Mabanckou - Verre Cassé (20e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Verre cassé de Mabanckou

Personnages principaux

  • Verre Cassé
  • L’Escargot entêté
  • Le ministre Zou Loukia
  • Mompéro
  • Dengaki
  • Le type aux Pampers
  • L’imprimeur
  • Robinette
  • Casimir
  • Mouyeké
  • Mama Mfoa, la cantatrice chauve
  • Angélique, ex-femme de verre Cassé, Diabolique
  • Zéro Faute
  • Holden
  • Alice

Résumé par feuillets

Premiers feuillets : Verre Cassé écrit dans un cahier pour le patron du bar dans lequel il est client : « Le Crédit a voyagé ». Une naissance bien difficile pour le bar. Description du quartier trois-Cents. Le ministre de l’agriculture fait un discours. Le président est très jaloux du « j’accuse » du ministre. Il menace ses hommes de les priver de tout tant qu’il n’aura pas sa formule. Les Nègres sont à court d’idées. Révision de milliers de citations qui ne donnent rien. Pour leur chef : « c’est pas bon, on passe. » Un conseiller finit par trouver la formule. Discours du président : la fameuse formule est « je vous ai compris ». Comment l’idée du bar est venue au patron. L’Escargot entêté a survécu à beaucoup d’événements pour garder son bar ouvert. On nous présente les deux serveurs auxquels il vaut mieux ne pas se frotter. Le type aux Pampers raconte son histoire à Verre Cassé. Celui-ci a été trahi par sa femme qui a porté des fausses accusations. Il s’est retrouvé à Makala (prison) pendant deux ans et demi. Il raconte le calvaire qu’il a subi en prison. Verre Cassé ne répond pas. Il n’a pas eu le droit à un procès. Il retourne mendier. L’Imprimeur accoste Verre Cassé. Il se dit très intéressant. Il raconte sa vie à Paris : sa rencontre et son mariage avec Céline. Il a connu le bonheur avec elle. Il l’a trouvée avec son fils aîné au lit. Ils se sont arrangés pour le faire interner puis rapatrier au pays. Maintenant, il est vagabond. L’Imprimeur raconte son histoire à tout le monde. Cela l’a peut-être quand même rendu un peu fou. L’Escargot entêté aurait pu être quelqu’un d’important. Le patron veut caser Verre Cassé avec Robinette. Première information sur Verre Cassé : il est vieux. Défi entre Casimir et Robinette : elle perd ! Il aimerait bien « chevauché » Robinette mais il a peur de la réaction de l’Escargot entêté. Il était enseignant. Il veut arrêter d’écrire pendant quelque temps.

Derniers feuillets : Verre Cassé est déprimé. Il était enseignant. Il renie le fait que la Terre est ronde et qu’elle tourne autour du Soleil : il renie toutes les vérités scientifiques. Histoire de Mouyeké, le féticheur-escroc. Verre Cassé veut tirer son coup mais aucune pute ne veut de lui : il est trop vieux. Alice veut bien mais elle n’arrive à rien car elle le dégoute plus qu’autre chose. Il est sans le sou et saoul. Il a faim. Episode du riverain et des excréments. Il commence une nouvelle journée « pas comme les autres ». L’Imprimeur tente de se rendre intéressant. Il fait circuler son « Paris-Match ». Verre Cassé lit l’article d’un peintre mort. Il vexe l’Imprimeur en critiquant le magazine. Histoire de Mama Mfoa qui semble très gentille. Il prend son repas, elle lui fait un peu la morale. Verre Cassé va parler de lui, il commence par parler de son ex-femme, Angélique alias Diabolique. Elle ne le supporte pas, elle aimerait qu’il arrête de boire : il refuse car même quand il boit, il ne fait de mal à personne. Elle lui donne une dernière chance. Un jour, on vient le chercher car elle a été mordue par un serpent mais il dit qu’il n’est pas marié… Tribunal de l’ex-belle famille. Ils l’emmènent chez Zéro Faute pour le guérir de l’empire de Satan. Verre Cassé l’insulte en disant que c’est « un pauvre capitaliste ». Il est content d’avoir échappé à l’escroc. Elle lui parle de l’homme qu’il était avant. Il a été viré de son boulot d’instituteur. Pourquoi ? Une fois saoul, il faisait des choses « immorales » face aux enfants. Il n’a plus qu’un élève. Les miliciens le jettent dehors. On lui a proposé un nouveau poste que visiblement il refuse : pas la brousse ! Diabolique réussit presque à le convaincre mais il refuse et est donc radié de l’Education nationale. Elle pense que Verre Cassé boit car sa mère est morte. D’après lui, ce n’est pas le cas. Il veut raconter la mort de sa mère mais parle de son père qui a été tué à bout portant. Sa mère est morte de façon mystérieuse. Diabolique a été d’une aide précieuse. Il voulait remonter la pente mais il avait été viré. Il aimait enseigner : théorie sur le français. Il n’a pas eu de formation d’enseignant. Ils se sont tous fait voler. Elle dit que c’est de sa faute. Elle a fini par partir. Il est un des plus fidèles clients du bar : il en est fier. Diabolique s’est remariée avec « un bon mari ». Verre Cassé donne son avis sur l’écriture. Il a une vision négative des écrivains. L’Escargot entêté veut absolument qu’il écrive pour être emballé par ce qu’il va lire. Il dit qu’il va arrêter de boire « ce soir à minuit ». Il ne veut pas qu’on le dise méchant ou fou. Verre Cassé a beaucoup voyagé, grâce à la littérature. Il a de grandes connaissances dans ce domaine. Arrivée d’une cargaison de vin. Verre Cassé ressent de la tristesse car les bouteilles sont maltraitées. Bagarre entre Verre Cassé et le type aux Pampers : ce dernier a insulté la mère de Verre Cassé, il ne l’a pas supporté. Il ne veut plus lui parler. Un nouveau client veut se confier à Verre Cassé. Celui-ci ne veut pas l’écouter même s’il a fait l’Amérique. Même Robinette se met à engueuler Verre Cassé : il croit à une malédiction. Il paye un verre à Robinette. L’Escargot entêté pense qu’elle a envie de Verre Cassé mais lui ne veut pas. Il rend son cahier en disant : « mission terminée ». Il ressasse des souvenirs. Il va se suicider pour rejoindre sa mère ? Verre Cassé confie le livre à Holden et s’en va pour le paradis.

Publié dans 20e siècle

Commenter cet article