Suzanne Galéa - Auteur de Match !

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture

1.      Présentez-vous en quelques mots.

Je m'appelle Suzanne, j'ai 29 ans et je viens de sortir mon premier roman, Match, chez ReadMyBook.

 

2.      Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

Match est un roman d'anticipation qui se déroule dans un monde où les individus sont assistés en permanence par des algorithmes qui calculent les meilleures décisions à prendre dans tous les domaines, y compris le choix de leur partenaire amoureux.

 

3.      Depuis quand écrivez-vous ?

Cela va faire cinq ans que j'écris sérieusement.

 

4.      Que vous apporte l’écriture ?

De la joie.

 

5.      Dans quelle condition écrivez-vous ?

J'écris le matin principalement. Il faut trouver une sorte de silence intérieur, un état de corps particulier pour pouvoir écouter.

 

7.      Êtes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

Je suis également comédienne et guide-conférencière. Dans les deux cas, il faut être complètement dans le moment présent. Comme dans l'écriture.

 

8.      Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Je peaufine mon deuxième roman, et j'écoute le troisième venir.

 

Quelques questions sur vous et la lecture

1.      Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ?

J'ai eu la chance de grandir dans une famille pleine de livres.

 

2.      Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

Dostoïevski, Kundera, Laurent Gaudé, George Orwell, Donna Tartt…

 

3.      Quel type de lecteur êtes-vous ?

Je lis beaucoup, jamais assez.

 

4.      Qu’aimez-vous lire ?

Beaucoup de romans, mais aussi des essais, des magazines.

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

4.      Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Cette professeure de français qui a pleuré de colère, en plein cours, pour nous parler de la gravité du passage de Le Pen au second tour des élections. C'est elle qui m'a fait lire La Vie devant soi. Mon professeur d'économie de terminale qui me terrifiait au début mais qui avait une telle ambition pour ses élèves qu'il nous tirait vers le haut.

 

5.      Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

Je ne suis pas sûre que ce soit vrai. Le remède, c'est les bons livres !

 

6.      Que pensez-vous du boom des éditions numériques ?

Que ce n'est pas du tout antinomique avec les maisons d'édition papier. Et qu'elles peuvent permettre, peut-être, de rééquilibrer quelque chose avec les auteurs.

 

7.     Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ?

Lire beaucoup, écrire beaucoup, et épurer beaucoup. 

 

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article