Présentation

  • : Le blog de litteratureetfrancais
  • Le blog de litteratureetfrancais
  • : Fiches de lecture classées par siècle. Mon avis sur mes autres lectures. Visitez également ma page FB : https://www.facebook.com/litteratureetfrancais
  • Partager ce blog
  • Contact

Lecture en cours

  http://img.livraddict.com/covers/0/408/couv52459267.jpg

Ensemble, c'est tout

d'Anna Gavalda


Objectif 2014 : 200 livres

 

15/04/2014

53 livres sur 200

dont

  1 livre(s) en V.O anglais,

   14 manga(s)/ BD(s),

  abandons

  5  manuscrit(s) Hélène Jacob

et

  2 livre(s) "classique(s)"

pour un total de : 11253 pages

Recherche

Lundi 2 avril 2012 1 02 /04 /Avr /2012 21:12

Cendrillon de Perrault

Personnages principaux

  • La belle-mère
  • Cendrillon
  • Le Prince
  • La Marraine fée
  • Les deux demi-sœurs

Résumé

La belle-mère déteste la fille de son mari car elle est si douce qu’elle rend ses filles haïssables. Elle la charge de toutes les tâches ingrates. On la surnomme Cendrillon. Les deux filles vont aller au bal du Prince. C’est Cendrillon qui les coiffe et les conseille car elle a du gout. Elle n’ose même pas espérer pouvoir y aller. La marraine de Cendrillon intervient. Elle change une citrouille en carrosse, des souris en chevaux, le rat en cocher, les lézards en laquais. Elle s’apprête à aller au bal quand sa marraine la prévient qu’elle doit être rentrée pour minuit. Le Prince est charmé comme toute la compagnie. Elle quitte le bal à l’heure dite et rentre en disant à sa marraine qu’elle aimerait y retourner le lendemain car elle a été invitée. Lorsque ses sœurs reviennent, elles font l’éloge de la Princesse dont le nom leur est inconnu. Le Prince est très peiné de ne pas savoir qui elle est. Cendrillon s’amuse tant le second jour qu’elle oublie l’heure. Elle réussit à s’enfuir mais perd une pantoufle de verre. La Prince est amoureux et fait rechercher celle à qui la pantoufle ira parfaitement. Les deux sœurs font tout pour y parvenir sans succès. La surprise est grande quand Cendrillon la met et sort la seconde. Lorsqu’elles la reconnaissent, les deux sœurs se jettent à ses pieds pour en obtenir le pardon qu’elle leur donne avec bon cœur. Elle épouse le Prince et marie ses sœurs à de grands seigneurs. La première moralité dit que la beauté ne fait pas tout, il faut être bonne. La seconde ajoute qu’il est précieux d’avoir un parrain ou une marraine.

Par litteratureetfrancais - Publié dans : 17e siècle
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés