Austen - Raison et sentiments (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Raison et sentiments de Jane Austen

 

Personnages principaux

  • Mr Henry Dashwood
  • Mrs Henry Dashwood
  • Mr John Dashwood, fils d’Henry
  • Mrs John Dashwood, née Fanny Ferrars
  • Miss Elinor Dashwood
  • Miss Marianne Dashwood
  • Miss Margaret Dashwood
  • Mr Harry Dashwood, fils de John
  • Mr Edward Ferrars
  • Mrs Ferrars
  • Sir John Middleton
  • Lady Mary Middleton
  • Mrs Jenings
  • Le colonel Brandon
  • Sir John Willoughby
  • Miss Eliza Williams
  • Mrs Smith
  • Mrs Charlotte Palmer
  • Mr Palmer
  • Miss Lucy Steele
  • Miss Anne Steele
  • Mr Robert Ferrars
  • Mr Pratt
  • Le docteur Davies
  • Mrs Ferrars
  • Sir Donovan
  • Miss Sophia Grey

Résumé par chapitres

Chapitre 1 : Présentation de la famille Dashwood. Les trois filles ne sont pas très riches et leur demi-frère a une femme très égoïste. Elinor, contrairement à Marianne, passionnée, est raisonnable.

Chapitre 2 : La femme de John, de façon égoïste et perfide, réussit à convaincre son époux d’oublier sa promesse : il se contentera d’être un bon voisin pour sa belle-mère et ne les aidera financièrement elle et ses filles.

Chapitre 3 : Mrs Dashwood ne se préoccupe que très peu de sa belle-fille qu’elle déteste cordialement. Au contraire, elle aime le frère de celle-ci, Edward, d’autant plus qu’il semble être intéressé par Elinor. Marianne ne se verrait pas vivre avec un homme comme lui : bon mais sans aucun sentiment visible.

Chapitre 4 : Elinor et Marianne parlent d’Edward. L’affection d’Elinor pour celui-ci est forte mais elle a des doutes à cause de la famille d’Edward. Le cousin de Mrs Dashwood, John Middleton, leur offre de s’installer dans son petit cottage. Elles acceptent pour fuir Fanny.

Chapitre 5 : Mrs Dashwood s’empresse d’annoncer et de préparer leur déménagement. John Dashwood est embarrassé car la distance l’empêche de tenir sa promesse. Marianne, ses sœurs et sa mère versent des larmes à leur départ.

Chapitre 6 : Le cottage déçoit les femmes Dashwood mais elles vont faire en sorte de le rendre à leur goût. Elles aiment beaucoup Sir John. Sa femme, lady Middleton, quoique polie, est froide et sans grand intérêt.

Chapitre 7 : Lors du diner à Barton Park, les femmes Dashwood rencontrent Mrs Jenings, mère de lady Middleton, et le colonel Brandon. Ce sont deux personnes très différentes. Toutes les personnes présentes perdent l’estime de Marianne, sauf le colonel, car ils ne l’écoutent pas jouer alors que c’est eux qui l’y ont incité.

Chapitre 8 : Mrs Jenings veut toujours réunir les gens de son entourage. Elle aimerait marier le colonel Brandon à Marianne mais celle-ci le trouve vieux. Marianne ne comprend pas l’absence d’Edward et s’inquiète du peu de sentiments que montre Elinor.

Chapitre 9 : Marianne se blesse lors d’une promenade. C’est Mr Willoughby qui la ramène chez elle. Il est beau et très distingué. Sir John leur donne quelques informations supplémentaires : Mr Willoughby est un homme fréquentable.

Chapitre 10 : Marianne apprécie beaucoup Mr Willoughby tout comme sa mère qui se met à espérer un mariage. Le colonel Brandon est déçu du manque d’intérêt de Marianne à son égard. Elle et Willoughby se rient de lui ce qui déplait à Elinor qui prend raisonnablement sa défense.

Chapitre 11 : Marianne et Willoughby ne se préoccupent de personne d’autre que d’eux-mêmes ce que leur reproche Elinor. Pour elle, la retenue est toujours nécessaire. Elle est moins heureuse que sa sœur dans leur nouvelle vie. Elle apprend à mieux connaitre le colonel Brandon. Il a dû avoir un amour contrarié dans « sa jeunesse ».

Chapitre 12 : Margaret et Elinor sont persuadées que Marianne et Mr Willoughby se sont engagés l’un avec l’autre. Elinor reproche toujours à sa sœur d’agir sans réfléchir comme avec le présent que lui a fait Willoughby : une jument. Elinor se remet difficilement de l’absence d’Edward d’autant plus qu’elle est au centre des railleries…

Chapitre 13 : Une promenade est prévue à Whitwell mais elle est annulée par le départ précipité du colonel pour Londres. Mrs Jenings évoque une certaine Miss Williams qui serait la fille du colonel Brandon. Willoughby a fait visiter sa demeure à Marianne en tête à tête ce qu’Elinor trouve très inconvenant mais qui ne choque pas sa sœur.

Chapitre 14 : Mrs Jenings fait mille suppositions sur le départ de Brandon. Elinor, elle, s’inquiète de ce que les fiançailles de Marianne et Willoughby n’ait pas été annoncée. Celui-ci s’oppose farouchement à tout projet de rénovation du cottage. Il est fortement apprécié et estimé des Dashwood.

Chapitre 15 : Mr Willoughby quitte le Devonshire pour Londres sur ordre de Mrs Smith. Il est changé. Marianne est dévastée par le chagrin. Mrs Dashwood reproche à Elinor de toujours douter de tout mais celle-ci ne peut comprendre les raisons d’un tel changement d’attitude de la part de Willoughby.

Chapitre 16 : Marianne semble inconsolable. L’arrivée d’Edward la tire un peu de son chagrin mais celui-ci se comporte étrangement ce que même Elinor semble avoir des difficultés à accepter.

Chapitre 17 : Edward met du temps avant de se sentir à l’aise. Elinor le retrouve tel qu’elle l’appréciait à Norland. Lui et Marianne discutent des opinions. Lorsque celle-ci le dit « réservé », il retombe dans un mutisme qui marque son trouble.

Chapitre 18 : Edward porte les cheveux d’Elinor sur une bague. Comment les a-t-il eus ? Sir John et Mrs Jenings viennent voir l’invité des Dashwood et font vite le lien entre lui et Elinor. Edward comprend le changement de Marianne suite à l’évocation de Willoughby.

Chapitre 19 : Edward n’est resté qu’une semaine. Celui-ci avait un comportement contradictoire : il voulait rester mais avait décidé de partir alors que rien ne l’y obligeait. Les Middleton font une visite surprise au cottage pour présenter les Palmer, Charlotte étant la sœur de lady Middleton. Les Dashwood sont exténuées d’être sans cesse invitées à Barton Park.

Chapitre 20 : Mrs Palmer insiste pour inviter les Dashwood à Londres ou à Cleveland mais celles-ci déclinent les multiples offres. Elinor cherche des renseignements sur Willoughby auprès de Mrs Palmer mais elle n’obtient aucune information convaincante.

Chapitre 21 : Après le départ des Palmer, les Middleton reçoivent Anne et Lucy Steele. Celles-ci tiennent à mieux connaitre les Dashwood mais celles-ci n’y voient aucun intérêt. Les sœurs Steele connaissent-elles vraiment Edward ?

Chapitre 22 : Lors d’une promenade, Lucy Steele annonce à Elinor qu’elle est fiancée avec Edward Ferrars. Malgré son chagrin, Elinor ne laisse rien disparaitre. Trop d’éléments concordent pour qu’un doute même infime puisse subsister. Les cheveux dans la bague d’Edward étaient ceux de Lucy.

Chapitre 23 : Elinor garde son chagrin pour elle et ne laisse rien transparaitre. Elle pense et espère que la mélancolie d’Edward n’était en fait que pour Lucy. Elle ne veut pas douter de lui. Elle tient à revenir avec Lucy sur ses confidences pour lui montrer qu’il n’y a aucune raison d’être jalouse. Elinor la voit tout de même comme une rivale…

Chapitre 24 : L’entretien avec Lucy conforte Elinor dans son sentiment qu’Edward ne peut pas être heureux avec elle. Elle n’a aucun sentiment pour lui, elle n’y voit qu’une avancée dans son intérêt personnel. Elinor fait tout pour ne plus devoir aborder le sujet.

Chapitre 25 : Mrs Jenings insiste pour que Marianne et Elinor se rendent à Londres avec elle. Elinor tente de refuser mais sa sœur veut absolument y aller pour retrouver Willoughby. Elinor comptait sur l’appui de sa mère sans succès. Leur départ a lieu début janvier.

Chapitre 26 : Elinor se promet d’en savoir plus sur Willoughby et son engagement. D’abord très joyeuse, Marianne désespère de plus en plus de ne pas avoir de nouvelles. Elinor voit cette affaire d’un mauvais œil mais ne sait pas comment intervenir.

Chapitre 27 : Marianne reprend espoir quand elle comprend que Willoughby n’est pas à Londres. Elle reçoit un billet de lui mais aucune visite. Ce comportement inquiète Elinor d’autant plus que le colonel Brandon, désespéré, lui apprend que tout le monde ne parle que des fiançailles de Willoughby et Marianne.

Chapitre 28 : Lors d’une soirée, Willoughby est également présent et en grande discussion avec une femme élégante. Elinor ne peut plus douter de l’inconstance de celui-ci en voyant l’indifférence avec laquelle il les a traitées, sa sœur et elle.

Chapitre 29 : Marianne reçoit une réponse de Willoughby. Elle est dévastée. Celui-ci prétend ne jamais avoir laissé sous-entendre le moindre engagement. Elinor est excédée par un tel comportement. Marianne veut rentrer et ne fait rien pour se contrôler.

Chapitre 30 : Mrs Jenings qui a appris la nouvelle du mariage de Willoughby avec Miss Grey est dans tous ses états. Elle se plie en quatre pour remonter  le moral de Marianne. Celle-ci est dans un état second. Elinor confirme au colonel la nouvelle et l’état désespéré de sa sœur.

Chapitre 31 : Elinor veut l’avis de sa mère pour savoir quoi faire. La visite du colonel nous en apprend beaucoup sur Willoughby et son comportement indigne. Elinor espère que cette affaire réconfortera sa sœur. Brandon a eu une vie très triste.

Chapitre 32 : Elinor a dû annoncer le mariage à sa sœur qui a eu beaucoup de mal à accepter ce nouveau coup. L’arrivée des sœurs Steele à Londres n’arrange rien. L’ambiance entre Elinor et Lucy est tendue. Personne ne prononce le nom de Willoughby devant Marianne.

Chapitre 33 : Elinor voit son demi-frère à Londres. Celui-ci rencontre son entourage. Il est plein d’idées saugrenues : le colonel voudrait épouser Elinor et Mrs Jenings laisserait sa fortune aux sœurs Dashwood…

Chapitre 34 : Les Dashwood (John et Fanny) s’entendent à merveille avec les Middleton. Ils sont invités à diner en présence de Mrs Ferrars qui n’est autre chose qu’une mégère. Elle et Fanny font tout pour qu’Elinor soit mal à l’aise alors que Lucy est également présente.

Chapitre 35 : Elinor, après avoir rencontré Mrs Ferras, est heureuse de ne pas être liée à Edward. Lucy vient jeter son triomphe aux yeux d’Elinor car Mrs Ferrars a fait preuve d’amabilité vis-à-vis d’elle. Edward arrive à ce moment, il est mal à l’aise, sentiment accentué par l’arrivée de Marianne et ses nombreuses allusions.

Chapitre 36 : Elinor fait la rencontre du frère d’Edward, Robert qui est un dandy. Fanny Dashwood, pour éviter d’inviter ses belles-sœurs, invitent les sœurs Steele. Lucy, ravie, étale son bonheur et est persuadée d’être dans les bonnes grâces de la famille Ferrars. Elinor commence, elle aussi, à y croire.

Chapitre 37 : Elinor, après avoir appris que les fiançailles de Lucy et Edward, n’étaient plus secrètes, annonce elle-même la triste nouvelle à Marianne et lui demande le plus grand secret. Leur frère leur raconte ce qui s’est passé : il ne peut comprendre qu’Edward repousse la fortune familiale pour tenir son engagement. Il est trop égoïste pour cela. Les sœurs Dashwood et Mrs Jenings le critiquent dès son départ.

Chapitre 38 : Mrs Jenings veut absolument en savoir plus sur l’état des relations entre Edward et Lucy. Les nouvelles apportées par Anne confirment à Elinor la bonté d’âme d’Edward. La lettre reçue par Elinor de Lucy ne donne pas tout à fait la même version. Mrs Jenings veut leur venir en aide.

Chapitre 39 : Les filles Dashwood vont se rendre à Cleveland avant de rentrer chez elles. Mrs Jenings voudrait les retenir. Le colonel Brandon annonce à Elinor qu’il a une cure pour Edward et il tient à ce que ce soit elle qui lui annonce la bonne nouvelle.

Chapitre 40 : Mrs Jenings pense qu’Elinor et le colonel Brandon vont se marier. Il y a quiproquo. Elinor annonce de vive voix à Edward l’offre du colonel. Celui-ci croit-il aussi à un futur mariage ? Le quiproquo levé, Mrs Jenings et Elinor en sont amusées.

Chapitre 41 : Elinor va rendre visite à son frère et sa belle-sœur. Ils ne comprennent pas que quelqu’un aide Edward. Elle voit Robert qui renie et abhorre l’attitude de son frère. Elinor, malgré la colère, reste impassible face à ces idiots.

Chapitre 42 : Le départ pour Cleveland est plein d’émotion. Elinor apprécie la compagnie des Palmer et Marianne retrouve sa liberté à la campagne. Marianne souffre d’un refroidissement : elle ne veut pas se soigner. Le colonel est inquiet pour elle.

Chapitre 43 : Marianne est sérieusement malade à tel point qu’Elinor envoie chercher sa mère. Elinor a peur pour sa sœur mais l’état de celle-ci finit par s’améliorer. Au moment où elle pense pouvoir annoncer la bonne nouvelle à sa mère, elle se retrouve face à Willoughby.

Chapitre 44 : Willoughby insiste pour parler à Elinor. Il veut savoir comment va Marianne et surtout s’expliquer. Son long récit lui donne l’occasion de remonter un peu dans l’estime d’Elinor. Celle-ci lui affirme que, pour lui, Marianne est définitivement perdue.

Chapitre 45 : L’arrivée de sa mère tire Elinor de ses pensées. Elle a pitié de Willoughby. Lors d’un entretien avec Elinor, Mrs Dashwood lui confirme l’amour du colonel pour Marianne et lui assure que celle-ci ne pourra être heureuse que mariée avec lui.

Chapitre 46 : Le retour à Barton correspond à la fin de la convalescence de Marianne. Celle-ci se sent prête à reprendre les promenades. Elle fait ses excuses à sa sœur et lui promet de devenir raisonnable. Elinor lui parle de son entrevue avec Willoughby.

Chapitre 47 : Mrs Dashwood écoute sa fille mais ne change pas d’opinion sur Willoughby. Thomas, le domestique, apprend aux Dashwood qu’Edward et Lucy sont mariés. Elinor en est très affectée. Mrs Dashwood se reproche son aveuglement vis-à-vis d’Elinor.

Chapitre 48 : Elinor est d’autant plus triste qu’elle avait gardé espoir. Un cavalier arrive chez les Dashwood, il s’agit d’Edward. Celui-ci leur annonce le mariage de Lucy avec Robert Ferrars, son frère ! Elinor, n’en pouvant plus, quitte la pièce et pleure de joie.

Chapitre 49 : Edward est venu demander la main d’Elinor. Il lui raconte toutes ses mésaventures et s’excuse de son comportement. Tous sont choqués de l’attitude de Lucy. Edward refuse l’idée d’une lettre de soumission mais accepte de présenter des excuses qui pourraient l’aider à améliorer leur situation à Elinor et lui.

Chapitre 50 : Mrs Ferrars finit par accepter le mariage et donne une somme d’argent considérable au couple en espérant que celle-ci les décevra. Robert et Lucy reviennent vite dans les bonnes grâces de celle-ci. Marianne finit par épouser le colonel et par l’aimer avec passion. Willoughby s’intéresse toujours à elle de loin et avec regret mais en profitant de la vie.

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article