Musset - Il ne faut jurer de rien (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Il ne faut jurer de rien de Musset

Personnages principaux

  • Van Buck
  • Valentin Van Buck
  • Un abbé
  • Un maître de danse
  • La baronne de Mantes
  • Cécile

Résumé par actes

Acte 1 : Van Buck est très en colère contre son neveu qui dépense sans compter et n’a pas d’état. Il veut le marier. Valentin refuse. Il propose un compromis s’il réussit à la séduire en moins de 8jours, il ne l’épousera pas et ne sera pas déshérité, si ce n’est pas le cas, il fera ce que demande son oncle. Scène de la vie quotidienne chez la baronne. Arrivée de van Buck qui annonce l’échec du mariage. Arrivée d’un jeune homme sans connaissance. Est-ce Valentin ?

Acte 2 : Valentin se fait accueillir car il est blessé. Il est surpris par l’attitude de Cécile. Elle l’intrigue même si elle lui déplaît. Van Buck n’apprécie pas le comportement de son neveu. Celui-ci veut écrire à Cécile. Van Buck prévient la baronne à propos de la lettre et dévoile la supercherie. Elle a confiance en Cécile et a tort. Elle les chasse de chez elle et ne veut plus les revoir. Cécile ne comprend pas le manège joué par Valentin.

Acte 3 : Arrivée dans une auberge. Valentin veut se venger de l’insulte qu’il a essuyée. Il veut faire de Cécile sa maitresse et non pas sa femme. Van Buck sent sa mort proche tellement il est humilié par la conduite de Valentin. La baronne a enfermé Cécile dans la bibliothèque. Elle ne veut pas repousser le bal. L’abbé est inquiet : il a vu un messager. Cécile réussit à le persuader de lui ouvrir et s’enfuit en courant. Valentin s’est un peu calmé. Il veut juste quelques moments d’amour avec Cécile. Van Buck l’y autorise. La baronne cherche sa fille et tombe sur Van Buck. Celui-ci regrette et veut l’aider à retrouver Valentin et Cécile. Rendez – vous entre Cécile et Valentin. Elle est plus intelligente qu’il n’y parait. Valentin en tombe réellement amoureux et veut l’épouser. La baronne ne voulait pas croire Van Buck et heureusement car « il ne faut jurer de rien ».

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article