Balzac - Illusions perdues (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Illusions perdues de Balzac

Personnages principaux :

  • Jérome – Nicolas Séchard, père de David
  • David Séchard
  • Les frères Cointet
  • Marion
  • Lucien Chardon, de Rubempré
  • Mme Chardon
  • Eve Chardon Séchard
  • Mme Louise de Bargeton
  • M de Bargeton
  • M Sixte du Châtelet
  • Lou
  • M de Saintot
  • Lolotte
  • Fifine
  • Le comte de Sénonchas
  • M du Hautoy
  • Le baron et la baronne de Rastignac
  • Petit-Claud
  • M de Chandour
  • La marquise d’Espard
  • Gentil
  • Albertine
  • La duchesse de Langeais
  • Mme de Nucingen
  • M de Marsay
  • Staub
  • Etienne Lousteau
  • Vidal
  • Porchon
  • Giroudeaux
  • Dagueneau
  • Cavalier
  • Daniel d’Arthez
  • Fendant
  • Horace Bianchon
  • Bérénice
  • Léon Giraud
  • Fulgence Ridal
  • Michel Chrestien
  • Finot
  • Barbet
  • Dauriat
  • Félicien Vernou
  • Emile Blondet
  • Nathan
  • Matifat
  • Coralie
  • Florine
  • Camusot
  • Hector Merlin
  • M Braulard
  • Camille Maupin
  • Des Lupeaux
  • Samanon
  • Mme Léonie Postel
  • Postel
  • Cérizet
  • Kolb
  • Doublon
  • Métivier
  • Lucien, fils d’Eve et de David
  • Basine Clerget
  • L’abbé Carlos Herrera

Résumé par parties

Partie 1 : L’imprimerie Séchard est vieille. Nicolas la vend à son fils David qui engage Lucien comme prote alors qu’ils sont en difficulté. Apparition de Mme de Bargeton que Lucien, poète, admire. L’imprimerie ne rapporte rien, c’est pour cela que les Cointet ne la tuent pas tout à fait. Rencontre de Lucien et de Mme de Bargeton. Entrée dans le beau monde. Attention aux rivaux. Eve et David sont proches. Cela ne plaît pas à Postel. Lucien est ridiculisé chez Mme de Bargeton. Il est bien triste. Davide veut épouser Eve. Il obtient le consentement de son père mais sait qu’il n’aura rien de plus. Il a des idées pour s’enrichir. Préparatifs de la maison et du mariage. Duel pour sauver l’honneur de Louise. Lucien va à Paris avec elle.

Partie 2 : Arrivée à Paris de Louise et Lucien. Ils ne sont pas adaptés au monde. Ils finissent par se séparer car il va la corrompre au vue du monde d’après M du Châtelet. Tout le monde le regarde mal. Il s’isole. Lucien écrit à sa sœur Eve pour lui raconter son malheur et les espérances qu’il fonde sur le futur. Il semble heureux. Description de la vie de Lucien qui agit en économe sage. Description de chez Flicoteaux. Il corrige ses œuvres après étude de l’histoire. Il va affronter les libraires. Présentation des deux sortes de libraires. Daguercau baisse le prix d’achat au fur et à mesure. Lucien ne veut pas le vendre à si bas prix et dit qu’il préfère le brûler ce à quoi Dagueneau répond : « Vous avez une tête de poète. » rencontre avec Daniel d’Arthez qui deviendra un ami. Daniel d’Arthez lui donne des conseils pour son roman afin qu’il ne soit pas qu’une copie de Walter Scott. Lucien les applique sans hésiter. Rencontre et admission au Cénacle, sorte de deuxième famille. Il s’y sent bien. Lettres de Daniel et Eve qui lui donnent de l’argent. Le Cénacle lui déconseille le journalisme mais est prêt à l’aider pour le rendre célèbre. Ils le savent vaniteux et égoïste. Lucien veut être rédacteur (il y en a trois sortes) Vie d’un journal. Il cherche à retrouver Finot : c’est impossible. Lucien lit ses poèmes à Lou, critique et journaliste. Celui-ci donne son avis. Tirade de Lou sur les difficultés du monde littéraire. Lucien veut se battre et triompher. Lou invite Lucien à enter dans son monde. Ils ont besoin l’un de l’autre. Découverte de la misère de Lou. Une nouvelle sorte de libraire. Tout n’est qu’arnaque pour faire quelques économies. Description très longue des Galeries du Bois : lieu de prostitution. Dans la librairie, rencontre avec beaucoup de grands personnages dont Nathan, écrivain comme Lucien. Lou perd de la valeur face à Dauriat. Rencontre avec Dauriat, celui-ci dénigre la poésie mais lit quand même le recueil de Lucien. Il l’admire et le déteste à la fois. Dans les coulisses du théâtre, Lucien découvre des éléments de ka vie parisienne qui l’étonne. Lou est avec Florine qui est pourtant avec Matifat, le droguiste. Elle est célèbre. Tout tourne autour de l’argent. Lucien est presque dégouté mais aussi impressionné. Florine fera payer 30000 francs à Matifat pour Finot. Il découvre les ravages de la vie parisienne. Rencontre avec Coralie qui est amoureuse de Lui. Lucien doit écrire son premier article. Il veut abandonner l’amour des poètes pour l’amour sensuel. Premier article de Lucien sur la pièce. Tous l’applaudissent. D’après Finot, c’est le meilleur numéro. Article de Lou pour « démolir » du Châtelet et Louise. Lucien se rend compte que le Cénacle avait raison à propos des journalistes mais comme ceux-ci l’avouent, il les trouve supérieurs au Cénacle. Finot et Lou veulent « piéger » Lucien car il a trop de talent. Il s’enfuit avec Coralie. Découverte de l’appartement de Coralie. Merlin prévient Lucien contre ses illusions. Lucien se laisse prendre dans ce monde luxueux. Lucien en rentrant trouve une lettre d’Arthez. Il va les voir et se rend compte qu’il a perdu ses amis du Cénacle. Coralie est chez lui en larmes. Lucien va chez Vernou pour l’inviter à dîner. Il découvre un homme aigri qui va devenir son ennemi. Il est amoureux de Coralie. Il voit en Lou un ami. Camusot reconnaît les bottes de Lucien. Coralie et lui  avouent leur amour. Il veut rester leur ami pour mieux descendre Lucien lors de sa première erreur. Lucien est à la fois inquiet et heureux de ce ménage. Retour au journal. Il passe un accord avec Finot (ce qui est exceptionnel). Coulisse de la rédaction d’un journal. Lou est rédacteur en chef. Ils ont rendez-vous chez Dauriat. Ils veulent faire la publicité « des Marguerites » quitte à démolir Nathan qu’il aime. C’est une stratégie. Lucien retourne chez Dauriat pour en savoir plus sur ses vers. Dauriat n’a même pas lu le recueil contrairement à ce qu’il dit. Lucien apprend à dénigrer une œuvre qu’il aime. Il fera de nouveau de cette œuvre un chef-d’œuvre. Nathan ne comprend pas. Dauriat vient acheter « les Marguerites » à cause de l’article. Il le paye 3000 francs. Lucien en envoie 500 à sa famille pour épargner les dettes. Il est sur la vague du succès. Ses amis journalistes lui apprennent l’art de la palinodie. Il a rendez-vous chez les « grands ». Coralie lui fait acheter de nouveaux vêtements pour l’occasion. Lucien se rend compte de la grandeur des journaux, de leur pouvoir mais aussi à quel point ils sont esclaves. Les « grands » préparent un mauvais coup. Lucien n’a pas une position fixe, c’est une girouette. Il n’est dirigé que par sa vanité et son ambition. Lucien commence à perdre ses illusions, il voit l’intérêt partout, il va vendre les places à Braulard. Dîner de Lucien. Le Cénacle désapprouve. Sorte de combat entre journaliste et Cénacle. Baptême de la véritable journaliste. Lucien est dans le « monde ». Il va choisir de partir pour eux sans savoir qu’ils complotent dans son dos. Lucien est aussi niais, il suffit de la flatter pour obtenir ce qu’on veut. Lucien devient un viveur. Ils sont endettés mais il préfère se consacrer à la débauche qu’au travail. Lucien va demander les 1000 francs qu’il a prêtés à Lou mais Florine est aussi endettée. Matifat s’est effrayé. Lou vend le roman de Lucien à deux nouveaux libraires qui sont pressés car ils ont besoin d’un succès. Lucien a de nouveau de l’argent. Le contrat a l’air plus sérieux que celui fait avec Braulard. Lucien apprend ce qu’est le chantage de la part de Lou. Il veut faire chanter Matifat car il a abandonné Florine. Il ne sait pas s’il doit changer de camp car ses amis sont dangereux. Personne ne veut des billets de Lucien. Tous les escompteurs le rejettent. Il a joué le peu d’argent qu’il avait. Coralie a été forcée de déménager. Elle accepte toutes les erreurs de Lucien. Description du nouvel appartement Le Cénacle vient le voir pour le convaincre de ne pas changer de camp sans succès. Lucien devient l’ennemi public numéro un pour ses anciens amis. Des Lupeaux avoue à Finot que l’ordonnance ne sera jamais faite. Finot va les aider à piéger Lucien. Ce que Lucien prend pour de l’amitié le conduira à sa perte. Il n’a rien appris. Tous les éléments se déchaînent contre Lucien. Coralie prend son rôle, lui son ordonnance. Il comprend qu’il n’a été qu’une marionnette avide de vanité et de reconnaissance. Il se fait agressé par Michel Chrestien, un duel se prépare ? Lucien et Coralie tombent successivement malades. C’est la fin. Lucien endosse des billets venant de David, ce sont des sommes importantes. Il veut aider Coralie. Mort de Coralie. Lucien n’a pas les sous pour l’enterrer alors il écrit dix chansons grivoises. Bérénice est dévouée, elle lui trouve les vingt francs dont il a besoin pour rentrer à Angoulême.

Partie 3 : Lucien rentre à Angoulême. Il est dans un petit village. Louise est maintenant Mme du Châtelet. Le curé vient s’informer chez Postel du cas de David. Mme Postel n’aime pas Eve car elle connaît le passé de son mari. Après le départ de Lucien, David, dans la misère, devait inventer vite. Eve se rend compte que David a abandonné son imprimerie, elle prend alors les choses en mains et fait des bénéfices mais arrive les lettres de Lucien : nouvelle misère. Elle a peur car elle est enceinte. Eve se rend compte que Cérizet est un traître, il commerce avec les Cointet. Kolb, quant à lui, est très fidèle. David a du mal à accepter que Cérizet soit un traître. Eve et les Cointet rivalisent d’audace. Le ménage Séchard a l’air d’être sous l’emprise des Cointet malgré la ruse d’Eve. David doit réussir son invention. Eve apprend la vie que mène Lucien. Son amour pour lui en prend un coup. Elle demande même l’avis de d’Arthez. Elle en veut à Lucien. David lui dit pour les billets sans lui dire que Lucien l’aurait fait sans son accord. David explique sa découverte et console Eve. Le piège se referme sur le couple Séchard. Ils sont sans le sou et Cointet sait pour les faux billets. Cointet embauche Petit-Claud comme avoué pour Séchard car il veut le ruiner. Explication du système du compte de rebours qui est compliqué et surtout mortel pour celui qui n’a pas payé. Poursuite de Lucien qui n’y connaît rien. Il protège Coralie. Eve dit à sa mère d’aller consulter Petit-Claud car Métivier le poursuit. Ils ne savent pas que Petit-Claud est aux ordres des Cointet. Petit-Claud assure trois ou quatre mois de tranquillité à David. David a trouvé le moyen de faire son papier moins cher. Eve semble désillusionnée. Pourquoi Petit-Claud agit-il ainsi ? Eve va supplier le père Séchard à donner son aide mais il refuse. Les huissiers sont à la porte. Kolb et Marion donnent leurs économies à David pour qu’il s’en sorte. Description des éléments de justice mis en œuvre. L’affaire prend des proportions énormes. Certains points semblent illégaux et flous. Mme Chardon retravaille. Petit-Claud a réussi son coup, le père Séchard n’aidera pas David. Eve a vu dans le jeu de Petit-Claud mais elle ne sait que faire. La contrainte par corps contre David a été prononcée. Déshonneur des femmes qui doivent vivre cachées. Kolb est un bon ami, il aide David à se cacher en apprenant les ruses de Doublon. Ils vont cacher David chez Basine, amie d’Eve. Elle va chez Postel pour qu’on ne comprenne pas. David veut une dernière fois tenter de convaincre son père par une expérience : lui faire le papier. Le père Séchard n’y croit pas et ils se brouillent encore plus. David est chez Basine. Kolb se vante d’avoir envoyé David vers Limoges. David a réussi son invention. Le père Séchard fouine et tente de faire parler sa belle-fille en vain. Tous ont besoin de David mais savent que libre, ils n’auront rien. Petit-Claud veut sa récompense que Cointet lui donne : le mariage avec Mlle de la Haye. Il a un brillant avenir devant lui s’il réussit à mettre David en prison où qu’il arrive à un acte de société. Le curé arrive et donne des nouvelles de Lucien. Eve accepte qu’il revienne. Arrivée de Lucien : grande joie. Après la joie, place aux vrais sentiments. Ils constatent qu’ils ont changé. Eve ne confie pas la cachette de David à Lucien. Il est fêté dans le journal et invité à dîner chez du Châtelet. Il oublie tous ses malheurs mais Eve se méfie. Eve avait raison. Toute cette histoire d’ovation a été organisée par Petit-Claud avec l’accord de Louise qui veut se venger de Lucien. Toujours les intérêts. Petit-Claud avoue à Lucien qu’il est la cause de l’ovation. Lucien est si flatté qu’il tombe droit dans le piège sans écouter Eve qui lui dit de se méfier. Il écrit à Lou pour avoir des vêtements, il veut libérer David. Il croit en Petit-Claud qui fait tout pour le faire tomber. David se montre. Il est sorti pour donner une chance à Lucien. Trahison et amitié de Petit-Claud ? Lucien dévoile son plan : il veut reconquérir Louise pour lui soutirer l’argent nécessaire à David. Dîner à l’hôtel Bargeton pour signer le contrat de mariage de petit-Claud. Lucien semble réussir à sauver David. Cérizet réussit son coup diabolique. En faisant une copie d’une lettre de Lucien, il force David à sortir. Eve est évanouie quand elle apprend ce qu’elle prend pour une trahison. Lucien va se suicider, il laisse une dernière lettre à Eve dans laquelle il se juge très sévèrement. Lucien sait comment il veut mourir. Rencontre avec un prêtre espagnol qui lui « jure » qu’il ne mourra pas. Il lui donne un exemple pour prouver que la richesse peut toujours revenir. Lucien se confie à lui. Celui-ci connaît tout Paris. Exemple historique pour convaincre Lucien. Il se méfie du prêtre qui maintenant lui explique la moralité de la France. Que veut-il ? Il veut réintroduire Lucien à Paris mais en le soutenant. Que veut-il en échange ? Il veut quelqu’un à travers qui vivre. Il lui offre l’argent nécessaire à la libération de David en échange de l’obéissance. Petit-Claud vient annoncer à Eve que si David revend son invention aux Cointet, il sera libre avec une rente. Eve va à la prison pour en parler avec David. Description de la prison. David est libre. Petit-Claud et Cérizet complotent encore. Ils savent QUE Lucien n’est pas mort. Signature de l’acte et vente de l’imprimerie. L’argent de Lucien arrive trop tard. Achat de la rente. Les expériences de David ne donnent rien d’après les Cointet. Petit-Claud les ruine mais ils le remercient. A-t-il des remords ? Le père Séchard meurt. Fin heureuse pour >Eve et David qui a abandonné son côté inventeur.

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article