Teulé - Le magasin des suicides (21e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Le magasin des suicides de Teulé

Personnages principaux

  • Lucrèce Tuvache
  • Mishima Tuvache
  • Alan Tuvache
  • Vincent Tuvache
  • Marilyn Tuvache
  • Ernest, gardien de cimetière

Résumé par chapitres

Chapitre 1 : Le petit dernier de la famille sourit et éclate de rire alors que tout est sombre et triste autour et doit le rester car on vend la mort chez les Tuvache.

Chapitre 2 : Lucrèce Tuvache sermonne son fils Alan car il a fait un dessin rempli d’espoir à l’école. Elle lui montre les dessins de son frère et de sa sœur pour qu’il fasse pareil. Il doit arrêter de sourire.

Chapitre 3 : Mme Tuvache raconte l’histoire du suicide de Cléopâtre à Marilyn afin qu’elle dorme. Les parents soupirent quand Alan leur dit de faire de beaux rêves.

Chapitre 4 : Marilyn est amorphe et ne fait quasiment rien. Ils sont invités à l’enterrement d’un de leur client : il s’est suicidé au téléphone. Mishima convainc un professeur de sport de se suicider en utilisant un sabre.

Chapitre 5 : Mme Tuvache conseille une femme sur le poison. Cette dernière a perdu son fils à cause du magasin. Elle remarque Alan et voit que sous le sparadrap, il sourit. La mère d’Alan est déprimée par sa joie de vivre.

Chapitre 6 : Vincent casse une maquette d’un parc d’attraction sur le suicide car Alan a mis de la musique joyeuse. Alan se fait sermonner. Marilyn ne sait pas où est sa place dans la famille.

Chapitre 7 : Vincent développe son idée du parc à ses parents qui sont fiers de lui. Une fois de plus, Marilyn demande quelle est sa place et Alan interrompt les rêves noirs avec un air joyeux.

Chapitre 8 : Les Tuvache passent leur commande au représentant. Ils racontent quelques anecdotes avec les animaux et expliquent pourquoi ils n’en veulent plus. Le représentant propose quelque chose pour Marilyn…

Chapitre 9 : anniversaire de Marilyn. Elle reçoit une seringue de ses parents qui la rendra venimeuse : elle donnera le baiser de la mort aux clients. De Vincent, elle reçoit un casque pour se faire exploser et un foulard d’Alan.

Chapitre 10 : Marilyn, grâce au foulard de soie blanche, découvre son corps. C’est une très belle jeune fille.

Chapitre 11 : Une fille de 12 ou 13ans vient pour un bonbon qui tue mais Alan l’empêche de le manger. Il ne comprend pas son envie de mourir. Il a fait peur à sa mère.

Chapitre 12 : Lucrèce raconte l’histoire du prénom d’Alan qui vient d’Alan Turing, un célèbre suicidé. Alan désespère ses parents avec son optimisme.

Chapitre 13 : Mishima tente de vendre des parpaings pour la défenestration. Il dit que c’est joli alors Lucrèce s’inquiète. Elle pense qu’Alan est contagieux.

Chapitre 14 : Marilyn a enfin trouvé sa place avec le Death Kiss. Les hommes font la guerre pour l’embrasser. Elle est épanouie. Le gardien du cimetière arrive mais Marilyn refuse de l’embrasser.

Chapitre 15 : Elle refuse car elle est amoureuse d’Ernest et ne veut pas le tuer elle-même. Tout est silencieux lorsque soudain un bruit éclate.

Chapitre 16 : Vincent n’est plus dépressif, il chante et mange même. Alan annonce à Marilyn qu’elle s’est injectée un placebo. Le père est en colère contre ses deux fils et la mère est désespérée.

Chapitre 17 : La famille nettoie la boutique. Marilyn veut aller voir Ernest mais son père se souvient lui avoir donné un pistolet. Tous partent pour sauver Ernest si c’est encore possible et confient le magasin à Alan.

Chapitre 18 : Quand les parents reviennent, ils voient Alan en train de saboter une bonne partie des articles. Le père entre dans une colère noire et veut envoyer son fils à Monaco pour un commando suicide, même Lucrèce en est effrayée mais Alan voit le bon côté : il y aura du soleil.

Chapitre 19 : Vincent fait des masques pour évacuer sa peur. Son père, après avoir vu l’effet sur Ernest, décide de le tester sur quelqu’un de cardiaque. La personne meurt sur le coup.

Chapitre 20 : Mishima devient fou. Son magasin ne tourne plus rond, même sa femme a changé à cause d’Alan. Marilyn ne fait plus que serrer la main aux clients.

Chapitre 21 : Une fois en bas, Mishima se laisse aller à sa peine : Alan lui manque. Il était le contrepoint dans cette vie de suicide.

Chapitre 22 : Un Sans Domicile Fixe vient pour se suicider. Mishima lui offre le moyen pour le faire. Il le remercie. Alan manque à tous, même à Vincent et Marilyn à qui il a envoyé des cartes.

Chapitre 23 : Retour d’Alan à la maison. Il a été renvoyé car il a rendu les kamikazes heureux et que son instructeur s’est explosé devant lui. Lucrèce et Vincent trouveront comment l’occuper pendant les vacances.

Chapitre 24 : On assiste à la mort d’un homme qui a trop ri devant un des masques des garçons. C’est déjà le deuxième. Le masque est en fait blanc avec un miroir sur le nez…

Chapitre 25 : Alan fait tout pour vendre un masque mais c’est tout le contraire du discours sur le suicide. Il veut le convaincre d’avoir confiance en elle.

Chapitre 26 : Alan est impressionné : sa mère a dit « au revoir ». En effet, il s’agissait d’un client qui ne venait que pour regarder mais, d’après elle, ils reviennent toujours.

Chapitre 27 : Mishima est déprimé, il n’a pas envie de vivre encore, il veut oublier mais l’alcool c’est cher et le sexe c’est fatiguant.

Chapitre 28 : Mishima est malade, il doit rester au lit. La famille change le magasin en « restaurant » : ils servent des crêpes, du gigot et il y a de la musique. D’après Mishima, tout est de la faute d’Alan.

Chapitre 29 : Mishima met la télévision pour oublier tout ce qu’il se passe et avoir des mauvaises nouvelles. Marilyn et Ernest arrivent, respirant l’amour, pour lui dire de dormir car Lucrèce se couchera tard, ce soit, c’est la bamboula.

Chapitre 30 : Mishima sort du lit et découvre le nouveau magasin qui vend du bonheur. Il est totalement désespéré. Ils se fournissent chez un vendeur de farces et attrapes maintenant et ont triplé leur chiffre d’affaire.

Chapitre 31 : Lucrèce veille sur le sommeil d’Alan qu’elle sait peuplé de rêves d’aventure. Elle trouve que la vie semble heureuse à côté de lui.

Chapitre 32 : Lucrèce a eu une enfance pénible. Sa mère le faisait attendre à la sortie de l’école pendant des heures.

Chapitre 33 : Mishima montre à quel point il avait des idées pour relancer son magasin. L’homme qui est là est du gouvernement, il va y avoir un suicide collectif.

Chapitre 34 : Mishima est en colère, il veut se tuer mais tous les membres de la famille menacent de faire pareil. Alan passe par la fenêtre. Ils sont tous là pour le sauver : Alan voyant la joie de sa famille, lâche le bandage qui allait le sauver : il a accompli sa mission.

Publié dans 21e siècle

Commenter cet article

Aux Rendez-vous Littéraire 17/07/2012 16:18


J'ai beaucoup aimé ce petit livre !!! Je le relirais avec plaisir !!!

litteratureetfrancais 17/07/2012 16:23



Moi aussi, ça a été une vraie découverte, d'ailleurs je te conseille le Montespan de Teulé aussi!