Gautier - La cafetière (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

La cafetière de Théophile Gautier

Personnages principaux

  • le narrateur : « je », Théodore
  • Arrigo Cohic
  • Pedrino Borgnioli
  • Angéla

Résumé par chapitres

Chapitre 1 : Le narrateur et ses amis se rendent en Normandie. Ils arrivent tard et leur hôte leur propose d’aller se coucher au plus vite. Le narrateur, dès son entrée dans la chambre est pris d’une sensation désagréable de fièvre. Une fois couché, il voit avec horreur tous les éléments de sa chambre prendre vie : les tableaux, les fauteuils et même la cafetière.

Chapitre 2 : Le narrateur ne sait que penser : est-il fou ? Ce qu’il voit est-il un rêve ou la réalité ? Les personnages représentés dans les cadres en sortent et après avoir pris le thé se mettent à danser. Le narrateur les observe jusqu’à voir Angéla qui est assise seule : comment connait-elle son prénom ? Quelle est la menace sous-entendue par l’horloge. Après une danse frénétique, Angéla est épuisée et ils décident de s’asseoir, il ne reste qu’un seul fauteuil : il va la prendre sur ses genoux.

Chapitre 3 : Théodore reste dans une attitude contemplative face à la beauté magnifique d’Angéla. Au chant de l’alouette, celle-ci se relève, effrayée, et dans sa précipitation chute. Théodore, qui n’a plus aucun lien avec la réalité, se précipite pour l’aider mais là où se trouvait Angéla, il ne reste qu’une cafetière brisée. La peur saisit le narrateur et il s’évanouit.

Chapitre 4 : A son réveil, Théodore est entouré de ses amis et dans un accoutrement des plus ridicule. Il pense qu’il a rêvé tout ce qui est arrivé mais après avoir pris son fusain et dessiné les traits d’Angéla, son hôte lui apprend qu’il s’agit de sa sœur, morte deux ans plus tôt à la fin d’un bal. Le narrateur est désespéré : il ne connaitra plus jamais le bonheur.

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article