Chris Simon - Auteur de la saga Lacan et la boîte de mouchoirs, Brooklyn paradis et du Baiser de la mouche

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture


    1.    Présentez-vous en quelques mots.
Je suis une auteure franco-américaine qui vit à Paris. Ma première série Lacan et la boîte de Mouchoirs, qui se passe entièrement dans un cabinet de psy,
a été pendant trois mois dans le Top100 Amazon en 2013 et a été sélectionné pour le prix du livre numérique 2014 et satisfait mon appétit pour le format série et la psychanalyse.

2. Parlez-nous de votre dernier ouvrage.
Mon dernier ouvrage est une nouvelle série intitulée Brooklyn Paradis. Un drug Thriller, avec un rail d’humour, qui se passe entièrement à Brooklyn et
dont la première Saison sortira prochainement aux Éditions La Bourdonnaye en numérique et en papier. Je me suis vraiment amusée à l’écrire et j’espère que les lecteurs s’amuseront à le lire.
Beaucoup d’actions, du sexe et de l’humour…

3.    Depuis quand écrivez-vous ?
Depuis l’adolescence. J’ai commencé avec des poèmes comme tout le monde, j’ai enchaîné avec du théâtre, croyant que le pièces étaient pur dialogue. Heureusement, je me suis aperçue
assez vite que c’était un peu plus compliqué que ça ! Ensuite je me suis concentrée sur la nouvelle, un format que j’affectionne, et au scénario dont c’est ma formation.

4. Que vous apporte l’écriture ?
C’est ma vraie vie. Je me sens bien dans l’écriture. J’ai la sensation d’échapper aux limites et à la condition de l’être humain. L’écriture me permet d’avoir plusieurs vies.

5. Dans quelle condition écrivez-vous ?
Je n’ai pas de conditions. Je peux écrire n’importe où, n’importe quand, mais j’ai tout de même un lieu préféré. J’aime écrire dans mon lit, le matin au réveil. J’en ai même fait le sujet d’un billet sur mon blog.
Lien : http://chrisimon.com/ecrire-dans-son-lit-la-creativite-et-linconscient/

6. Quelle est votre source d’inspiration ?
Les faits divers, les articles scientifiques, les gens autour de moi. J’observe le monde depuis l’enfance, cette observation est une source inépuisable de sujets, de personnages.

7. Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?
Je dois compléter mes revenus avec des activités que je considère comme part intégrante de l’écriture. Je donne des ateliers d’écriture, par exemple. J’écris aussi des articles, bref j’essaie de
diversifier mes activités aussi parce que ces activités m’intéressent. pendant longtemps j’ai fait divers métiers, ils ont enrichi mes connaissances. écrivain n’est pas un métier en ce sens qu’on ne le fait pas pour l’argent.
Pour gagner de l’argent, il y a des activités bien plus faciles !

8. Avez-vous d’autres projets d’écriture ?
Oui, je suis en train de finir un roman que je pense sortir en mars. Mon premier roman autoédité.

9. On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?
L’idée de faire passer un message dans un roman a toutes les chances de tuer votre histoire. Il est vrai que l’auteur à un point de vue sur le monde qu’il décrit, qu’il a le choix de prendre position, mais pas
aux dépends de ses personnages. L’histoire, la façon dont mes personnages se comportent ont un sens, mais je ne dirai pas que c’est un message.

11. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?
Je n’ai pas une maison d’édition, mais plusieurs. J’ai publié mon premier roman en 2012 chez Publie.net et je rejoins bientôt la collection Pulp chez La Bourdonnaye. Les deux livres correspondent à ces maisons d’édition,
à ce qu’elles proposent dans leur ligne éditoriale. Je publie aussi en indépendante, l’auto-édition me permet de tester de nouvelles voies, d’explorer des genres moins connus ou de mélanger des genres comme dans  Le baiser de la mouche, recueil de nouvelles oniriquo-fantastiques teintées de réalisme magique et ma série Lacan et la boîte de mouchoirs dont les mini-drames se passent principalement dans le cabinet d’un psy.  J’aime innover, tenter de nouvelles formes ou approches…
 
Quelques questions sur vous et la lecture

1. Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?
J’ai eu beaucoup de coups de coeur et il y a de nombreux auteurs que je relis régulièrement, mais je dirai que j’ai une grande admiration pour Toni Morrison. C’est un auteur incroyable avec une voix forte, beaucoup de créativité dans ses structures narratives et toujours des histoires puissantes et dramatiques.

2. Quel type de lecteur êtes-vous ?
Je lis lentement. J’analyse tout, la forme, le fond, le langage. Quand un livre me transporte vraiment il me faut le lire une deuxième fois (parfois plusieurs fois) pour comprendre comment il est fait. J’aime
la structure narrative et le langage dans la lecture.

3. Qu’aimez-vous lire ?
 Curieusement, je lis de moins en moins de fiction et de plus en plus de non-fiction. Je suis aussi en ce moment dans une phase retour aux romans classiques du 19e après avoir lu nombreux auteurs contemporains.  Madame Bovary ou d’autres classiques anglophones ou francophones comme les illusions perdues de Balzac  que je viens de commencer.

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

    1.    Que pensez-vous des blogs littéraires ?
Je les fréquente beaucoup, d’une part parce que je m’intéresse aux lectrices et lecteurs et d’autre part pour alimenter mon Mag des Indés, un magazine entièrement dédié à l’autoédition. J’anime aussi un rendez-vous
sur Twitter les #lundiblogs (compte : @Lundiblogs). Chaque lundi les participants partagent un billet avec le hashtag #lundiblogs. Ce hashtag permet une plus grande visibilité et des partages de lecture et retweets.  Toutes les infos sur ces deux activités se trouvent sur mon blog (chrisimon.com). Tout le monde peut participer.

2. Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ?
Je viens de découvrir ton blog à travers le prix de l’auto-édition 2015 auquel je participe avec mon recueil de nouvelles fantastiques, Le baiser de la mouche.
J’en aime la liberté de ton, la façon simple et évidente avec laquelle tu partages tes lectures. Je suis agréablement surprise de la diversité de tes lectures et j’aime bien que tu les classes par époque : 18e, antiquité…
Je me demande combien de livres tu lis par an. Sans doute beaucoup. Ton blog me paraît comme une immense bibliothèque avec des fiches de lectures, plutôt bien quand on est à court d’idées de lecture…
J’essaie en ce moment de retracer ma bibliothèque personnelle sur Goodreads, au moins avec les auteurs et romans qui m’ont marqués jusqu’ici et dont je me souviens des lectures. Ton blog me fait penser à ça en plus détaillé, en plus complet. Un peu comme si tu partageais ta bibliothèque personnelles (sur étagères) avec nous !

3. Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ?
Toute critique est bonne à prendre et à partir du moment où je publie, où je sollicite des blogueurs ou pas pour mes livres, j’accepte leurs commentaires négatifs ou positifs, cela ne veut pas dire que je suis toujours d’accord, mais je les prends en considération, après tout, ils ont pris le temps de lire un de mes livres et je les en remercie. Il n’y a pas obligation d’aimer, mais quand ils aiment cela me fait chaud au coeur.
On écrit parce que l’on aime, mais aussi pour être aimé.

 
La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? Critique ?
Je souhaite annoncer un giveway sur Goodreads, pour tes lectrices et lecteurs qui ont envie de gagner la version papier de la deuxième édition de Le baiser de la mouche, recueil de nouvelles en compétition pour le prix de l’auto-édition 2015,  c’est ici :  https://www.goodreads.com/giveaway/show/121869-le-baiser-de-la-mouche

Ma page Facebook :

 

https://www.facebook.com/ebookbychrisimon

Mon site/blog : http://chrisimon.com/blog/

 

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article