Suzanne Marty - La rousse qui croyait au Père Noel (Prix Auto Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

La rousse qui croyait au Père Noel de Suzanne Marty

 

Donc voilà l'un des nouveaux romans lu dans le cadre de mon rôle de jury pour le Prix de l'Auto-Edition 2015.

Celui raconte un morceau de vie, celui de Flamme, presque quadra, qui rêve de trouver un grand rôle dans le cinéma et l'homme de sa vie mais surtout qui part en vacances....

Voilà ce que j'en ai dit : 

La couverture correspond bien à une œuvre de chick-lit mais elle parait mal « reliée ». On dirait un mauvais montage photo, c’est dommage.

Dans l’ensemble, il s’agit d’un bon roman de chick-lit (littérature pour femme). L’histoire quoique prévisible est amusante et permet de passer un moment agréable. Il s’agit d’un roman idéal pour la détente, avec un petit bémol pour la fin : je ne suis pas une fan des suites dans ce genre de roman…

Dans l’ensemble le style, très oralisé et à la première personne est agréable.se lit bien, ce n’est pas forcément très recherché mais tout est clair même si « simple ».

On entre immédiatement dans l’histoire grâce au style, cependant elle reste dans l’ensemble attendue. Nous sommes clairement dans un bon roman qui fait sourire, rêver mais qui ne « surprend » pas.

Dans l’ensemble les personnages sont cohérents mais je ne me suis pas attachée… Que ce soit les hommes ou les femmes, ils sont trop stéréotypés pour moi.

Comme dit précédemment, difficile de faire vraiment original dans ce genre de littérature. Si on considère qu’elle part en club de vacances au soleil avec « des mecs jeunes, beaux, bronzés »….

Pas de larmes, pas de coup de cœur ! 

Bonne lecture ! 

Lien Amazon : 

La rousse qui croyait au père-noël

Commenter cet article