La poésie du XIXe siècle au XXe siècle : du romantisme au surréalisme (Objet d'étude 2de)

Publié le par litteratureetfrancais

La poésie du XIXe siècle au XXe siècle : du romantisme au surréalisme

I/ La naissance du romantisme – Le contexte historique

A)     Les origines anglo-saxonnes du mouvement

Le romantisme est un mouvement culturel né en réaction contre le classicisme des Lumières. Ils veulent privilégier la sensibilité, la rêverie, l’imagination et les élans du cœur. Goethe est le chef de file allemand du « Sturm und Drang ». Le représentant anglais est le poète Lord Byron.

B)      Le contenu français

1-      Les précurseurs du romantisme

Le principal précurseur est Rousseau. Il avait mis à l’honneur l’autobiographie lié à l’expression du Moi si chère aux romantiques. L’expression des sentiments personnels, les passions tourmentées et malheureuses et la présence de la nature sont tous les ingrédients du futur mouvement romantique.

2-      Le contexte historique

  • ·         La Révolution a donné le gout de l’héroïsme aux jeunes et la passion de l’idéal. Au contraire la mort de Napoléon et la Restauration replonge la jeunesse dans la mélancolie. C’est le « Mal du siècle » qui représente toute une génération.
  • ·         La jeunesse cherche à s’évader grâce à l’imagination. L’évasion devient l’un des thèmes favoris de la littérature romantique.

II/ La poésie romantique

A)     Le lyrisme des poètes romantiques

Tous les poètes renouent avec le lyrisme traditionnel. Les thèmes lyriques sont l’amour, la fuite du temps,… L’écriture romantique est caractérisée par une certaine emphase et des procédés d’exagération.

B)      Le Cénacle

Un cénacle est un groupe qui rassemble des écrivains, des philosophes et des articles témoignant d’une communauté d’idées et de gouts. C’est le Cénacle, qui réunit de grands noms passionnées et enthousiastes, qui seront à l’origine de la bataille d’Hernani en réaction contre le classicisme.

C)      L’engagement politique

  • ·         La plus grande liberté des formes littéraires et du langage est mise au service de l’engagement social et politique. Pour Victor Hugo, le mot est une arme poétique. Le langage noble ne doit plus dédaigner le langage simple et populaire.
  • ·         Les auteurs romantiques luttent bien souvent pour plus de libertés et de justice dans la société. Victor Hugo est le symbole de la gauche républicaine et l’incarnation de l’écrivain populaire.

III/ Du romantisme au surréalisme : l’évolution des formes poétiques du XIXe au XXe siècle

A)     La libération des formes poétiques au cours du XIXe siècle

1-      Le poème en prose

  • ·         Son avènement joue un rôle déterminant. Le poème en prose est une expression oxymorique : la poésie exclut normalement la prose.
  • ·          Baudelaire imposera cette forme. Son ouvrage restera inachevé.
  • ·         Le poème en prose pose la question de la spécificité poétique d’un texte. Le caractère musical du texte et son aspect souvent répétitifs semblent être deux éléments importants du poème en prose.

2-      Rimbaud et Verlaine

  • ·         Rimbaud : Il utilise une forme traditionnelle, le sonnet, tout comme le vers libre qu’il a « inventé ». Cette nouvelle façon d’écrire s’accompagne d’une nouvelle vision de la poésie : le poète doit chercher à voir l’invisible, à dépasser les apparences pour accéder à l’homme.
  • ·         Verlaine : Il faut accéder à un langage plus pur, inventer une nouvelle musique poétique. Il cherche à alléger ses vers.

B)      Le surréalisme

1-      Guillaume apollinaire et « l’esprit nouveau »

Il illustre l’avènement de la modernité poétique qu’il appelle « l’esprit nouveau ». Il invente toute sortes de formes (jeu sur le sonnet, invention du poème-conversation, calligramme,…) Il cherche en plus d’innover à surprendre le lecteur. Il se situe à la frontière entre la tradition et la modernité ce qui fait la richesse de son inspiration.

2-      Le surréalisme

  • ·         Ce mouvement est lié au contexte historique du début du XXe siècle. Le surréalisme veut libérer l’homme d’une civilisation trop contraignante. Il décrit l’image surréaliste comme le choc des deux réalités éloignées, qui n’auraient jamais pu se rencontrer sans la médiation de l’écriture poétique.
  • ·         Paul Eluard et Louis Aragon sont deux grandes figures de la poésie surréaliste. La thématique amoureuse domine leurs œuvres.
  • ·         Le surréalisme se caractérise par son engagement politique. Les poèmes deviennent des armes pour lutter contre l’occupant allemand.
  • ·         Le mouvement surréaliste prend une dimension internationale et gagne de nombreux pays... Il s’étend à tous les domaines artistiques.

​Extrait d'un livre de préparation à l'année de 2de

Publié dans Objet d'étude 2de

Commenter cet article

pool filling service 06/08/2014

If my memory serves me right, the movement was rooted in the German Sturm und Drang movement. So, there were various conflicts initially. However, everything was sorted out in the subsequent years. I would like to know more about the various classical notions.