Yannick Dubart, Auteur de Rouge rendez-vous

Publié le par litteratureetfrancais

1- Présentez-vous en quelques mots.

Folle de cinéma depuis l'enfance. Je suis enseignante en histoire mais des problèmes de santé m'empêchent de faire carrière comme je le voulais au départ dans cette branche. J'aime ce qui brille, participer à des émissions de jeux tv mais j'aime aussi aborder la vie de manière plus profonde. Je suis diplomate et une oreille attentive pour mes amis. J’ai pourtant besoin de solitude car je peux parfois être très secrète. Je suis duelle !

 

2-Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

C’est un ouvrage au carrefour de plusieurs mondes, l’érotisme, le roman de terroir, le roman d’amour.

C’est aussi l’évolution des personnages qui n’ont rien à faire ensemble au départ ! Une histoire de reconstruction ou de déstructuration. J’y  donne beaucoup d’importance au passé. Ce passé qui  fabrique un être humain !

 

3-Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis  mon enfance. J’ai récemment retrouvé des textes datant de mon adolescence. Des petits bouts de roman, des poésies…  j’avais déjà les mêmes phobies, les mêmes obsessions ! Mais j’écris « sérieusement » depuis une quinzaine d’année.

 

4-Que vous apporte l’écriture ?

Être dieu…pouvoir manipuler des personnages comme je le désire, les désarticuler, les retourner dans tous les  sens.  Faire ce qui  m’est impossible dans la vraie vie !  J’aime faire partager mes vues sur la société, sur des sujets qui m’importent : le droit des femmes, par exemple.

 

5-Quelle est votre source d’inspiration ?

Ce sont mes rêves, des rencontres, des récits dans la presse… Parfois une situation me semble intéressante et je la transforme selon mes envies…toujours cette volonté de tordre la réalité tout en restant dans  le possible, je ne sais pas faire de S-F, pour le moment !

 

6-Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Oh oui…plein !

 

7-Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

La commencer le plus vite possible…car je n’en suis qu’au début !

 

Quelques questions sur vous et la lecture

 

1-Qui vous a fait aimer la lecture/l’écriture ?

Je parlerais surtout de culture : mon grand-père paternel qui aimait la culture, était ouvrier et  qui aurait tant voulu être instituteur !

 

2-Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

Ruth Rendell, une dame du crime anglaise. Son écriture est intelligente, ses romans ont toujours une fin à couper le souffle. J’ai tout lu d’elle sauf son dernier. Elle parait assez classique mais elle est finalement très perfide et ça j’adore ! Bien sûr j’en aime beaucoup d’autres mais c’est en la lisant que je me suis dit « j’aimerais savoir faire ça ! ».

 

3-Quel type de lecteur êtes-vous ?

Serial lectrice ! J’aime entrer dans la tête d’un auteur pour le dévorer entièrement.

4-Qu’aimez-vous lire ?

J’ai mes préférences : le polar, les biographies  sur le cinéma, et des auteurs en particulier comme Rendell bien sûr et Virginie Despentes, Robert Crais… Et je suis toujours à la recherche d’un nouveau coup de foudre pour un auteur inconnu de moi !

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste…

 

1-Que pensez-vous des blogs littéraires ?

Cela ne fait que depuis un an environ que je les parcoure, c’est instructif et pour un auteur ou futur auteur cela permet d’avoir une vision du monde littéraire sans forcément tout lire ! Sinon, je fais mes choix de lectrice surtout d’après mes envies perso.

 

2-Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ?

« petit questionnaire », pas vraiment ! Il me semble au contraire assez dense !...Je ne connaissais pas ce blog et j’ai regardé ; je le trouve à l’image de votre questionnaire, assez fouillé.  On vous sent curieuse des écrivains, c’est important. Comme auteur, on peut se sentir flatté par un tel intérêt.  Les questions sont pertinentes mais je me demande qui va me découvrir, et  surtout,  si quelqu’un aura envie d’aller jusqu’au bout de mes réponses. Ce que j’espère !

 

3- Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Ce serait un maître d’école, en CM 1, ce monsieur n’a sans doute jamais imaginé son rôle dans ma vie. Il m’a montré la richesse de la langue française. Et deux professeurs de Français en collège m’ont fait prendre conscience de tout ce que je pouvais faire avec ces connaissances. Elles m’ont appris de quoi j’étais capable !  Et grâce à ces personnes j’ai l’amour de la lecture et de l’écriture !

 

4-Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

En tant qu’enseignante de formation et mon expérience assez longue, je n’ai pas constaté une baisse de la lecture des jeunes en général. Moi-même en étant une adolescente, je connaissais beaucoup de personnes « non lectrices ». Au contraire, avec le boum des romans fantasy, on voit des jeunes lire. Cela doit dépendre des modes. Mais ce qui diffère depuis 20 ans c’est la multiplicité des offres de loisirs pour les jeunes. Ils ne peuvent pas tout faire. L’essentiel pour eux c’est de prendre contact avec la culture, peu importent les moyens. C’est une fois adultes qu’ils pourront faire leur choix en toute maturité.

Le remède ; peut-être leur proposer de la qualité et ne pas les prendre pour des idiots !

Oups j’ai été longue !

 

 La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?

Non,  je ne couche pas sur le papier ce que je ne peux pas coucher dans mon lit !

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article