Tchekhov - Anne au cou (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Anne au cou de Tchekhov (in La peur)

Personnages principaux

  • Pierre Léontitch
  • Modeste Alexéitch
  • Anne
  • Artynov
  • Son Excellence
  • La femme de Son Excellence

Résumé

Les jeunes mariés ne font pas de fêtes et vont dans un monastère. Pour Modeste, la religion et la morale sont importantes. Le père d’Anne a du mal à la laisser partir. Les jeunes mariés sont seuls. Description du mari qui est beaucoup plus vieux qu’elle. Il va recevoir le commandement de Sainte Anne. Anne est dégoutée par son mari, cela l’effraye de devoir l’embrasser. Elle est malheureuse. Elle s’inquiète pour sa famille qui est sans le sou. Elle a eu une enfance pas facile depuis la mort de sa mère. Elle a fait cela pour sa famille. Arrêt à une gare intermédiaire. Présentation d’Artynov. Elle descend sur le quai pour attendre le train postal. Elle est finalement heureuse et veut l’être quoiqu’il arrive. Ils ne restent au monastère que deux jours. Quand Modeste est au travail, Anne s’ennuie souvent. Elle prend encore chacun de ses diners avec sa famille. Son père continue à boire et quand ils veulent l’arrêter, il se fâche en menaçant de les chasser. Il ne lui fait pas peur. Pendant que les hommes jouent, les femmes se livrent à des commérages. Parfois Modeste l’emmène au théâtre. Il est très avare. Il se sert d’elle pour saluer les femmes des grands hommes. Anne est encore plus pauvre qu’avant son mariage. Elle redoute son mari et n’ose rien lui demander. Pierre est une fois venu demander de l’argent qu’il a reçu après beaucoup d’efforts et une grande humiliation. Il offre des bijoux à Anne et en vérifie régulièrement la présence. Modeste lui donne 100 roubles pour se faire faire une robe pour le bal d’hiver. Il lui demande de se présenter à la femme de Son Excellence. Elle se sent comme une grande dame à l’arrivée au bal. Elle se laisse entrainer par les danses. Elle oublie même son mari. Son père, sobre, est venu rembourses sa dette. Elle danse avec un officier, grâce à son charme elle le dénonce. Son Excellence se dirige vers elle. Il lui dit que sa femme l’attend. Elle fait de la vente pour la charité et tous les hommes viennent lui acheter à boire. Anne est fière de son succès auprès des hommes. Elle se sent à sa place dans ce monde de lumières et de musique. Elle a peur que son père lui fasse honte. Elle est invitée au diner pour les participants au bazar de charité. Artynov et Son Excellence lui rendent visite. Elle est contente du tournant que prend sa vie. Anne vit maintenant des biens de son mari sans crainte. Modeste reçoit la commanderie de Sainte Anne. Modeste tente de se montrer spirituel devant Son Excellence sans succès réel. Anne a abandonné sa famille pauvre au profit de son monde de riches.

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article