Présentation

  • : Le blog de litteratureetfrancais
  • Le blog de litteratureetfrancais
  • : Fiches de lecture classées par siècle. Mon avis sur mes autres lectures. Visitez également ma page FB : https://www.facebook.com/litteratureetfrancais
  • Partager ce blog
  • Contact

Lecture en cours

  http://img.livraddict.com/covers/107/107388/couv34313127.jpg

Entretien avec un vampire

d'Anne Rice


Objectif 2014 : 200 livres

 

18/04/2014

56 livres sur 200

dont

  1 livre(s) en V.O anglais,

   14 manga(s)/ BD(s),

  1 abandons

  6  manuscrit(s) Hélène Jacob

et

  2 livre(s) "classique(s)"

pour un total de : 12024 pages

Recherche

Samedi 18 juin 2011 6 18 /06 /Juin /2011 13:08

La nuit des temps de Barjavel

Personnages principaux

  • Dr Simon
  • Louis Grey
  • Brivaux
  • M Lancieux
  • Pontailler
  • Rochefoux
  • Higgins
  • Léonova
  • Hoover
  • Shanga
  • Hoï-To
  • Henckel
  • Deville
  • Yuni
  • Les Vignont
  • Moïssov
  • Lebeau
  • Van Houcke
  • Forster
  • Eléa
  • Lukos
  • Coban
  • Païkan

Résumé par chapitres

Chapitre 1 : Le Dr Simon parle à une femme qu’il a laissée là-bas, il ne peut pas l’oublier, il semble ne plus trouver sa place parmi les hommes.

Chapitre 2 : L’aventure semble être un ensemble de hasard : le choix du point 612 et pas un autre alors qu’on est en Antarctique, la rougeole qui fait que Simon a suivi Louis Grey. Ils vont faire la plus merveilleuse découverte.

Chapitre 3 : Le Dr Simon se demande ce qui se serait passé s’il avait été à Sydney comme prévu. Il se répète que c’était « trop tard ». Il essaye de revivre.

Chapitre 4 : Le Dr Simon en a marre du froid, il rêve de chaleur. Brivaux lui montre ce que son sondeur a trouvé, c’est inhabituel. Il le montre au camp.

Chapitre 5 : Les sondeurs révèlent la présence de ruines à une profondeur de 900 ou 1000 mètres qui auraient 900 000 ans. Quelle est cette autre chose que Lancieux veut vérifier avant d’annoncer la nouvelle ?

Chapitre 6 : Il parle de son métier de médecin. Il faut connaître et comprendre ses patients. En Antarctique, « l’homme ça compte ».

Chapitre 7 : Brivaux a réussi à trafiquer les sondeurs comme le voulait Lancieux. C’est un génie de l’électronique. Au milieu des ruines, il y a un émetteur d’ultra-sons en marche ! Grey trouve que c’est de la folie.

Chapitre 8 : Grey, après avoir accepté l’évidence, prévient Pontailler de venir au plus vite. Il faut aller à Paris, rien ne doit être dit sauf à Paris.

Chapitre 9 : Le Dr Simon a fini par partir pour Sydney mais avec la seule envie de revenir en Antarctique. Le monde se déchire encore plus qu’avant.

Chapitre 10 : Rochefoux a pris la décision de mettre l’UNESCO au courant. La France n’a pas les moyens d’exploiter le point 612 seule, elle a besoin des autres nations. L’enregistrement sonore fait penser à un cœur.

Chapitre 11 : Tout le monde s’enthousiasme sur cette découverte. Tous les médias en parlent. Toutes les puissances du monde vont aider la France pour le point 612.

Chapitre 12 : Les préparatifs sont en route. La langue est le français car la découverte est française. Tous les pays ont apporté leur contribution.

Chapitre 13 : Ils trouvent un oiseau dans la glace. Ils le mettent dans un frigo. Il devient à la mode dès que son image est montrée par les médias.

Chapitre 14 : Le président de l’UNESCO montre les premières images de la découverte. On y voit les restes d’une civilisation. Tout se met à fondre avec la glace.

Chapitre 15 : Les médias se moquent de cet échec mais Rochefoux reste optimiste : il faut juste s’y prendre autrement. Ils continuent toujours de descendre plus bas.

Chapitre 16 : Après le sable, ils découvrent une surface dure que rien n’entaille. C’est de l’or et le signal vient de l’intérieur de l’or.

Chapitre 17 : Ils découvrent une sphère dans le sable. Ils trouvent également une porte qui mène à l’intérieur.

Chapitre 18 : Explication du schéma. Premier accident grave. Hoover est blessé et il y a deux morts. Réunion où Léonova leur apprend qu’ils attendent un nouveau chalumeau pour ouvrir la Sphère. Elle veut croire qu’il y a encore de la vie à l’intérieur.

Chapitre 19 : Le monde entier attend de voir en direct ce qu’il y a dans la Sphère. Il y a eu un appel d’air qui fait que la caméra ne montre rien à cause de la poussière. Rochefoux veut qu’ils aillent dans la Sphère.

Chapitre 20 : Il y a trop de monde qui descend dans la Sphère mais il n’y avait pas le choix. Simon est le premier à y pénétrer, il dit qu’il n’y a rien à voir.

Chapitre 21 : Le Dr Simon se souvient qu’une fois à l’intérieur, tous se taisaient car il n’y avait rien. Il s’est dirigé vers ce qui ressemblait à une porte.

Chapitre 22 : Ils passent la porte ambivalente mais il y a un accident. Higgins traverse un mur et cela soulève des tonnes de poussière. Ils arrivent à sortir mais Higgins est mort.

Chapitre 23 : Ils font un service funèbre à Higgins. Une fois que toute la poussière a été aspirée, ils redescendent. Ils découvrent l’œuf. Le signal vient de l’intérieur de celui-ci.

Chapitre 24 : Ils découvrent des hommes qui partent en fumée à cause du flash de l’appareil photo. Hoover réussit à percer l’œuf. Il y fait -180° Ils ouvrent enfin l’œuf. Simon et Léonova vont y pénétrer.

Chapitre 25 : Il est entré et il l’a vue. Il veut que tout le monde voie sa beauté puis qu’on le laisse seul avec elle pour toujours.

Chapitre 26 : Ils découvrent les deux corps parfaits de l’homme et de la femme. La température est proche du zéro absolu : l’immobilité des molécules. D’après Simon, il n’y a qu’un moyen de savoir s’ils sont vivants : « il faut essayer de les réanimer.. »

Chapitre 27 : L’ONU commence à perdre les pédales face à l’or et aux connaissances. Le point 612 doit réagir, ils agissent pour tous les peuples et si on les en empêche, ils détruiront tout.

Chapitre 28 : Maintenant que la réanimation a été décidée, il faut savoir par qui commencer. Ils choisissent la femme qui, d’après Hoover, a l’air plus solide. Ils sauront plus tard que c’était une erreur.

Chapitre 29 : Tous les médias veulent assister à la réanimation. Ils arrivent à enlever le masque d’or qui est en fait un masque à oxygène. Personne ne semble pouvoir détourner le regard de Simon du visage de la femme.

Chapitre 30 : Le Dr Simon se rappelle du visage qui lui faisait penser à la mort.

Chapitre 31 : Description de ce merveilleux visage.

Chapitre 32 : On est dans un shaker de Londres : une boite de nuit pour jeunes. Yuni, le patron, fait écouter le réveil de la femme dont le cœur se met à battre.

Chapitre 33 : la femme s’est réveillée mais quand elle a ouvert les yeux la peur l’a submergée et elle s’est évanouie. Léonova voit dans l’œuf, près du socle, des objets inconnus.

Chapitre 34 : Ils examinent les objets pendant que Simon et les autres s’occupent de la femme. Ils ne comprennent pas ce qu’elle dit mais elle fait confiance à Simon. Elle s’appelle Eléa.

Chapitre 35 : Simon devient fou car Elia est « maltraitée », elle ne se nourrit pas. Le problème de la langue est un obstacle dangereux. Lukos a beau être le meilleur linguiste du monde, il ne s’en sort pas. Il aurait besoin de toutes les Traductions.

Chapitre 36 : Lukos utilise tous les cerveaux du monde grâce à l’intervention de Simon. Eléa est sauvée car maintenant ils se comprennent. La difficulté de sa langue réside dans sa dualité : la langue des hommes et celle des femmes.

Chapitre 37 : La « mange-machine » a un effet incroyable sur Eléa. Elle reprend immédiatement des forces. Elle veut savoir où elle est et combien de temps elle a dormi. Elle est amoureuse de Païkan ? Elle s’enfuit dans le froid, les médecins la retrouvent.

Chapitre 38 : Il a agi ainsi par jalousie car il a senti son amour pour Païkan alors il a voulu couper ce lien qui la liait à lui.

Chapitre 39 : Elle n’a même pas une gelure malgré le froid. Simon a été écarté mais elle el réclame. Elle leur dit que Coban était le plus grand savant de Gondawa. Elle aurait aimé y mourir.

Chapitre 40 : Hoover a ouvert la « mange-machine ». Elle produit la nourriture à partir de rien. Eléa leur dit que c’est grâce au Tout et à l’équation de Zoran, Coban saura l’expliquer.

Chapitre 41 : Coban va être réveille. Un homme a voulu voler l’arme dans l’œuf mais il est mort de froid avant d’y être arrivé. Les savants vont organiser leur défense car ils veulent continuer à transmettre tout le savoir à tout le monde. Le monde met beaucoup d’espoir dans les connaissances de Coban.

Chapitre 42 : Coban est sorti de l’œuf, il va être réanimé. Eléa répond aux questions. Elle montre à quel point la Terre a changé. Grâce aux cercles d’or, elle montre à Simon l’Apocalypse, celui-ci voit aussi Païkan.

Chapitre 43 : On prend plus de temps pour Coban car il est brûlé à certains endroits. Tout le monde, pour des raisons différentes, est d’accord sur le fait qu’il faut réveiller Coban.

Chapitre 44 : Brivaux inspecte les deux cercles d’or et comprend le mécanisme. Il arrive à mettre l’image sur la télévision. Eléa donne des conseils d’utilisation.

Chapitre 45 : Deuxième réunion et nouvelles questions pour Eléa qui parle de la guerre et qui explique à quoi sert la clé : elle connaît tout de la personne et lui trouve sa moitié. Pour Eléa, ce devait être Païkan.

Chapitre 46 : Les Etats-majors de tous les pays envoient des sous-marins et autres pour protéger EPI. Il y en a parmi les hommes qui sont embauchés pour tuer Coban car il représente la mort des marchands.

Chapitre 47 : Eléa montre aux savants ce qu’est la désignation. Elle a du mal à gérer ses émotions surtout à l’apparition de Païkan.

Chapitre 48 : Simon a compris qu’Eléa vivait dans son passé. Il a tout tenté pour la faire vivre dans notre présent mais le gouffre est trop grand.

Chapitre 49 : Eléa gère mieux ses émotions et explique la vie à Gondawa. La clé leur fournissait leur revenu annuel. Le travail n’était pas obligatoire et pour finir tout était créé à partir de rien.

Chapitre 50 : Elle explique les différences entre Gondawa et Enisoraï : la sagesse et la puissance. La clé permettait de réguler la fécondité. Les savants ne montrent pas toutes les images au monde car Eléa se laisse aller à des moments d’intimité qui ne sont interrompus que par un trop plein d’émotions.

Chapitre 51 : Elle se souvient d’une promenade et de la première évocation de l’arme G et de la Graine noire. Elle était, tout comme Païkan, ingénieur du Temps. Son souvenir se finit avec une scène intime.

Chapitre 52 : Alors qu’ils dorment, une alerte se déclenche : l’objet non identifié est abattu. Les étudiants veulent la paix. Coban a trouvé le sérum de la jeunesse éternelle. Le président les rassure : il tient aussi à la paix.

Chapitre 53 : Eléa leur montre des souvenirs de la lune qui ne ressemble en rien à ce que nous connaissons. Mars était habité par les Noirs : cette nouvelle els affecte tous. Elle bouleverse les connaissances astronomiques avec ses 12 planètes.

Chapitre 54 : Ils gèrent la météo. Païkan est mobilisé et Eléa est affectée à un poste auprès de Coban alors qu’il ne la connaît pas. Eléa et Païkan ne s’inquiètent pas pour la paix malgré toutes les mobilisations.

Chapitre 55 : Ils sont à un entrainement à l’arme G quand des gardes de l’Université viennent chercher Eléa. Païkan l’accompagne. Il y a une agitation anormale. Eléa passe un test, elle ne peut pas rejoindre Païkan, elle est inquiète. Coban lui dit de venir.

Chapitre 56 : Coban lui explique les risques de l’arme solaire. Tout va changer et il ne peut que prévoir une solution pour « après ». Eléa est la n°3 mais les deux autres ne sont pas aptes à aller dans l’abri. Elle ne peut pas y aller avec Païkan. L’homme n°1 est Coban.

Chapitre 57 : Elle leur montre des Erisors. Ils ne font l’amour qu’une fois par an à la fête du Nuage. La grossesse n’a pas de durée fixe.

Chapitre 58 : Eléa en veut à Coban mais celui-ci lui montre que les sentiments n’ont plus leur place dans cette affaire : il n’y a que le devoir. Il va lui donner le sérum de jeunesse éternelle. Elle reverra Païkan à condition qu’elle se laisse préparer à entrer dans l’abri. Païkan a été prévenu de ce qui lui arrivait.

Chapitre 59 : L’œuf s’est réchauffé et les savants découvrent sur les murs l’écriture gonda : il s’agit d’une encyclopédie de connaissances. Ils y trouvent l’équation de Zoran entourée de symboles mathématiques.

Chapitre 60 : Eléa se réveille. Païkan lui parle. Elle lui promet de le rejoindre. Elle séduit le garde et pendant qu’il lui fait l’amour, elle le tue. Elle réussit à sortir du laboratoire et à voler les armes au garde.

Chapitre 61 : Simon comprend qu’il ne peut rien faire pour la détacher de Païkan : elle est à lui et rien qu’à lui et c’est pour cela qu’elle a tué le garde. Elle ne vit que pour revivre ses moments avec lui.

Chapitre 62 : Païkan réussit à déjouer la surveillance de Coban et rejoint Eléa. Il fait tout pour être avec elle malgré ce que lui a expliqué Coban. Elle est recherchée par tous. Leurs clés sont inutilisables. Il y a une révolte d’étudiants. Le sans-clé l’aide à porter Païkan. Pourquoi ?

Chapitre 63 : Le sans-clé leur donne à manger et à boire. Ils sont dans l’Escalier. Il les aide à fuir. Ils tombent tous les trois dans le fleuve qui mène au lac se situant sous le Parking.

Chapitre 64 : Ils arrivent dans le Parking où le sans-clé les laisse. Il y a déjà la guerre civile : la foule devient folle. Ils trouvent un engin et se dirigent vers Lamoss quand celui-ci retourne vers la Ville à cause de la mobilisation. Païkan provoque un accident.

Chapitre 65 : Ils sont ensemble. Païkan veut qu’elle vive mais avant de l’y emmener il lui fait une dernière fis l’amour passionnément.

Chapitre 66 : Elle vit avec eux ce que sa mémoire a enregistré alors que Païkan l’avait assommée pour la ramener à Coban. Celui-ci est réveillé mais il respire mal. Les poumons sont endommagés. Ils ne veulent pas sacrifier Eléa.

Chapitre 67 : Le monde s’inquiète pour Coban. Le monde se rend compte qu’il est idiot car personne ne sait lire l’équation de Zoran. Les gouvernements ont peur de la Chine.

Chapitre 68 : Quand elle se réveille, elle reçoit un sérum de paix. Païkan e été là jusqu’à ce qu’elle dorme, il est à elle pour toujours.

Chapitre 69 : Tous les savants comprennent ce qui est arrivé à la fermeture de l’abri : l’arme solaire a explosé et a bouleversé la Terre. Pourtant, une chose n’a pas changé : l’imbécilité des hommes « prêts à faire de nouveau sauter la baraque ».

Chapitre 70 : Tous les savants promettent de se battre contre la bêtise. Ils vont diffuser l’équation de Zoran à l’échelle mondiale pour garder l’égalité entre les pays. Hoover demande Léonova en mariage. Les poumons de Coban ont arrêté de saigner, il peut guérir.

Chapitre 71 : Simon prend soin d’Eléa. Il lui dit son amour en pensant qu’elle ne le comprend pas mais elle lui prouve le contraire. En pleurant, elle ajoute qu’elle est à Païkan.

Chapitre 72 : Simon est choqué de réaliser à quel point elle est intelligente. Il se sent idiot mais il sait qu’il ne l’aura jamais.

Chapitre 73 : Lors de la visite de la Traductrice, Hoover et Léonova découvrent que quelqu’un a piraté les informations sur l’équation de Zoran. Hoover cherche les mémoires qui ont été brulées. Il se rend à l’œuf sans protection. Ils se sont perdus dans la tempête ?

Chapitre 74 : Ils arrivent à l’œuf et préviennent qu’il faut faire attention à Coban. Ils arrivent dans l’œuf et tirent sur Lukos, le traitre.

Chapitre 75 : Lukos se tire une balle dans la tête plutôt que de parler. Ils sont tous inquiets à cause des bombes. On conseille l’évacuation mais comment faire avec cette tempête ?

Chapitre 76 : Simon est heureux, il va emmener Eléa à Paris, loin de son passé. Il devient fou quand Lebeau parle de la transfusion à Eléa mais elle accepte. Les traitres ont des gros problèmes avec leurs sous-marins. L’évacuation est difficile : il n’a nulle part où aller.

Chapitre 77 : La transfusion commence. L’évacuation aussi car la tempête s’est calmée. Simon met le cercle et voit les images : ce n’est pas Coban, c’est Païkan mais Eléa a avalé la Graine Noire.

Chapitre 78 : Simon se demande si quelque chose aurait changé s’il avait dit le nom de Païkan. Il n’arrive pas se faire comprendre car la Traductrice a sauté.

Chapitre 79 : Ils n’ont rien pu faire pour les sauver. Ils doivent évacuer d’urgence car la Pile s’est fissurée. Ils remettent les deux amants sur leur socle.

Chapitre 80 : Toute la base est évacuée à temps. Les gouvernements tentent de calmer les jeunes qui ne veulent plus de guerres, etc… Ils reprennent le « non » gonda : « Pao ! ».

Par litteratureetfrancais - Publié dans : 20e siècle
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés