Musset - On ne badine pas avec l'amour (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

On ne badine pas avec l’amour de Musset (in Les caprices de Marianne)

Personnages principaux

  • Le baron
  • Perdican
  • Maître Blazius
  • Maître Bridaine
  • Camille
  • Rosette
  • Dame Pluche

Résumé par actes

Acte 1 : Dame Pluche et maître Blazius annoncent tout deux le retour des jeunes gens au château. Une histoire d’amour dans l’air ? Le baron veut marier son fils et sa nièce. La première rencontre n’est pas un franc succès. Camille et Perdican ne s’entendent pas et cela désespère le baron. Perdican retrouve ses terres avec joie. Il rencontre Rosette, sœur de lait de Camille. Tout va de travers : les deux maîtres se font la guerre. Le baron voit son fils, avec une paysanne au bras, faire des ricochets.

Acte 2 : Perdican apprend qu’il devait se marier avec Camille mais celle-ci ne le veut pas. Elle demande à sa dame de donner un mot à son « fiancé ». Camille doit absolument partir le lendemain. Le curé est jaloux de gouverner et préfère quitter la table. Perdican fait la cour à Rosette qui sait ne pas être une grande dame. Maître Blazius annonce au baron qu’il a vu Camille engueuler Dame Pluche car elle n’avait pas donné une lettre. Il pense qu’elle entretient une correspondance secrète avec un paysan. Camille explique à Perdican pourquoi elle retourne au couvent. Deux points de vue sur l’amour s’affrontent alors.

Acte 3 : Perdican se demande si oui ou non il aime Camille. Perdican intercepte une lettre et se met en colère. Il va faire la cour à Rosette devant Camille pour la détromper. Scène de cour de Perdican à Rosette. Camille ne veut plus partir et elle a juré. Maître Bridaine annonce au baron que son fils veut épouser une paysanne. Camille fait faire des vœux à Perdican. Rosette s’est évanouie. Le Baron est choqué de ce mariage. Camille croit à une comédie mais Perdican est décidé. Cela la fait chavirer. Perdican et Camille s’avouent leur amour seulement Rosette l’entend et en meurt. Camille quitte Perdican.

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article