Beckett - En attendant Godot (20e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

En attendant Godot de Beckett

Personnages principaux

  • Godot
  • Vladimir, Didi
  • Estragon, Gogo
  • Pozzo
  • Lucky
  • Un garçon

Résumé par actes

Acte 1 : Vladimir croyait Estragon parti pour toujours. Vladimir veut savoir où était Estragon dans un fossé où il a été battu. Estragon veut de l’aide pour se déchausser. Ils parlent d’avoir mal et de pourtant rester propre et de ne pas négliger « les petites choses ». Vladimir veut qu’Estragon remette sa chaussure mais celui-ci veut laisser respirer son pied. Ils ne peuvent plus rire, Estragon n’a pas lu la Bible. Vladimir parle du Sauveur et de la crucifixion. Vladimir parle. Estragon ne répond pas, il n’écoute même pas vraiment. Ils attendent Godot. Qui est-il ? Ils sont devant l’arbre et ils l’examinent. Ils attendent sans savoir si Godot viendra, ils attendront jusqu’à ce qu’il vienne. Ils devaient le rejoindre samedi mais ils ne savent même pas quel jour il est. Il réveille Estragon qui dormait. Il ne veut pas savoir le rêve de celui-ci. Estragon parle et Vladimir s’énerve : il veut du calme. Estragon tente de se faire pardonner. Ils veulent se pendre. Estragon veut à une branche, Vladimir lui n’est pas sûr. Après réflexion, ils ne font rien. Vladimir et Estragon ont demandé quelque chose à Godot : ils ne savent plus quoi. Godot a dit qu’il verrait. Ils n’ont plus de droits. Ils n’entendent rien. Estragon en a marre d’attendre. Estragon a faim, il veut une carotte. Ils ne savent pas quelle relation ils entretiennent avec Godot. Est-ce qu’il s’appelle vraiment Godot ? Ils rencontrent Pozzo et Lucky. Pozzo semble être le maitre du territoire. Il a l’air menaçant et dangereux. Vladimir examine le cou de Lucky. Ils pensent que Lucky est en train de mourir. Estragon demande à Pozzo les os de Lucky. Pozzo s’étonne : il ne veut pas de la blague d’être malade. Vladimir veut partir. Pozzo l’indispose ? Pozzo rappelle à Vladimir le rendez-vous avec Godot. Pozzo est bizarre : il veut faire connaissance mais pas de questions sinon « ça va mal finir ». Pozzo donne une explication. Dialogue de sourd. Personne n’écoute. Suite des explications. Vladimir et Estragon posent des questions mais Pozzo ne leur répond pas. Pozzo veut vendre Lucky. Ce dernier pleure. Lucky a blessé Estragon qui voulait le consoler. Plus de rire car la population a augmenté ? D’abord, ils sont du côté de Lucky, ils le plaignent. Puis du côté de Pozzo, Lucky le rend dingue. Vladimir et Estragon observent Pozzo comme des spectateurs : ils le trouvent drôle. Ils attendent la nuit pour pouvoir partir. Discours de Pozzo sur la nuit et le ciel. Pozzo leur demande leur avis sur sa prestation. A nouveau dans la position de spectateur face à acteur. Il veut offrir Lucky en spectacle. Celui-ci pense, cela les étonne. Lucky danse pour eux, mais il est fatigué et ne fait que quelques mouvements. Ils essayent de retrouver de quoi ils parlaient. Ils reprennent la journée. Très longue tirade de Lucky qui pense. Lucky est tombé. Vladimir et Estragon el soulève mais quand ils lâchent, Lucky retombe. Pozzo a perdu sa montre. Il veut partir mais n’y arrive pas. Pozzo part enfin. Ils se demandent quoi faire. Vladimir fait comme s’il connaissait Pozzo et Lucky. On ne sait plus ni ce qu’ils savent ni ce qu’ils ne savent pas. Arrivée d’un arçon. Il a un message de la part de Godot. Estragon le réprimande car il vient tard mais il avait peur e Pozzo et de Lucky. Godot annule le rendez-vous et le reporte au lendemain. Vladimir pose des questions auxquelles le garçon se contente de répondre par oui ou non. Estragon se compare à Jésus parce qu’il va à pied (il a donc lu la Bible). Godot viendra demain donc ça ira mieux d’après Vladimir. Il a sauvé Estragon dans le passé. Estragon et Vladimir n’aurait pas dû être toujours ensemble d’après Estragon mais Vladimir dit que cela ne change rien. Rien n’est jamais sûr.

Acte 2 : Vladimir chante puis reconnait Estragon. Il veut l’embrasser mais celui-ci ne veut pas que Vladimir le touche. Estragon est quelqu’un de déprimé qui a peur de la solitude. Ils se sentent mieux seuls ? Vladimir veut qu’Estragon soit content qu’il soit là avec lui. Toujours faire la même chose : attendre Godot. Estragon a oublié tout ce qui s’est passé le jour précédent. Il n’a que des bribes de souvenirs : le coup de Lucky et les os de Pozzo. Estragon s’énerve : pour lui tout est pareil. Il a toujours vécu dans la « Merdecluse ». Ils savent qu’ils parlent pour ne pas penser, ils savent donc qu’ils ne disent rien d’intéressant. Ils parlent sans arrêt car le silence les angoisse. Ils parlent de questionner, de penser, de cadavres. Tout cela n’a pas de sens. Ils ne savent plus d’où est partie la conversation. Vladimir tente de rendre la mémoire à Estragon. Estragon ne reconnait même pas ses propres chaussures. Estragon veut partir. Il veut une carotte mais il n’y a que des navets et des radis. Il veut qu’Estragon essaye les chaussures. Les chaussures lui vont. Il est susceptible. Estragon s’endort. Il fait un cauchemar mais Vladimir est là pour le rassurer. Vladimir retrouve le chapeau de Lucky. Il est rassuré : il avait raison. Ils jouent à Pozzo et Lucky. On voit l’image qu’ils avaient d’eux. Ce n’est pas fameux. Estragon revient en annonçant que quelqu’un vient. Vladimir est persuadé que c’est enfin Godot. Estragon devient fou. Ils font le guet dos à dos « comme au bon vieux temps ». Ils s’engueulent et se réconcilient de suite. Pozzo est de retour, il appelle au secours. Ce n’est pas toujours Godot. Ils continuent d’attendre. Estragon veut se venger mais il préfère aider Pozzo pour avoir sa reconnaissance. Petit discours de Vladimir sur l’idée d’aider quelqu’un. Pozzo leur propose de l’argent en échange de leur aide. Estragon semble intéressé alors que Vladimir n’y fait pas attention. Vladimir tombe aussi, il promet à Estragon de partir avec lui si celui-ci l’aide. Estragon tombe en voulant aider Vladimir. Il ne veut pas tenter de se lever tout de suite. Estragon donne des noms à Pozzo. Vladimir s’impatiente. Avec la volonté de se lever, ils se lèvent. Pozzo est devenu aveugle. Comme ils l’ont aidé alors ce sont des amis à lui. Pozzo est angoissé par le soir. Pozzo veut savoir comment va Lucky. Il ne sait pas depuis quand ni comment il est devenu aveugle. Vladimir constate que Pozzo est différent. Lucky est muet. Vladimir ne comprend plus. Vladimir réveille de nouveau Estragon. Il ne croit pas à la cécité de Pozzo. Nouvelle scène avec le garçon. Il semble que Vladimir est le seul à se souvenir. Qui est fou ? Lucky ou les autres ? Vladimir sait à l’avance ce que le garçon va dire. Ils veulent s’en aller. Ils reviendront demain pour attendre Godot. S’il vient, ils sont sauvés : amis de quoi ? Ils n’arrivent pas à partir.

Publié dans 20e siècle

Commenter cet article