Jean-Pierre Villeneuve - Auteur de Les pouvoirs secrets de la respiration consciente

Publié le par litteratureetfrancais

Pour me présenter, je dirais que je suis un autodidacte passionné d'écritures, d'idées, de lectures,J'ai 58 ans, et je travaille dans un service logistique qui est devenu une routine ennuyeuse, avec des chefs qui suivent à la lettre leur cruel code d'agents de maitrise. 
Je suis originaire d'Agen, et j'ai 2 enfants qui vivent avec leur maman.
Mon dernier ouvrage, qui est aussi le premier, a pour titre "Les pouvoirs secrets de la respiration consciente". 
Il s'agit d'un opus qui résume les pratiques, les rituels auxquels je me suis adonné pendant des années pour passer des caps physiques et mentaux, plus ou moins durs à assumer. Mes sources sont lointaines et dates du début du 20 émé siècle en ce qui concerne la partie concernant la respiration consciente, ou profonde. 
Cette pratique n'est qu'une étape pour communier plus efficacement avec notre subconscient, et amener le pratiquant à un état qui lui permet de contourner habilement les derniers obstacles pour arriver à des objectifs physiques et mentaux, immédiats ou en projets, en regard des possibilités actuelles du développement personnel. Des petits maux de santé peuvent ainsi être résolus, une baisse de tonus peut être inversée, des objets égarés, retrouvés. 
Ce sont des situations vécues. La pratique m'a permis de constater l'efficacité  des mots contacts, ou mots pivots, ou mots "gâchettes".
J'ai fini d'écrire ce ebook en juillet 2013. Auparavant, j'écrivais des nouvelles, j'ai parfois commencé des romans sans les terminer. J'ai réellement commencé à écrire dans les années 2000. Auparavant, j'y songeais, c'était un rêve, un objectif. Je procrastinais et je n'avais réellement pas le temps.
L'écriture m'apporte une sorte d’apaisement, un sentiment de plénitude, d'être dans un monde qui me convient parfaitement. La préparation peut être parfois  lente, mais les lectures que j'ai font partie de l'écriture.
Lorsque j'ai une idée , je les écris à la main dans le désordre, sur un carnet ou une feuille lorsque je n'ai pas mon carnet. Je les conserve. 
Ensuite , à partir du plan, je me lance avec Word.
Mes sources d'inspiration sont la lecture, mais aussi la nature, les contacts humains. Je suis d'une nature un peu fermée, mais je ne refuse pas le contact, du fait, je les trouve enrichissants. 
Mais j'ai un imaginaire que j'entretiens. Je fait des recherches sur internet, ou dans mes livres.
Je travaille à coté de tout ça en qualité de gestionnaire de stocks, un travail que je considère depuis des années comme étant alimentaire. Cela dit, il m'a procuré beaucoup de satisfactions. Mais je regarde désormais vers une sortie honorable du monde du travail pour me consacrer exclusivement à l'écriture.
J'ai désormais un objectif de roman, avec un pseudo, ce qui me permettrait de revenir vers des textes en rapport avec la santé. Je suis plutôt attiré par un thriller psychologique.
A la fin de mon roman, j'aimerai faire passer l'idée que l'Homme moderne est entrain de faire passer un sale quart de millénaire à l'environnement, à la nature. Sur un autre, j'aimerai dire que le libéralisme est un état d'esprit qui permet de s'ouvrir des portes de sortie dans les  moments durs de la vie. Malgré tout, il faut que ce libéralisme soit solidaire, humain, souple et écoutant.  J'ai quelques idées à faire passer dans mes romans. Toujours un peu en rapport avec la société et les systèmes.
En ce qui concerne cette carrière d'écrivain vers laquelle je souhaiterais m'orienter, je voudrais arriver rapidement à proposer mes écrits non plus à un site, mais à une maison d'édition. Car, je n'ai publié qu'un Ebook, sur Amazon.
MOI et LA Lecture :
Petit, mon frêre lisait des BD format poche, que je relisais. Puis , vers l'age de 8 ans, les employeurs de ma mère m'offraient 1 fois par an, des Jules Vernes que je dévorais rapidement. La télé à fait une apparition tardive dans notre foyer. 
J'ai plusieurs écrivains "préférés" , entr'autres Umberto Ecco, Stephen King...
Si le récit m'interpelle rapidement, je peux lire le livre dès que j'ai un peu de temps. Je garde longtemps le récit en tête, ce qui peut aussi poser des problèmes par ailleurs. Mais rien de bien grave. Par contre, si le récit m'ennuie, j'ai des ouvrages commencés jamais terminés...Je préfère les livres papiers.
J'aime lire des romans, des articles sur la santé, la psychologie, l'économie... Les romans que je lis ont un coté enquête, personnage décalés, fantastiques, aussi.
Les blogs littéraires sont une très bonne idée. Je n'ai pas encore parcouru le votre, mais il semble à votre image : actif, des bonnes idées...Ce questionnaire me permet en même temps de faire un petit point sur moi, le présent, mes projets.
Sur Amazon, les lecteurs ont droit à s'exprimer. J'ai eu du mal avec un lecteur qui argumentait sur un point. C'est un peu la forme qui m'a fait réagir à cette formulation négative qui pouvait impacter les ventes. J'ai en fait laissé ce lecteur dire après l'avoir un peu "contré" gentiment. 
Je suis pour la critique constructive, et de bonne foi.
Je ne saurais jamais trop remercier feu Christian Godefroy, que j'ai connu il y a plus de 30 ans...
Je pense que , dans la vie, il faut rapidement apprendre à se connaitre. Il faut aussi rester dans des domaines constructifs. Les étapes, les erreurs sont bien sur à assumer, mais on perd quand même parfois un temps qu'on ne peux rattraper...
Merci pour ce beau questionnaire. Qu'il soit un trait d'union entre nous pour s'enrichir mutuellement au fil du temps...

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article