Véronique Prévot - Auteur de la bouseuse embourgeoisée

Publié le par litteratureetfrancais

 Quelques questions sur vous et l’écriture

2.     Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

 

Il est difficile de parler de mon dernier mais aussi premier ouvrage, c’est un roman  dans lequel j’ai mis toutes mes tripes, il traite des relations mère-fille, sur plusieurs générations, des relations souvent compliquées, il est question d’amour, d’argent, de honte, de pudeur.

 

Mère et fille nous livrent tour à tour leur vision de la vie, pour Elisabeth, le luxe c'est d'avoir une nounou alors qu'elle ne travaille pas lui laissant ainsi du temps pour acheter sans compter, alors que pour sa fille Annie, le luxe c'est de s'autoriser à être elle-même, de voir grandir ses enfants et de leur apprendre à faire des cocottes en papier. Mère et fille réussissent pourtant à s'accommoder, jusqu'au jour où un drame vient faire voler en éclat un équilibre familial déjà fragile, ce drame en entraînant un autre, ce seront plusieurs générations qui seront touchées, obligeant Elisabeth à faire un choix : nier ou à réparer.

 

3.     Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis 2010 ; au moment où j’ai connu une longue période de chômage.

4.     Que vous apporte l’écriture ?

L’écriture m’apporte du bonheur, j’aime les mots, j’aime avoir la possibilité de créer une jolie phrase, c’est aussi un exutoire, je me suis lâchée sur certains mots, sur certaines vérités et ça fait du bien !

5.     Dans quelle condition écrivez-vous ?

Je n’ai pas de règles, parfois les idées fusent, (il m’arrive souvent de me lever la nuit pour noter une idée, une phrase qui vient de surgir), dans ce cas je m’installe à mon bureau et je tape sur mon clavier comme une forcenée. Il m’arrive aussi de ne rien écrire pendant plusieurs semaines, ça ne se commande pas !

 

6.     Quelle est votre source d’inspiration ?

Les gens qui m’entourent, parfois,  je m’arrête un instant…, je les observe et je trouve que leur différence (comparé à moi) est fascinante.

 

7.     Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

 

Je travaille dans une usine, de journée, c’est un lieu bondé, bruyant, mais c’est également une mine d’or pour observer le genre humain. Je suis très admirative des femmes en particulier, certaines d’entre elles travaillent là depuis toujours, c’est un travail difficile avec des horaires décalés, et pourtant elles élèvent ou ont élevés des enfants, elles se font belles pour venir travailler et gardent le sourire, je leur tire mon chapeau !

 

8.     Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Oui plein !! Un roman et plusieurs nouvelles. J’ai un carnet dans mon sac dans lequel je note tout ce qui me passe par la tête, parfois j’écris aussi sur des morceaux de feuilles que je glisse dans mon sac. A la fin de la semaine, je dois faire du tri dans tout ce bazar, et je remets au propre ce qui appartient au roman ou aux nouvelles.

 

 

9.     On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

 

Certainement, je ne vois pas comment c’est possible autrement ! En ce qui me concerne je suis du genre à afficher des phrases optimistes un peu partout dans la maison, donc le message que j’aimerais faire passer dans ce récit est que nous sommes maîtres de nos vies et qu'à tout moment, même dans les situations les plus désespérées, nous sommes libres de choisir notre route.

 Mêlant humour et tragédie, cette histoire c'est la quête de toute une vie, c'est la quête du bonheur,  mais c'est avant tout un message fort et optimiste: tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

 

10.  Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

Je ne suis qu’un bébé écrivain je n’ai donc pas encore eu le temps d’avoir des regrets.

 

11.  Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

 J’'ai choisi la solution de facilité en faisant appel aux services de Mon petit Editeur qui j'en suis sûre ont publié mon livre sans même l'avoir lu. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas confiance en mon talent, au contraire, je pense qu’il n’y a pas de secret, pour qu’un roman ait du succès il faut qu’il soit bon et le reste se fera tout seul. A l’heure actuelle j’ai vendu une vingtaine de livres (voisins, amis, tonton, mémé…), les retours sont excellents ce qui est particulièrement encourageant.

Quelques questions sur vous et la lecture

1.     Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ? Personne en particulier

2.     Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ? J’aime beaucoup Douglas Kennedy et Toni Morrison

3.     Quel type de lecteur êtes-vous ? Je suis une lectrice passionnée, souriante. Je souris en lisant de jolies choses, je me régale comme une autre personne pourrait se délecter  en mangeant une belle pâtisserie colorée.

4.     Qu’aimez-vous lire ?

 J’aime tous les genres de romans, excepté le genre policier. J’aime les romans qui mettent en scène des personnages de la vie de tous les jours car on peut s’identifier à eux, j’aime les récits drôles et légers dans lesquels il y a toujours quelque chose à apprendre.

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

1.     Que pensez-vous des blogs littéraires ? Je pense que c’est une excellente source d’information pour tous les passionnés de littérature.

2.     Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ? Votre blog est tout ce que j’aime, rose, sucré, il apporte beaucoup de plaisir et d’information.

6.     Que pensez-vous du boom des éditions numériques ? Je comprends très bien l’intérêt de cette nouvelle façon de lire (plus économique, plus pratique, plus écologique…) et pourtant…je n’ai pas envie de me priver du bonheur que me procure la contemplation et le toucher d’une jolie couverture de livre, j’aime sentir le papier sous mes doigts lorsque je tourne les pages, j’aime l’odeur que dégage un vrai livre. Et surtout que deviendraient tous mes merveilleux marque-pages fait maison ?

 

La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?

J’ai simplement écrit un livre que j’aimerais lire…

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article