Chedid - Le sixième jour (20e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Le sixième jour de Chedid

Personnages principaux

  • Om Hassan, Saddika
  • Hassan
  • L’étudiant
  • Le montreur Okkasionne
  • Le batelier Abou Nawass
  • Saïd
  • Le maitre Selim

Résumé par parties

Partie 1 : Om Hassan retourne à son village. Ils ne sont plus nombreux, le choléra a fait beaucoup de dégâts : sa famille veut enterrer sa mère avant que les ambulanciers ne la trouvent, ils ne respectent ni les malades ni les morts. Om Hassan est revenue, elle tient beaucoup à son petit-fils. Le maitre est malade. Il dit qu’il reviendra le sixième jour, il ne revient pas. Om Hassan et Hassan perdent espoir. Om Hassan est inquiète, Hassan n’est toujours pas rentré. Les ambulanciers viennent, ils croient que Saïd est atteint du choléra. Elle attend Hassan, il est malade ? Hassan a le choléra, elle le cache, elle veut le soigner et le guérir. Elle a peur que les ambulanciers le trouvent. Om Hassan décide de partir pour protéger Hassan des ambulanciers. Elle va au centre-ville pour se cacher. Elle est en ville. Grace à un étudiant qu’elle connait, elle obtient une chambre de laveuse. Il y a de l’eau. Elle dit qu’ils sont sauvés pourtant Hassan semble très mal.

Partie 2 : Okkasionne est montreur de singe, il a dénoncé un « foyer » de choléra et a eu de l’argent. Il a l’intention de continuer. C’est une bonne soirée, il a bien gagné. Hassan a –t’il renoncé à vivre ? Il est sûr de mourir. Om Hassan ne veut pas renoncer mais elle a besoin de quelqu’un à qui parler. Il reste 4jours. L’état d’Hassan s’est empiré. Om Hassan sort, elle voit la mort partout. Cela l’effraye. Elle dit à l’étudiant que dans deux jours, elle libère la chambre. Au moment où elle allait monter, elle est interpelée par Okkasionne qui lui dit qu’il dénonce les cholériques. Elle est entrainée malgré elle en ville. Elle a du mal à s’échapper. Elle a peur qu’il sache tout. Elle trouve un moyen de partir le lendemain par la mer. Elle quitte l’appartement et prend une carriole pour se rendre au voilier. Elle essaie de ne pas attirer l’attention. Elle a un grand espoir de guérison pour l’enfant sur l’eau.

Partie 3 : Elle arrive en avance pour embarquer. L’enfant a parlé. Elle pense qu’il est sur la voie de la guérison. Okkasionne est bloqué sur le bateau avec eux, elle espère qu’il ne verra pas Hassan. Le montreur laisse son singe en liberté. Celui-ci trouve Hassan. Le montreur crie « au choléra » mais le batelier s’en fuit. Om Hassan menace le montreur de le jeter à l’eau s’il ne se tait pas. C’est le cinquième jour, l’état de l’enfant est inquiétant. Om Hassan craque, elle pleure et évoque les deux seules autre fois où elle a pleuré. Elle retrouve l’espoir, elle sait que le petit va vaincre le choléra. L’enfant va de plus en plus mal. Le montreur a peur à cause du choléra, il aimerait s’enfuir. La vieille se sent seule. Le montreur et la femme parlent ensemble. Il ne croit pas que l’enfant peut guérir mais il admire le courage et la force d’Om Hassan. L’enfant vit mais c’est comme s’il avait ressuscité. Ils sont tous heureux. Om Hassan est morte ? L’enfant verra la mer car elle lui a donné son dernier souffle.

Publié dans 20e siècle

Commenter cet article