Marivaux - Les fausses confidences (18e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Les Fausses confidences de Marivaux

Personnages principaux :

  • Araminte
  • Dorante
  • M Rémy
  • Mme Argante
  • Arlequin
  • Dubois
  • Marton

Résumé par actes

Acte 1 : Arlequin demande à Dorante de patienter. Celui-ci le « rejette » lorsque Arlequin propose de rester avec lui pour chasser l’ennui. Dubois arrive. Dorante est inquiet et attend M Rémy. Dubois veut marier Araminte à Dorante malgré tout ce qui les différencie. Dubois est persuadé de réussir. M Rémy veut présenter Mlle Marton à Dorante pour la marier ne peut compter que sur son héritage ce qui est aléatoire. M Rémy présente Dorante à Marton. Celle-ci le trouve à son goût. M Rémy les fiance de suite « en attendant mieux ». Les deux jeunes gens n’ont rien à se dire. Marton demande à Dorante si son amour a des chances d’être durable. Elle va prévenir Araminte de l’arrangement. Araminte trouve Dorante charmant. Marton lui parle mais pas du mariage seulement de la place d’intendant à laquelle il aspire. Araminte semble bien disposée. Araminte est un peu gênée car la place est inférieure au rang de Dorante mais lui ne trouve rien qui puisse l’humilier. Elle met tout en œuvre pour qu’il soit bien à l’aise. Araminte donne Arlequin à Dorante. Celui-ci fait toute une scène inutile pour finalement accepter de se mettre au service de Dorante. Arlequin ne comprend pas pourquoi Dorante ne paye rien alors qu’il est servi. Celui-ci lui donne de quoi aller boire. Arlequin va-t-il en profiter ? Mme Argante n’apprécie pas que sa fille ait engagé Dorante sans voir les autres intendants possibles. Elle demande à Dorante de mentir à Araminte sur ses affaires afin qu’elle accepte d’épouser le Comte de Dorimont. Il refuse de mentir. Marton est d’accord avec Mme Argante. Le mariage doit avoir lieu car elle touchera 1000 écus qui, suivant le plan de M Rémy, seront aussi à Dorante qui commence à envisager la possibilité de mentir. Araminte parle du procès à Dorante. Celui-ci raconte tout l’événement avec Mme Argante. Elle apprécie sa fidélité et lui donne sa confiance. Dubois vient parler à Araminte, il fait comme s’il ne connaissait pas Dorante. Dubois dit à Araminte que Dorante est fou d’amour pour elle. Elle veut se défaire de lui dès qu’elle aura un nouvel intendant. Elle pense que le fait de la voir tous les jours le guérira. Araminte dit à Dorante qu’elle n’est pas sûre de le garder. Elle en est gênée. Il veut se battre pour sa place. Dubois fait un petit rapport à Dorante sur la réaction d’Araminte à la nouvelle des sentiments de Dorante pour elle. Dubois veut que Marton croie que Dorante est là pour Araminte mais elle rit de ses réflexions

Acte 2 : Dorante dit à Araminte qu’elle peut plaider. Elle a peur qu’il veuille juste éviter le mariage. Elle refuse d’envoyer Dubois loin d’elle. M Rémy vient chercher Dorante pour le faire épouser une vieille riche mais celui-ci refuse devant Araminte prétextant un amour sincère pour quelqu’un plus important que sa fortune. Il touche Araminte. M Rémy demande à Marton de libérer Dorante de son amour pour ce mariage mais elle refuse, touchée par le refus d’être riche, car il l’aime. M Rémy part très en colère et parle de déshérité Dorante. Le comte parle avec Marton. Il veut mettre Dorante dans sa poche afin d’accélérer le mariage. Marton le décrit comme quelqu’un de désintéressé. Arlequin annonce un homme à Marton. Ce garçon fait une livraison d’un coffret avec le portrait d’une dame. Il doit le remettre en main propre. Ce n’est pas pour le comte. Marton, en se montrant au courant de la livraison, se fait confier le coffret. Le garçon repassera pour les derniers frais. Marton trouve l’attention romantique. Dorante joue l’ignorant. Quel est ce nouveau « piège » ? Marton est obligée de dire que Dorante l’aime. Elle comprend sa méprise quand le coffret est ouvert. Araminte décide de garder le portrait. Arlequin est Dubois entrent en se disputant. Il s’agit d’un portrait d’Araminte que Dubois a voulu retirer de l’appartement de Dorante ce qu’Arlequin a refusé. Araminte n’y voit aucun mal contrairement à sa mère. Mme Argante et le comte disent combien Dorante leur déplait. Araminte veut le garder jusqu’à preuve de mauvais services. Mme Argante et le comte décident de laisser faire. Araminte est fâchée contre Dubois car il n’a pas tenu sa langue. Elle est embarrassée maintenant. Elle ne veut pas renvoyer Dorante mais ne sait pas comment réagir face à lui. Elle veut lui tendre un piège. Araminte rassure Dorante sur sa place parmi eux. Elle lui fait écrire une lettre adressée au comte pour confirmer le mariage. Il en est éprouvé surtout qu’il ne sait pas si cette lettre est réelle ou non, Dubois ne lui a rien dit. Marton vient pour parler de son mariage avec Dorante. Elle lui dit que si Araminte accepte, elle en fera de même. Dorante dit ne pas aimer Marton. Il fait force à son amour. Elle le pousse à avouer, ce qu’il fait en tombant à ses genoux mais Marton les voit. Araminte le chasse alors en reprenant sa lettre. Araminte n’avoue pas à Dubois que Dorante a fait sa déclaration. L’affaire est en bonne voie. Dorante craint pour l’affaire mais Dorante l’envoie au jardin et ne l’écoute pas.

Acte 3 : Dubois rassure Dorante. Il faut continuer. Dorante aime vraiment Araminte, c’est pour cela que Dubois ne l’écoute pas. Marton veut des informations sur Dorante afin de le congédier. Dubois lui dit d’intercepter la lettre que Dorante a confiée à Arlequin. Marton se fait confier la lettre pour la porter à la place d’Arlequin. Il demande à ce que Dorante ne soit pas au courant qu’un autre que lui a fait la commission. Marton ne dit rien au comte et à Mme Argante mais ceux-ci ont fait venir M Rémy afin d’en savoir plus. Ils veulent vraiment mettre Dorante dehors. M Rémy n’apprécie pas ce que Mme Argante et le comte disent sur son neveu. Il est bien décidé à répondre de lui. Il se dispute avec Mme Argante. Araminte arrive et rassure M Rémy : Dorante reste. Mme Argante veut faire changer d’avis sa fille sans succès même si elle ne croit pas que ce soit une plaisanterie : elle refuse de le renvoyer pour un motif si futile. Dorante arrive et demande à savoir ce qui va lui arriver car un homme est là pour sa place. Araminte est très en colère à cause de ce qu’on fait sa mère et le comte. Elle veut garder Dorante. Marton amène la lettre qui est lue devant tous. Mme Argante est persuadée d’un renvoi immédiat qui ne vient pas. Araminte se met en colère contre tous. Mme Argante et le comte ne comprennent pas cet emportement. Dubois vient dire à Araminte que Dorante est dans un piteux état. Elle le chasse quand elle apprend qu’il est à l’origine de la scène précédente. Marton vient voir Araminte. Celle-ci la pardonne pour tout et lui redonne sa confiance. Arlequin arrive en pleurant. Il demande un entretien à Araminte pour Dorante. Marton lui conseille d’accepter. Dorante avoue le stratagème utilisé pour la séduire une fois qu’elle a avoué qu’elle l’aimait. Elle va parler à sa mère et au comte. Araminte dit au comte qu’elle renonce au mariage. Celui-ci avait tout compris. Elle va épouser Dorante que sa mère rejette. Araminte pense qu’il faut laisser « passer la colère ».

Publié dans 18e siècle

Commenter cet article