Racine - Britannicus (17e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Britannicus de Racine

 

 

Personnages principaux

  • Néron, empereur, fils d’Agrippine
  • Britannicus, fils de Claudius
  • Agrippine
  • Junie, amante de Britannicus
  • Burrhus, gouverneur de Néron
  • Narcisse, gouverneur de Britannicus
  • Albine, confidente d’Agrippine

Résumé par actes

Acte 1 : Agrippine annonce à Albine que Néron a enlevé Junie. Elle est inquiète car elle n’a plus d’influence sur Néron et elle sent que celui-ci ne veut plus d’elle à ses côtés pour le pouvoir. Albine dit que si les soupçons d’Agrippine sont fondés, Néron cache bien son jeu. Burrhus empêche Agrippine de voir Néron. Elle lui demande pourquoi il tente de gouverner à travers Néron. Il lui fait comprendre qu’elle doit rester à sa place et qu’elle ne devrait pas remettre en question les décisions de l’empereur. Agrippine n’apprécie pas d’être mise à l’écart. Britannicus se plaint à Agrippine de l’enlèvement de Junie. Agrippine lui dit qu’elle veut l’aider à régler le problème. Britannicus demande à Narcisse s’il peut faire confiance à Agrippine, mère de Néron et meurtrière de son père. Il ne sait plus à qui faire confiance. Narcisse lui dit que pour le moment, il n’a pas d’autres choix que de s’allier à Agrippine. Britannicus le charge de savoir comment va Junie.

Acte 2 : Néron craint l’influence de Pallas sur Agrippine. Il veut le faire exiler avant la fin du jour. Néron avoue à Narcisse son amour pour Junie. Il craint toujours sa mère surtout quand elle est face à lui, c’est pourquoi il l’évite. Narcisse est du côté de Néron, il trahit Britannicus et conseille à Néron de divorcer d’Octavie pour prendre Junie comme femme et céder à ses plaisirs. Néron va laisser Britannicus voir Junie, pourquoi ? Néron annonce à Junie que les projets la concernant ont changé, elle va l’épouser lui. Junie parle alors d’Octavie en refusant de prendre sa place. Elle avoue aimer Britannicus et vouloir l’épouser. Néron lui dit qu’elle doit quitter Britannicus pour le protéger et qu’il assistera, caché, à la scène de rupture ! Narcisse annonce l’arrivée de  Britannicus. Junie est troublée. Néron lui rappelle qu’il les observera. Junie veut que Narcisse prévienne Britannicus mais celui-ci est déjà là. Britannicus dit son amour à Junie. Celle-ci reste froide et distante et lui demande de se retirer. Britannicus est dévasté par cet abandon. Junie refuse de parler à Néron, elle veut rester seule. Néron a vu l’amour des deux amants mais veut désespérer Britannicus. Narcisse va le tourmenter sur ordre de Néron. Il fait cela pour son propre intérêt. Burrhus dit à Néron de se méfier de sa mère et surtout d’oublier Junie. Néron lui dit qu’il suivra ses conseils dans toutes les sciences sauf dans celle de l’amour. Il ne supporte plus d’être loin de Junie. Burrhus craint la fureur de Néron et ne veut pas la laisser sortir. Va-t’ il s’allier à Agrippine pour maitriser Néron vu que Sénèque est absent ?

Acte 3 : Albine conseille à Agrippine de laisser Néron tranquille. Agrippine refuse de laisser Junie devenir une rivale et obtenir plus de pouvoir alors qu’elle est délaissée. Britannicus dit à Agrippine qu’ils ont des appuis dans le Sénat. Elle lui promet de ne pas l’oublier. Elle a bien l’intention de faire céder Néron. Junie veut que Britannicus parte afin de le protéger. Elle explique tout à celui-ci à propos de ce que l’a forcée à faire Néron. Il se jette à ses pieds, juste au moment où Néron arrive. Affrontement verbal entre Néron et Britannicus dans lequel ce dernier reproche à Néron son comportement face à Rome et face à Junie. Celle-ci veut se faire vestale pour arrêter les querelles fraternelles. Néron use de son pouvoir pour les faire enfermer tout deux. Néron a compris le rôle d’Agrippine, il veut qu’on la retienne dans le palais. Burrhus craint cette décision. Néron doute de sa fidélité car il contredit ses plaisirs.

Acte 4 : Burrhus explique à Agrippine que Néron va la recevoir et qu’elle ferait mieux de s’excuser car il est l’empereur. Craint-il quelques ennuis pour elle ? Agrippine rappelle à Néron tout ce qu’elle a fait pour lui. Il lui redit ce qu’il sait, elle e contredit avec des arguments forts. Elle lui dit ce qu’elle attend de lui et il accepte tout : Pallas va revenir, Britannicus est libre, Junie aussi ? Cela semble trop facile… Néron avoue qu’il veut faire tuer Britannicus. Burrhus ne peut pas y croire, il montre à Néron à quel point c’est une erreur, que son règne finira dans le sang. Il préfère mourir plutôt que de voir cela. Néron semble approuver ce que dit Burrhus. Néron dit à Narcisse qu’il n’aura pas besoin de poison, il va faire la paix avec son frère. Narcisse, contre toute attente, fait tout pour convaincre Néron du contraire. Il lui dit que le peuple doit craindre l’empereur, qu’il ne doit pas faire confiance à Agrippine et Burrhus et que tant que Britannicus sera en vie, il aura des ennuis.

Acte 5 : Britannicus annonce à Junie la fin de leurs soucis. Il est heureux de la paix faite avec Néron. Junie, plus clairvoyante ?, a du mal à croire à un tel revirement de situation. Elle comprend la trahison de Narcisse ? Britannicus ne l’écoute pas et est persuadé de se rendre à un entretien de paix qui le rend fou de joie. Agrippine vient chercher Britannicus en lui disant que Néron l’attend avec impatience. Agrippine et Junie vont aller voir Octavie. Agrippine reproche à Junie ses larmes car elle est persuadée que Néron va faire ce qu’elle a dit. Elle sent son pouvoir grandir. Elle est interrompue par un tumulte. Junie pense à sauver Britannicus. Burrhus leur apprend la mort de Britannicus. Junie veut le sauver ou le suivre. Burrhus raconte comment, devant toute la cour, Néron a empoisonné son frère. Il dit qu’il faut fuir, il précise que Narcisse n’a pas pu cacher sa joie. Agrippine accuse Néron de ce crime. Narcisse tente de se justifier en disant qu’une fois marié Britannicus aurait demandé l’empire. Agrippine sait qu’elle va mourir mais elle maudit Néron et lui jure que la postérité le détestera. Agrippine sait ce qui l’attend et Burrhus regrette de ne pas avoir été tué plus tôt, il aurait préféré ne pas voir Néron impassible devant la mort de son frère et ne pas savoir ce qui va arriver à l’état. Albine leur dit que Junie s’est faite vestale et que lorsque Narcisse a voulu l’arrêter, le peuple l’a tué. Albine leur dit qu’il faut sauver Néron, qu’il risque, sur un coup de tête, de quitter le monde. Burrhus espère que cela le fera changer.

Publié dans 17e siècle

Commenter cet article