Gogol - Ménage d'autrefois (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Ménage d’autrefois de Gogol (in Mirgorod)

Personnages principaux

  • Athanase Ivanovitch
  • Pulchérie Ivanovna
  • « je »
  • Nitchipor
  • Eudoxie

Résumé

Il décrit des paysages magnifiques plutôt isolés. Il aime les habitants de ces lieux reculés. Il est triste car deux vieillards qu’il appréciait ne sont plus de ce monde. Description de deux amis qui sont bons. Athanase avait enlevé Pulchérie car il l’aimait. Athanase écoutait et s’intéressait à ce que disaient ses invités. Description de l’intérieur des deux vieillards. Ils adoraient le chant à leur porte. Pulchérie s’occupe de jeunes filles mais n’arrive pas les tenir. Tous les travaux reviennent à Pulchérie. Elle lègue le pouvoir du bois à deux intendants. Sont-ils sérieux ? Ils se font voler par leurs intendants et autres habitants de la maisonnée. Athanase et Pulchérie ne pensent qu’à manger. Ils ne se doutent pas qu’ils se font arnaquer. Athanase ne fait rien de la journée à part manger. La nuit, il se réveille barbouillé alors il a un remède : il mange ! De temps en temps, il fait tout pour embêter Pulchérie. Ils sont très accueillants. Ils font tout pour leurs visiteurs. Ils parlent politique et guerre alors qu’ils ne savent rien de ce qui se passe hors du hameau. Pulchérie se donne à fond lors du diner pour offrir des plats de toutes sortes. Il va arriver quelque chose qui va tout changer. Elle a un chat et Athanase la charrie. La chatte disparait mais finit par revenir. Elle est devenue sauvage. Pulchérie est persuadée que sa mort est venue la chercher. Athanase est triste. Elle lui dit ses dernières volontés. La seule chose qui l’attriste c’est qu’il restera seul. Elle s’occupe de tout pour qu’il ne lui arrive rien. Elle finit par être alitée. Elle meurt avec Athanase à ses côtés. Il semble totalement détaché de cette mort tellement il en est touché. Il est malheureux, il tente de se suicider à deux reprises. Il rend visite à Athanase mais tout sent l’absence de Pulchérie. Rien ne va, il pleure sans arrêt. Athanase est rongé par le chagrin. Il est mort peu de temps après. Il a cru que Pulchérie l’appelait. Il voulait être enterré près de sa femme. Le domaine, tombant en ruine, a été racheté.

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article