Chrétien de Troyes - Erec et Enide (Moyen -Age)

Publié le par litteratureetfrancais

Erec et Enide de Chrétien de Troyes

Personnages principaux

  • Le roi Arthur
  • Gauvain
  • Erec
  • Le roi Lac
  • La reine Guenièvre
  • Le nain
  • Le roi Yder
  • Le roi Cadovalant
  • Keu
  • Girflet
  • Amauguin
  • Le vavasseur Liconal
  • Carsenefide, sa femme
  • Enide
  • Yder, fils de Nut
  • Perceval
  • Guivret le Petit
  • Cadoc de Tabriol
  • Le comte de Limors, Oringle
  • Le roi Evrain
  • Mabonagrain

Résumé par « parties »

Prologue : On se sert d’un proverbe pour justifier le conte qui va s’avérer inoubliable.

La chasse au blanc cerf : Le roi relance la coutume de la chasse au blanc cerf. Durant celle-ci, Erec est humilié par le nain d’un chevalier. Il décide de le suivre jusqu’à un château. Il est logé chez un pauvre vavasseur dont la fille est la plus belle femme jamais vue. Il va réclamer l’épervier grâce à elle et aux armes du père, il va laver son affront. Erec, avec sa pucelle, réclame l’épervier. Yder, le chevalier, lui déclare alors un combat. Ils se battent jusqu’à l’épuisement. Erec gagne et se fait connaitre. Comme Yder lui a fait un affront, il doit aller à Caradigan avec son nain et sa pucelle se livre comme prisonnier à la reine Guenièvre, il accepte. Celle-ci le libère à condition qu’il fasse parti de la cour du roi Arthur ce qu’il accepte aussitôt. Erec veut épouser la pucelle, il la ramène à Caradigan comme il l’a trouvé, dans les mêmes hardes. Elle est jugée comme étant la plus belle par tous les chevaliers et reçoit alors le baiser du blanc cerf ce qui est un honneur.

Le jeune époux : C’est le mariage d’Erec. On apprend pour la première fois le nom de la pucelle : Enide. Il y a tous les rois des environs. Ils s’unissent et sont très amoureux. Ils font la fête pendant deux semaines. Un défi est lancé : le tournoi de Ténébroc Le tournoi a lieu, il est très sanglant. Erec y fait ses preuves encore une fois. Tous l’apprécient. Ils arrivent chez le roi Lac et tous leur font la fête. Erec ne quitte plus Enide. Cela provoque des ragots car il oublie son rôle de chevalier. Quand Enide entend ces rumeurs, elle est très triste et le dit à Erec. Celui-ci décide de quitter le château avec elle. Tous en sont bouleversés.

La chevauchée aventureuse : Erec interdit à Enide de lui parler mais par deux fois elle lui parle pour le prévenir de l’arrivée de brigands. Erec ne craint rien d’eux et les tue sans hésiter. Enide se morfond de ne pas avoir fait confiance à son chevalier. Enide comprend que le comte les a accueillis veut tuer Erec pour ensuite vivre avec elle. Elle le piège et aide Erec. Ils s’enfuient tous les deux. Le combat s’engage entre les deux hommes. Erec gagne et le comte se rend compte qu’il a fait une erreur et renvoie ses chevaliers. Ils fuient. Enide le prévient d’un nouveau danger. Il lui pardonne car il comprend qu’elle l’aime beaucoup. Erec entame un combat sans merci contre Guivret. Il gagne et épargne ce dernier à condition que celui-ci soit toujours prêt à l’aider. Ils se quittent comme deux vieux amis. Keu rencontre Erec mais ne le reconnait pas. Il envoie ensuite Gauvain. Aucun des deux n’arrive à le convaincre de s’arrêter pour se soigner. Ils le piègent pour qu’ils rencontrent le roi et la reine. Celui-ci les prévient qu’il partira dès le lendemain et il les remercie de l’avoir soigné. Erec et Enide entendent une pucelle appeler à l’aide. Son ami a été enlevé par deux géants. Erec, après les avoir tués, ramène Cadoc de Tabriol à son amie. Celui-ci se met à son service alors il les envoie au roi Arthur et continue sa route. Le comte de Limors trouve Erec, qu’il prend pour mort, et Enide. Il la force à l’épouser mais celle-ci refuse. Erec finit par se réveiller et tue le comte. Tout le monde s’enfuit par peur du « revenant » et personne n’ose venger le comte. Guivret a entendu parler de l’affaire du comte de Limors. Il retrouve Erec et Enide et les sauve. Il s’occupe bien d’eux et le soigne. Il les ramène chez ses sœurs et leur demande de le soigner.

La joie de la cour : Erec veut rejoindre Arthur. Guivret refuse de le laisser aller seul. Ils arrivent au château Brandigan habité par le roi Evrain. Erec entend parler de l’épreuve. « La joie de la Cour ». Aucun chevalier n’y a jamais survécu mais Erec veut la tenter malgré les conseils du roi Evrain et de Guivret. Ils arrivent au verger « magique ». Erec s’avance seul et se bat contre Mabonagrain. Le combat est rude mais Erec finit par gagner. La joie est gagnée car Mabonagrain est libre, il est le neveu d’Evrain. Son amie est la cousine d’Enide. La joie est vraiment complète. Au bout de quatre jours, Erec et Enide reprennent la route. Erec rejoint le roi Arthur, il reste avec lui. Quelques années plus tard, il apprend la mort de son père : il est roi. Arthur le couronne : lors de la fête, il se montre plus généreux que n’importe quel roi au monde.

Publié dans moyen age

Commenter cet article

@Anonymous 16/12/2015 22:59

Ce truc est trop long pour un résumé je n ai pas tt lu mais c tellement long qu il vaudrait mieu lire le livre srx mais malgré tout sa reste bien expliqué.

Anaïs 03/01/2015 22:56

Super site et joliment décoré ;)