Maupassant - Lettre d'un fou (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Lettre d’un fou de Maupassant (in Le Horla)

Personnages principaux

  • « je »
  • Le docteur

Résumé

            « Je » écrit à son médecin qu’il veut entrer dans une maison de santé pour se faire soigner. Il pense être fou alors qu’il vivait comme tout le monde.

            Il réfléchit beaucoup à une phrase de Montesquieu sur les organes : il la trouve vraie. Il pense que le moi intérieur est en contact avec le monde.

            Il montre la faiblesse de la vue qui ne voit pas tout et qui ne le verra jamais. Le fait que nous comparons tout à nous accentue cette faiblesse.

            Il critique également la perception des couleurs. Pour lui, l’ouïe est le plus traître de nos sens car il nous fait entendre une nature silencieuse.

            Il prouve que le Connu est limité par le peu d’organes que nous avons. Nous ne connaissons pas tout, il est donc difficile d’être sûr que tout est vrai.

            Il s’est mis à douter de tout, il a commencé à craindre tout ce qu’il ne connaissait pas, il a peur d’être fou.

            Il a tout fait pour voir ces êtres invisibles et plusieurs fois il a senti leur présence, il était inquiet tout le temps.

            Il s’enferme toutes lumières allumées afin de voir l’Invisible. Quand il ne se voit plus dans le miroir, il comprend que l’être est là, il en est terrorisé.

            Il finit par avouer à son médecin qu’il attend toujours de retenter l’expérience et qu’il voit plein de choses invraisemblables dans la glace comme les fous. Il demande de l’aide.

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article