à d’étranges phénomènes surnaturels, des visions irréelles. Alors qu’elle pense devenir folle, elle se fait attaquée par ses visions, et sauver de justesse par un mystérieux inconnu. La jeune fille apprend un immense secret, et est entraînée malgré elle dans une guerre opposant des forces qui la dépassent.

Outre la dimension fantastique du roman, il s’agit également de parler de la quête d’identité chez les adolescents, de leur passage à l’âge adulte, de leurs choix et conséquences, de la vie.

 

  1. Quelle est votre source d’inspiration ?

Une de mes principales sources d’inspiration, comme dis précédemment, sont les jeux vidéos. Tout un univers fabuleux y est présent, et j’avoue que j’ai débuté l’écriture en m’imaginant mes propres histoires suite à mes jeux vidéo de l’époque. L’autre source vient probablement de mes rêves, je ne rêve que rarement, ou plutôt je m’en souviens peu. Mais quand c’est le cas, ce sont souvent des idées d’histoires ! Après je dirai que je m’inspire de la vie en général, de tout ce qui m’entoure !

 

  1. Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Alors, oui des tas ! « les gardiens de Lumière » est une trilogie, dont je suis actuellement en train de terminer le second tome. Parallèlement à celui-ci, j’écris un roman chick-lit, pour les « filles » comme on dit, où l’on suit une jeune auteur qui se cache sous un pseudonyme et souhaite travailler dans l’édition. Mais quand son roman est édité par la société qui l’embauche, elle doit faire de son mieux afin que personne ne découvre son secret ! Mais quand vous avez un secret, qui vous dit que les autres n’en ont pas ?

J’ai également en préparation un roman de fantasy urbaine basé sur le mythe de Hoawkman, qui avait été repris dans les super-héro, un couple condamné à revivre leur amour pour au final toujours se perdre. J’aime beaucoup la mythologie et cela se retrouve souvent dans mes romans. Puis une dystopie est en préparation, bref tout un planning d’écriture chargé jusque fin 2015 ! Donc oui, j’ai du boulot J

 

  1. On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

Et bien, je ne sais pas si je fais passer un message particulier. Je souhaite juste aborder certains thèmes. D’abords j’écris le plus souvent pour la jeunesse ou YA, jeune adulte. Pourquoi ? Car je suis fascinée  par ce passage à l’âge adulte, cet espace où nous ne sommes plus tout à fait des ados, mais pas encore des adultes. Cet entre deux, où l’on se découvre et où l’on évolue tellement. J’aime écrire afin de pouvoir à ma façon, aider et faire découvrir des choses. Si un lecteur s’envole dans mes univers imaginaires, c’est ma plus grande fierté.

 

  1. Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

A l’heure actuelle, absolument rien. Je suis pleinement satisfaite du déroulement de celle-ci, qui début à peine !

 

  1. Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

Je crois que je n’en ai pas un en particulier. J’adore l’auteur Rachel Vincent, auteur de la saga « les voleurs d’âmes » entre autre, tout comme Becca Fitzpatrick ( saga Hush, hush), et Gena Showalter ! Mais je suis totalement admirative également de Samantha Bailly et de son parcours éclectique dans l’édition.

 

  1. Quel type de lecteur êtes-vous ?

Je suis une lectrice passionnée ! Lorsque je me plonge dans un roman, j’oublie tout ce qui se passe autour de moi. Plus rien d’autre n’a d’importance. Je suis capable de relire deux fois de suite le même roman, si je l’ai vraiment adoré ! (Et ça m’est déjà arrivé !)

 

  1. Qu’aimez-vous lire ?

Je suis une grande amatrice de roman jeunesse / jeune adulte. Je ne lis quasiment que du SFFF, bien que j’ai une préférence pour le fantasy et fantastique. Après j’avoue, que si un livre me plait je ne vais pas m’arrêter au genre ! J’ai lu pas mal de science fiction et j’ai adoré ! L’essentiel pour moi étant de m’évader et de prendre du plaisir.

 

  1.  Que pensez-vous des blogs littéraires ?

Vaste question, je trouve que c’est une excellente chose, à condition que le respect y soit. Je veux dire, les gens peuvent aimer, et ne pas aimer une œuvre. Cela est tout à fait normal, mais certains se permettent de déclarer des choses parfois très blessantes et sans fondement, il ne faut pas oublier que derrière les pages et le livre que vous tenez se cache une personne, un être humain avec ses défauts et ses faiblesses. Mais personnellement, j’adore ce concept car cela permet d’avoir le retour de lecteur, et des avis sur des livres qui de prime abord de m’auraient pas forcément attiré.

 

  1. Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ?

Je n’ai pour le moment, pas encore le retour sur mon œuvre, et j’avoue que j’appréhende. Les lecteurs vont-ils aimer ? Seront-ils embarqués dans cet univers ?

Je sais qu’il ne plaira pas à tout le monde, les goûts et les couleurs comme on dit… Mais je pense que je prendrai en compte les avis, afin d’améliorer mes prochains écrits.

 

  1. Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Alors ça remonte un peu, et j’ai honte, je ne me souviens plus de son nom. J’étais au collège et ma prof de français (qui était une princesse dans son village africain !!) nous donnait toujours des sujets vraiment super pour nos rédactions. Et j’adorai tellement écrire que de là est partie, je pense mon envie de faire lire tout ça !

 

  1. Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

Je pense que ça varie. Les romans jeunesses sont en pleine explosion actuellement, et certains sont vraiment exceptionnels ! Si certains n’aiment pas la lecture, ou du moins ne l’apprécie pas, cela veut peut être simplement dire qu’ils n’ont pas trouvé le genre qui leur correspond ! Personnellement, j’essaierai de les ouvrir à des genres différents que des « classiques », et pourquoi pas leur faire écrire une histoire !

 

  1. Que pensez-vous du boom des éditions numériques ?

Le numérique est une très bonne chose, même si je reste une accro des livres papiers. Rien ne remplacera pour moi, le fait de tenir entre mes mains un roman, sentir le papier glisser entre mes doigts et l’odeur aussi. Cependant, c’est un super moyen de pouvoir avoir toujours sur soi de quoi lire, et de pouvoir faire connaître de jeunes auteurs !

 

  1. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ?

Mon seul et unique conseil serait d’écrire. Il faut écrire tous les jours, même si l’envie n’y est pas, il faut poser quelques mots. Ecrire tout, et n’importe quoi, juste écrire. Personnellement, je me fixe un objectif de 5000 signes par jour, parfois j’y arrive, parfois non, mais il faut écrire. Etre auteur ne s’improvise pas, c’est énormément de travail et de rigueur. Donc si vous souhaitez être auteur, écrivez, partout, tout le temps.

 

 

La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?

 

Je te remercie pour cette petite interview. Et je souhaiterai rappeler que la chance on se la créée, alors donnez-vous les moyens de réussir si vous voulez quelque chose.

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur mes projets, et mon roman je les invite à se rendre sur ma page www.facebook.com/deborahjmarrazzu

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article