Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gogol - Les soirées du hameau (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Les soirées du hameau de Gogol

Résumé par nouvelles

            Avant –propos (Partie 1)

Personnages principaux

  • Panko le rouge
  • Foma Grigoriévitch

Résumé : Avant-propos pour raconter que c’est un apiculteur qui va raconter ces histoires entendues lors de soirées au hameau de Dikanka

 

            La foire de Sorotchintsy

Personnages principaux

  • Solopi Tchérévik
  • Golopoupenko fils
  • Paraska, fille de Solopi
  • Khivria, femme de Solopi
  • Gritsko
  • Athanase Ivanovitch

Résumé : Description du paysage et d’une famille se rendant à la foire. La mère est une marâtre. Ils sont à la foire. Le père marchande pour vendre son blé. Le jeune homme  qui avait envoyé la boue sur la marâtre semble intéressé par la jeune fille qui ne sait pas comment réagir. Discussion sur la vente de blé. Le jeune homme va épouser Paraska. Ils se connaissent à peine. Il annonce le mariage à sa femme, elle n’est pas d’accord. Il va devoir dire non. Le jeune homme est triste du refus du père. Un « ami » lui propose de l’aider à condition qu’il lui fasse un prix sur ses bœufs. La femme reçoit en douce la visite du fils du pope. Est-elle infidèle ? Ils sont interrompus par des coups frappés à la porte. Ils ont peur. Ce n’est que son mari et ses amis. Il raconte l’histoire de la casaque rouge et du diable. Le cochon (du diable) est à la fenêtre. Ils sont pris de frayeur. Tchérévik s’enfuit à toutes jambes. Il est écrasé par ses amis. Il est inconscient au milieu du chemin. Un groupe d’hommes trouve Solopi et sa femme l’un sur l’autre. Ils rient si fort qu’ils sortent de leur immobilité. La femme réveille son époux pour qu’il aille vendre la jument. Il trouve des morceaux de casaque rouge et prend peur. On l’arrête pour avoir, soi-disant, volé sa propre jument et semé la pagaille avec des histoires de diable. Il se plaint de ne pas avoir de chance. Le jeune homme le libère. Le mariage va être célébré. Cette histoire de diable n’était qu’une blague ? Le mariage est célébré. La femme ne l’accepte pas. La foire est remplie de joie.

           

            La nuit de la Saint-Jean

Personnages principaux :

  • Foma Grigoriévitch
  • Athanase
  • Bassavriouk
  • Korj
  • Pétro sans Famille
  • Pidorka
  • Ivan

Résumé : Un homme a écrit ce qu’a raconté le sacristain Foma. Celui-ci n’apprécie pas qu’on ait imprimé ce qu’il a raconté. Les enfants écoutent attentivement leur grand-père. Certains ne croient pas aux sorcières. Il revient dans le passé. Le diable circule et fait des cadeaux empoisonnés dont on ne peut se débarrasser. Le père Athanase maudit Bassavriouk car il ne va pas à l’Eglise. Pétro se fait jeter dehors par le père de Pidorka. Ils sont amoureux ce que Korj n’accepte pas. Pidorka va être mariée ce qu’elle refuse. Il reçoit le message de Pidorka et est tout perdu. Il parle de vengeance et de meurtre ? Il fait un marché avec Bassavriouk, le diable ? Contre de l’argent, il fera tout pour lui. Pétro arrive au lieu du rendez-vous et de sa mission. Pétro se pose des questions car l’herbe est habituelle. Un lieu où se trouve l’or est révélé par la fleur seulement pour cela il doit tuer un enfant. C’est Ivan, le frère de sa bien-aimée. Il veut d’abord résister mais à la vue de tout cet or, il tue Ivan et s’enfuit. Il se réveille deux jours plus tard et se rappelle de tout en voyant les sacs d’or. Korj accepte que Pétro épouse Pidorka. Description des costumes du mariage. C’est une noce très gaie où l’on fait des gags etc… Ils vivent dans le luxe mais Pétro est changé : il cherche à se souvenir. Les rumeurs disent qu’il a fait un pacte avec le diable. Le temps passe et Pidorka tente d’aider Pétro. Elle fait appel à la sorcière. Il se souvient. Il a disparu et l’or s’est transformé en vaisselle. Pidorka part en pèlerinage. Réapparition de Bassavriouk. Personne ne l’approche alors il « hante » les villageois. Le diable est toujours là.

 

            Une nuit de mai ou la noyée

Personnages principaux

  • Levko
  • Halia/ Hanna
  • Kalenik
  • Le maire

Résumé : Levko et Hanna s’aiment et se cachent. Il lui raconte l’histoire d’une maison. La jeune fille qui y vivait est morte noyée à cause d’une sorcière. Description du maire du village qui inspire le respect. Il a des ennemis tout de même. Levko trouve son père, le maire, en train de faire la cour à Hanna. Il décide de le punir avec l’aide de ses amis. Ils font tourner le maire en bourrique. Il pense toujours avoir attrapé un jeune et il retrouve sa belle-sœur. Il rencontre la fille qui était maltraitée par sa marâtre. Il a retrouvé la sorcière. Elle lui donne un billet. Il se réveille. Ce n’était qu’un rêve ? En se réveillant, il a toujours le billet qui ordonne au maire de marier Levko et Hanna, ce qui sera fait.

 

            La dépêche disparue

Personnages principaux :

  • Un Zaporogue
  • Le grand-père

Résumé : Il va de nouveau raconter une histoire effrayante même s’il sait que les femmes vont avoir peur. Son grand-père a une missive pour la tsarine mais il oublie car il y a la foire. Il veut défendre son ami du malin. Il a fini par s’endormir et le matin, il n’y avait plus de chevaux et son ami avait disparu avec la missive pour la tsarine. Il demande l’aide du peuple. L’aubergiste lui donne la solution : il ne doit pas oublier l’argent. Il suit le chemin, se retrouve en enfer et doit battre la sorcière aux cartes pour avoir son bonnet, ce qu’il fait. Il est sur un cheval diabolique qui le fait tomber. Il se réveille. Il rentre et trouve sa femme dormant mais agissant comme une folle. Il repart avec la missive et ne s’arrête qu’une fois celle-ci remise.

 

            Avant-propos (partie 2)

Résumé : Panko retranscrit à nouveau un livre d’histoires. On se moque de lui.

 

            La nuit de Noël

Personnages principaux 

  • L’assesseur de Sorotchintsy
  • Le cosaque Tchoub
  • La fille de Tchoub : Oksana
  • Le forgeron Vakoula
  • Le diable
  • Solokha
  • Palsiouk le ventru, Zaporogue
  • Potemkine
  • Les Zaporogues

Résumé : C’est le soir de Noël. Apparition d’une sorcière. Apparition du diable qui, après des tentatives infructueuses, réussit à voler la lune. Il l’a volé pour se venger du forgeron. Il a volé la lune pour que Tchoub ne parte pas et qu’ainsi le forgeron ne rende pas visite à Oksana. Le monde est plongé dans le noir. La sorcière a peur et le diable la drague. Tchoub se rend compte qu’il n’y a plus de lune et qu’il fait très sombre. Tchoub ne sait que faire : rester ou aller à la soirée ? Comme son ami lui dit de rester, il se décide à sortir. Il regrette déjà cette décision. Oksana est la plus jolie fille mais tellement capricieuse que seul le forgeron lui reste attaché. Elle se vante et le forgeron assiste à la scène. Elle crie quand elle le voit. Elle se sert du forgeron pour avoir le plus beau coffre de la région. Il fait la cour à Oksana mais celle-ci se moque de lui, il en est conscient. Il l’aime mais il sait qu’elle ne l’aime pas. Le diable et la sorcière Solokha ont froid. Elle sait s’y prendre avec les hommes. Elle veut les biens de Tchoub alors elle prend soin de lui et le fait se brouiller avec son fils pour éviter l’union entre les deux enfants. Le diable déclenche une tempête de neige pour que Tchoub trouve le forgeron chez lui. Tchoub et son ami reviennent en arrière. Ils sont perdus ? Tchoub arrive chez lui et se fait frapper par le forgeron qui s’attend à voir des garçons. Il pense s’être trompé de maison et s’en va. Il va se réconforter chez Solokha, cela l’adoucit. Le diable laisse échapper la lune à nouveau : tout est clair à nouveau. Oksana promet au forgeron de l’épouser s’il lui offre les bottines de la tsarine. Il sait qu’elle ne l’aime pas mais n’arrive pas s’en détacher. Tous les amants de Solokha débarquent en même temps. Elle les cache au fur et à mesure dans les sacs de son fils. Il emmène les sacs. Il voit Oksana qui s’amuse, il la rejoint, elle se moque de lui et repart. Il décide de se suicider. Il veut voir Palsiouk ce qui réjouit le diable. Description de Palsiouk. Il lui demande de l’aide. Palsiouk lui dit d’aller au diable qu’il porte sur son dos. Le diable en profite et veut signer un contrat avec le forgeron contre Oksana. Le forgeron a bien eu le diable et le force à faire ce qu’il veut. Oksana veut que le forgeron soit toujours amoureux d’elle. Les jeunes veulent emporter les sacs du forgeron mais il leur faut un traineau. Le compère de Tchoub trouve les sacs. Il ramène les sacs chez lui pensant que sa femme n’est pas là… Elle est là. Description de sa femme qui n’est pas très commode. La femme réussit à accéder aux sacs. Les deux hommes cachés dans les sacs sont obligés de sortir. Tchoub comprend tout. Les jeunes filles emportent l’autre sac dans lequel se trouve le maire. Le maire sort du sac devant Tchoub qui pense que Solokha est un diable. Il se trouve bête d’avoir cru être le seul. Le forgeron se rend à Pétersbourg. Il est émerveillé par l’ambiance qui y règne. Il se rend d’abord chez les Zaporogues. Le forgeron, grâce au diable, est emmené par les Zaporogues chez la tsarine, même s’il ne le montre pas, le forgeron est très impressionné. On le pousse un peu mais il est vraiment impressionné par tout ce qu’il voit. Arrivée d’un hetman, tout le monde le salue bien bas. Arrivée de la tsarine. Les Zaporogues demandent quelles erreurs leur peuple a commises pour subir de telles calamités. Le forgeron se jette à ses pieds et obtient ses escarpins. Ils sont magnifiques et demande ensuite au diable de le faire sortir. Oksana, en apprenant la disparition du forgeron, se rend compte qu’elle en est amoureuse. Tchoub en veut encore à Solokha. C’est jour de fête avec quand même un fond de tristesse à cause de l’absence du forgeron. Il revient au village et se rend chez Tchoub. Il se jette à ses pieds pour demander son pardon. Tchoub accepte de la marier à Oksana qui lui avoue son amour et refuse les bottines. Le forgeron est loué par un archevêque pour ses merveilleuses peintures.

 

            Une terrible vengeance

Personnages principaux

  • Danilo Bouroulbach
  • Catherine
  • Le sorcier, père de Catherine
  • Ivan, fils de Catherine
  • Un ascète
  • Ivan
  • Pétro

Résumé : Célébration du fils de l’essaoul. Le sorcier réapparait, est-ce de mauvais augure ? Catherine a peur du sorcier. Danilo dit qu’il ne faut pas. Ils assistent à une horrible scène : les cadavres du cimetière sortent de leur tombe. Le ^ère et le mari se battent. Danilo est blessé. Catherine finit par les convaincre d’arrêter le combat. Le père n’est jamais content. Il est, comme Catherine l’a rêvé, le sorcier. Danilo l’espionne et voit l’âme de Catherine refuser le mari comme son père. Catherine est la fille d’un antéchrist. Elle renie son père sans hésiter. Il réussit à convaincre Catherine de le laisser sortir. Elle s’en veut car elle a trahi son mari. A sa vue, elle tombe sans connaissance. C’est sa vieille servante qui l’a sauvée. Danilo se rend compte que le sorcier est parti. Il y a un rassemblement de Polonais. Ce n’est pas bon signe. Les Polonais attaquent. Danilo a dit que sa mort était proche à Catherine et, en effet, il est tué par son beau-père. Catherine se lamente. Le sorcier fait sa magie et voit quelque chose qui lui fait peur. Catherine a peur à cause de ses rêves. On lui jure qu’ils sont en sécurité mais à son réveil son fils est mort et personne n’a rien vu. Un cavalier et son page parcourent les terres en dehors de l’Ukraine. Catherine est devenue folle. Elle veut se venger et ne veut pas revenir à Kiev. Son père se fait passer pour un ami mais elle le reconnaît, elle tente de le tuer mais il la désarme et la tue. Personne ne peut rien faire. On aperçoit le sorcier sur la montagne mais il est effrayé. Quelle est cette figure qui l’effraye ? Le sorcier demande l’aide à un ascète qui lui répond que rien ne pourra le sauver alors le sorcier le tue. Le sorcier meurt et devient un trépassé. Le chevalier mystérieux est en fait Ivan qui se venge de la trahison de Pétro dont le sorcier est le dernier descendant. La punition d’Ivan est très cruelle.

 

            Ivan Fiodorovitch Chponka et sa tante

Personnages principaux

  • Ivan Fiodorovitch Chponka
  • Vassilissa Tsouptchevska, sa tante
  • Grigori Grigoriévitch Stortchenko
  • Palachka
  • Omelka
  • Macha
  • Stéphane Kouzmitch
  • Ivan Ivanovitch

Résumé : Il explique pourquoi il n’y a pas la fin de cette histoire. Il dit que si on la veut, on n’a qu’à aller la chercher. Ivan est un homme soigneux qui fait attention à tout. Il doit rentrer s’occuper de son domaine car sa tante ne s’en sent plus capable. Le chemin du retour est long car son « guide » observe le sabbat le samedi. Il rencontre un voisin qui veut absolument qu’il lui rende visite à l’occasion. Description de la tante. Ivan est fait pour être maître du domaine. Il a en fait plus de terrain que cela mais c’est son voisin qui le possède car l’acte de donation a « disparu ». Il va diner chez Grigori, il n’arrive pas à parler de ce qui l’amène. Il rencontre Ivanovitch qui ne fait que parler en exagérant toujours tout. La tante veut qu’Ivan épouse Macha la fille de Grigori. Ivan en est effrayé. Quel est cet autre plan ?

 

            Le terrain ensorcelé

Personnages principaux

  • Thomas
  • Maxime, le grand-père
  • Ostap

Résumé : Il en a marre de raconter des histoires mais accepte d’en raconter une dernière. Il râle car il raconte dans de mauvaises conditions. Ils sont avec leur grand-père et vendent des melons. Retrouvailles entre amis. Le grand-père veut de l’ambiance pour accueillir ses vieux amis : il se met même à danser. Il danse mais ses jambes à la moitié du terrain ne répondent plus. Il s’en prend à Satan. Il est transporté dans le pigeonnier du pope. Il voit des bougies et croit à la présence d’un trésor. Il rentre chez lui sans répondre à aucune question. Le grand-père repart pour déterrer le trésor mais il n’arrive plus au bon endroit. Il fait comme si de  rien n’était tout la journée, il joue avec ses petits-fils. En frappant le terrain maudit, il est amené à l’endroit du trésor. Il trouve un chaudron, il est très effrayé. Il s’enfuit avec le chaudron mais quelque chose lui fait mal. La mère vide la vaisselle sur le grand-père qu’elle a pris pour un tonneau. Il ouvre le chaudron, il n’y a que des ordures. Le terrain maudit est « interdit d’accès »

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Gogol - Le portrait (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Le portrait de Gogol (in Nouvelles de Pétersbourg)

Personnages principaux

  • Tchartkov
  • Nikita
  • Ivan Ivanovitch
  • Lisa
  • La mère de Lisa
  • Le peintre de B***
  • Un usurier
  • Le père de B***

Résumé par parties

Partie 1 : Description d’une boutique attirante de tableaux. Elle attire toute sorte de gens. Tchartkov critique les tableaux et se plaint de l’avilissement de son art. Le boutiquier, pendant ce temps, fixe des prix. Le boutiquier vend des tableaux. Le peintre interrompt la transaction. Il veut acheter quelque chose. Il regarde parmi les tableaux qui semblent invendables à cause de leur état. Le boutiquier le laisse chercher. Il est planté devant le portrait d’un vieillard qu’il reconnaît comme signé d’une main de maître. Le regard de ce vieillard est très impressionnant. Le peintre achète le tableau pour 20 kopecks. Il se demande pourquoi il l’a acheté. Ses affaires ne sont pas brillantes. Il rentre chez lui épuisé. Nikita est à la fois son modèle et son homme à tout faire. Le peintre a des problèmes d’argent, il n’a plus de bougies et le propriétaire veut le faire décamper. Le maitre de Tchartkov lui dit qu’il a du talent qui va mourir car il aime le monde et l’argent. Il ne se laisse pas aller aux « bonheurs » de la vie que lui déconseille le maître mais parfois il est dans une mauvaise passe ce qui est justement le cas. Il se dit que la patience ne le nourrira pas. Il revoit le portrait qu’il avait oublié, celui-ci semble vivant. Il lui provoque une sensation de malaise. Explication de la laideur du portrait : le manque de lumière. Il a peur du portrait. Il a l’impression que le regard le suit. Cela provoque une grande angoisse. Il le recouvre d’un drap. Le drap est « tombé » du portrait. Les yeux semblent le transpercer. L’homme sort du tableau et a dans un sac des rouleaux valant 1000 ducats. Le peintre a très peur car il en a pris un. Au moment où le vieillard se rapproche de lui,… il se réveille. Ce n’était qu’un rêve. Il est très angoissé et planté devant le portrait, il n’aime pas s’éloigner. Il croit que le portrait va l’aspirer : c’est de nouveau un rêve. Il fait à nouveau un mauvais rêve à cause de ce portrait. Il se lève pour respirer un coup. Il est devenu fou ?  Il n’est pas sûr d’avoir rêvé, il n’arrive pas s’en convaincre. Il aurait aimé avoir gardé au moins une partie des 1000 ducats de son rêve. Il a la visite de son propriétaire accompagné d’un commissaire. Il lui dit de quitter les lieux après avoir payé. Le commissaire se veut conciliant mais le propriétaire dénigre l’art de Tchartkov. Le commissaire en touchant le cadre fait tomber un rouleau de 1000 ducats. Le peintre sera forcé de payer. Avec cet argent, il veut continuer sa vie de peintre et devenir un peintre. Sa raison perd face à sa jeunesse. Il va dépenser son argent pour ses désirs. Il se laisse ravager par l’argent. Comme il a de l’argent, il croit qu’il va être reconnu. Tchartkov a payé un journal pour avoir le droit à un article élogieux. Il se sent flatté par cet article et attend ses futurs clients. Une femme entre, lui parle de peinture, de peintre. Elle veut qu’il fasse le portrait de sa fille Lisa. Il se sent pris à faire de ce portrait un chef-d’œuvre. Sa mère veut qu’elle soit représentée dans plus de simplicité. Il est déçu car la mère et la fille s’en vont alors qu’il aurait voulu encore peindre. Ce n’est pas Nikita qui l’aurait interrompu. Il est heureux car la femme le fait entrer dans sa société. Le peintre se laisse prendre dans son art mais est rapidement interrompu par la mère qui critique. Il enlève ce qu’on lui demande d’enlever et fait un portrait sans vie. On lui reproche sa lenteur. Il reprend alors un vieux tableau de Psyché pour évacuer sa frustration. Quand les deux femmes arrivent, elles croient que c’est le portrait de Lisa. Le peintre veut que sa Psyché soit ressemblante ce qui ne semble pas être la volonté de la mère. Il est assailli de commandes plus extravagantes les unes que les autres. Au début, les exigences lui font peur mais il ne se tracasse pas plus que ça. Il devient connu : il prend la grosse tête et critique les grands peintres. Il dit que l’art c’est ce qui se fait vite. Tout le monde le loue. Il est reconnu comme un homme de grand talent. Il n’est pas satisfait par cette peinture. Il n’a plus d’inspiration, il perd son talent. Il commence à ressembler à un gros bourgeois attiré par l’argent qui n’a plus rien à voir avec l’art et la peinture. Tchartkov est invité aux Beaux-Arts pour donner son opinion sur une toile faite par un ami proche de lui qui s’est consacré tout entier à son art. Quand il arrive, un grand silence entoure le tableau ce qui est rare. Cette peinture est parfaite en tout point de vue. Il est trop ému pour pouvoir jouer le peintre blasé. Il s’en veut d’avoir tué cette jeunesse qui le faisait si bien peindre. Il n’arrive pas à retrouver son talent, il a emprisonné lui-même son pinceau et son imagination dans une peinture sans intérêt. Il se rend bien compte qu’il avait du talent. Il revoit le portrait du vieillard qu’il considère comme la cause de son problème. Il devient fou et détruit toutes les œuvres talentueuses pour se venger de sa perte de talent. Il finit par être pris de démence et par mourir.

Partie 2 : Description des gens qui assistent à la vente d’objet ayant appartenu à un mort. Le prix d’un portrait atteint une hauteur vertigineuse. C’est celui d’un vieillard avec un regard très réel. Qui est le peintre B*** ? Pourquoi a-t-il des draps sur le portrait ? Il va tout expliquer. Il place l’histoire dans le quartier Kolomna, quartier des « laissés pour compte ». Il décrit un peu la vie que les gens y mènent. Description de personnes très méprisables. Il raconte l’histoire d’un usurier de ce quartier qui s’enrichie. D’après la rumeur, ceux qui font commerce avec lui meurent. Il raconte, comment après avoir octroyé cet usurier, un grand seigneur changea du tout au tout et finit sa vie dans la folie. Ensuite celle d’un prince si doux qui devient jaloux et intolérant finit par se suicider toujours après avoir rencontré cet usurier. Il précise que cela arrive aussi dans le « bas-monde ». La rumeur veut qu’il soit damné et qu’il apporte la damnation à tous ceux qui lui demandent de l’aide. Son père est un grand peintre qui n’est pas du monde. Il va faire un portrait de l’usurier. Il peint avec beaucoup de naturel mais les yeux de l’usurier. Il peint avec beaucoup de naturel mais les yeux de l’usurier lui font peur. L’usurier tient à ce tableau car il veut rester un peu en vie. Son père est changé. Un de ses élèves devient connu, il ne le supporte pas. Il peint un tableau magnifique mais dans les yeux du personnage, il y a quelque chose de satanique qui ne correspond pas à un tableau d’église. Il veut en rentrant brûler le tableau de l’usurier mais un ami l’en empêche. Un fois le tableau parti, l’angoisse le quitte. L’ami a donné le tableau à son neveu qui l’a revendu. Le tableau est habité par le diable. Son père s’en veut et, avant de recommencer à peindre, s’éloigne pour se purifier. Tout le monde tombe à genoux devant l’œuvre magnifique du père. Retrouvailles avec son père. Celui-ci a un air divin. Il donne à son fils sa théorie sur l’art. Il parle du portrait qu’il a fait et lui dit que ce n’était pas de l’art car il inspire de mauvais sentiments. Le père demande au fils de détruire le tableau ce qu’il s’apprête à faire mais ce tableau a été volé.

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Gogol - Le nez (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Le nez de Gogol (in Nouvelles de Pétersbourg)

Personnages principaux

  • Le barbier Ivan Yakovlévitch
  • Prascovie Ossipovna
  • M Kovaliov

Résumé par chapitres

Chapitre 1 : Ivan, le barbier, retrouve son nez dans son pain. Sa femme le réprimande fortement. Il s’en débarrasse dans la rivière mais un policier lui demande ce qu’il faisait sur le pont. Il est terrorisé.

Chapitre 2 : Kovaliov se réveille sans son nez, il le cherche partout en vain. Finalement, un policier le lui ramène mais il ne sait pas comment le faire tenir. Tout le monde parle de cette histoire. Il y a beaucoup de rumeurs sur le lieu où le nez se promène

Chapitre 3 : Finalement, le nez de Kovaliov reprend sa place. Il se pavane encore plus. L’auteur se demande pourquoi avoir choisi un sujet ayant si peu d’utilité.

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Gogol - Le manteau (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Le manteau de Gogol (in Nouvelles de Pétersbourg)

Personnages principaux

  • Akaki Akakiévitch Bachmatchkine
  • Pétrovitch
  • Le grand homme

Résumé

Il préfère ne pas dire de quel ministère il s’agit. Présentation d’Akaki avec l’explication de la provenance de ce prénom. Il reste impassible même face aux moqueries de ses collègues et à leur manque de respect. Un homme, cependant, est touché par Akaki. Akaki aime son travail de copiste pour le ministère et ne veut pas en changer. Il ne s’intéresse à rien d’autre qu’à la copie. Il est d’aspect négligé. C’est le seul qui ne se distrait pas le soir. Il mène une vie paisible. Pourquoi le froid va-t-il avoir raison d’Akaki ? Il ramène son vieux manteau chez Petrovitch. Akaki s’inquiète du prix, il aurait préféré que Pétrovitch soit éméché. Il sait qu’il n’aura aucun rabais. Pétrovitch examine minutieusement le manteau, alors qu’il est de lui. Pétrovitch déclare qu’il ne pourra pas réparer le manteau. Il en faut un neuf. Akaki n’a pas les sous pour un nouveau manteau et malgré ses supplications. Pétrovitch refuse de réparer l’autre. Il est anéanti. En rentrant chez lui, Akaki décide de retourner voir Pétrovitch quand il sera éméché. Il essaye mais Pétrovitch insiste : il en faut un neuf. Il est obsédé par le manteau et finit par avoir l’argent nécessaire. Le manteau est parfait. Les collègues du ministère veulent l’étrenner et faire une fête. Il tente d’y échapper sans succès. Il va à la soirée. Pour la première fois, il n’a pas recopié de textes. Akaki repart avec un déplaisir apparent quand il retrouve son manteau à terre. Il se sent moins sûr de lui. Il sent qu’un malheur va lui tomber dessus. Il se fait attaquer dans la rue et dépouiller de son manteau. On lui conseille de porter plainte. Il rentre chez lui dans un piteux état. Sa logeuse lui donne des conseils. Il demande à voir le commissaire qui ne s’occupa que très peu de la plainte. Y-aura-t-il une suite ? Les collègues ont pitié mais se moquent quand même. L’un d’eux lui conseille de demander l’aide d’une personne haut-placée pour que l’affaire aboutisse. Les hommes de Russie sont prétentieux et hautains. Ils veulent toujours ressembler à leurs supérieurs. Le grand homme, en faisant attendre Akaki, cherche à montrer son pouvoir à son ami. Le grand homme n’apprécie pas la façon dont la requête a été proposée. Il dispute Akaki. Il se retrouve dans la rue sans savoir comment. Il tombe gravement malade. Le médecin lui donne deux jours. Il commence à délirer mais toujours à propos du manteau. Akaki meurt. Au ministère, on apprend la mort d’Akaki que 4jours après l’enterrement. On le remplace dès le lendemain. Il revient en fantôme pour retrouver son manteau. Les policiers tentent de l’arrêter en vain. Le grand personnage s’en veut et va quérir des nouvelles d’Akaki. Il s’en veut et va à une soirée. Il se fait « attaquer » par Akaki. Akaki veut son manteau. Après cette expérience, le grand fonctionnaire devient agréable et il n’y eut plus de manteaux volés même si certains disent encore voir le fantôme d’Akaki.

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Gogol - Le journal d'un fou (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Le journal d’un fou de Gogol (in Nouvelles de Pétersbourg)

Personnages principaux

  • Mavra
  • « je »
  • Le directeur Auxence Ivanovitch
  • Sophie
  • Tieplov

Résumé par dates

3 octobre Lors d’une sortie sous la pluie, il voit la chienne Medji. Il l’entend parler, après l’étonnement, il se dit que c’est tout à fait possible

4 octobre Il attend son directeur pour lui donner des papiers mais celui-ci n’est pas là. Il aime la fille du directeur ? En tout cas, il veut la voir le plus possible

6 novembre Son supérieur lui fait la morale. Il voudrait faire carrière car il pense valoir autant que lui mais n’a pas d’argent

8 novembre C’est un fonctionnaire cultivé dès qu’il a de l’argent, il va au théâtre.

9 novembre Il fait comme s’il ne s’était rien passé avec son supérieur.

11 novembre Il veut tout savoir de la fille du directeur. Il tente même de parler à sa chienne pour obtenir des informations.

12 novembre Il va dans la maison de Fidèle, une autre chienne. Il agit comme un fou, lui prend ses lettres et s’apprête à les lire pour en savoir plus sur sa belle.

13 novembre Il lit les lettres de la chienne. Il apprend que Sophie, la fille du directeur, va se marier.

3 décembre Il ne veut pas que le mariage se fasse. Il voudrait être haut-gradé. Il se demande quelle différence il y a entre lui et un haut-gradé.

5 décembre Il lit les journaux et ne comprend pas l’histoire du trône vacant en Espagne.

8 décembre Les affaires de l’Espagne l’empêchent de se concentrer

An 2000 43e jour d’avril  Il pense qu’il est le nouveau roi d’Espagne

86e jour de Martobre On vient le chercher pour qu’il aille au travail. Il ne fait rien, il se sent supérieur. Il s’introduit chez Sophie pour lui dire qu’ils seront heureux. Il a une théorie : le premier amour d’une femme, c’est le diable.

Pas de date Il se prend vraiment pour le roi d’Espagne et veut se présenter à la cour. Avant cela, il doit se faire une cape de type espagnol

Pas de date, pas de mois La cape est prête. Il se présentera à la Cour quand il y aura des députés sinon ce ne sera pas digne.

Le 1er Il s’étonne du retard des députés.

30 février Il est transporté en Espagne. Il se prend pour le roi et a des idées farfelues. La Terre, d’après lui, va s’asseoir sur la lune. Le chancelier le bat. Il prend cela pour une coutume.

Janvier qui a succédé à février On lui a coupé les cheveux. Il se croit aux prises avec l’Inquisition

Le 25 Il reçoit à nouveau des coups de bâtons. Il se décide à résister.

Jo 34e ur Ms nnaée  Il veut abandonner, il ne supporte plus la torture, il est fou. Il veut s’enfuir, il veut que sa mère le sauve.

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Gogol - La Perspective Nevski (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

La Perspective Nevski de Gogol (in Nouvelles de Pétersbourg)

Personnages principaux

  • « je »
  • Le lieutenant Pirogov
  • Le peintre Piskariov
  • Schiller
  • Hoffmann
  • Kuntz

Résumé

Description de la Perspective Nevski. C’est une place ? Les hommes y sont plus agréables. Le matin, la longue artère est vide, il n’y a personne. On peut être mal habillé, à cette heure-là, cela n’a pas d’importance. A midi, il y a des pédagogues avec leur pupille. Ensuite, c’est l’heure des fonctionnaires. « Moi » n’est pas un fonctionnaire. Description des passants de la Perspective Nevski. Il y a toujours un élément surprenant chez chaque passant. Pourquoi la foule se raréfie à 3h ? A 3h, c’est une nouvelle métamorphose, changement de passants. A 4h, on ne rencontre que de rares personnes plus ou moins perdues. La nuit, la rue revit. Les hommes viennent y chercher leur aventure d’un soir. Le lieutenant et le jeune homme qui l’accompagne ont choisi leurs filles. Le jeune homme est timide, il marche lentement. Il est détonnant à Saint-Pétersbourg, c’est un peintre. Piskariov, le peintre, suit sa belle inconnue en gardant une certaine distance. Il suit toujours la femme inconnue. Il arrive dans une pièce où il y a beaucoup de femmes. Il entend la voix d’un homme. Où est-il ? Dans un bordel ? Il s’est trompé, elle est bien une fille de joie tombée, depuis peu, dans la débauche. Elle est encore belle. Il est prêt à tout oublier pour la voir comme il la rêvait mais elle se montre belle et vulgaire. Il se sauve. Il plaint cette femme si belle qui est dans un tel lieu. Il pense que la beauté ne devrait pas être mêlée à la débauche. A 1h du matin, un laquais en livrée vient le chercher en coupé de la part de la femme qu’il a suivi. Celle-ci l’attend. Piskariov est impatient mais est déçu quand il arrive car il y a foule dans cette raison. Il la voit et se rend compte qu’il ne s’est pas changé. Il est gêné. Elle est toujours aussi belle. Il la trouve tellement belle qu’il ne veut que la toucher, le reste serait insolence. Elle lui dit qu’elle s’est ennuyée. Il est amoureux d’elle. Elle va lui dire son secret qui expliquerait sa présence dans la pièce de la débauche. Au moment où elle va lui parler, un homme vient la chercher, elle lui fait signer de ne pas bouger mais il n’obéit pas et la cherche en vain. Pourquoi voit-il sa chambre ? Il a rêvé et veut continuer son rêve sans succès. Elle ne réapparait pas dans ses rêves. Il ne fait plus rien à part attendre le sommeil et espérer une petite apparition. Les songes sont toute sa vie. Il reprend vie seulement la nuit. Elle hante sa vie. Il décide de prendre de l’opium qu’il achète à un Persan. Il devient fou. Il n’a plus aucun contact avec l’extérieur. Il n’attend que la nuit pour la revoir. Il vit en dehors de la réalité. L’opium aggrave les choses. Il rêve qu’elle est sa femme, il veut l’épouser pour la sortir de la débauche et faire ainsi un acte méritoire. Il reprend soin de lui. Il a du mal à retrouver la maison mais elle est bien là. Elle lui dit qu’elle était ivre. Elle correspond à une fille débauchée. Il tente de la convaincre de l’épouser. Il dit que pour vaincre la pauvreté, ils travailleront. Elle le repousse. Il part, déprimé par la réponse donnée par la femme de ses rêves. Il s’est suicidé. Il n’y a personne qui accompagne son cercueil à part quelques mendiantes qui n’ont rien d’autre à faire. On revient à Pirogov qui poursuit sa blonde. Pirogov fait partie d’une classe sociale intermédiaire. Il se croit un grand séducteur car il est intelligent et drôle. Pirogov est un homme plein de qualités. Son inconnue lui répond sèchement. Il assiste à une scène surprenante à laquelle il ne comprend pas, l’allemand Schiller et Hoffmann parlent du prix du tabac. Pirogov les interrompt au moment où Hoffmann va couper le nez de Schiller. Schiller l’envoie promener. Il ne respecte pas le rang d’officier de Pirogov. Le lendemain, il retrouve sa blonde qui ne semble pas heureuse de le voir. Il se fait faire des éperons pour faire connaissance avec la blonde qui est la femme de Schiller. L’allemand est gêné car son travail ne vaut pas aussi cher. Il n’aime pas que Pirogov s’approche de sa femme. Il s’intéresse de plus en plus à la blonde car elle est inaccessible. Il va souvent la voir sous prétexte de prendre des nouvelles de ses éperons. Après les éperons, il commande une monture pour un poignard. Il embrasse effrontément la femme de Schiller. Schiller a une vie tout ce qu’il y a de plus organisée : le narrateur parle de cela comme un trait caractéristique des Allemands. Il est jaloux à cause de Pirogov et veut se débarrasser de lui. Pirogov se vante de la relation avec la blonde alors qu’il est sur le point d’abandonner. Il apprend que Schiller n’est pas là le dimanche. Il va la voir le dimanche suivant. Il a du mal à la conquérir mais utilise la danse comme moyen de séduction. Il l’embrasse, elle crie, Schiller arrive très en colère. Les trois hommes le saisissent. Ils le mettent nu et le fouettent. Schiller a peur des conséquences de son acte. Pirogov est hors de lui et veut porter plainte. Finalement, sa colère s’atténue de plus en plus. Le narrateur trouve que l’arrangement du monde est surprenant. Il dit qu’il ne faut pas se fier aux apparences surtout sur la Perspective Nevski et ne pas se laisser aller à la curiosité. Tout ment sur la Perspective Nevski.

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Gogol - La brouille des deux Ivan (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

La brouille des deux Ivan de Gogol (in Mirgorod)

Personnages principaux

  • Ivan Ivanovitch
  • Gapka
  • Ivan Nikiforovitch
  • Agathe Fédosséievna
  • Piotr Fiodorovitch
  • Antone Prokofiévitch Golopouz

Résumé

Précision sur la nouvelle : plus rien n’est pareil à Mirgorod. Présentation des deux Ivan qui se ressemblent mais ont aussi des différences. On fait l’éloge des deux. Ivan I. va chez Ivan N. dans le but d’avoir son fusil sans succès malgré le marchandage. Ils se disputent. Ils sont vraiment en colère car Ivan N. a insulté Ivan I. Ils se livrent une guerre de voisinage. Ivan I. veut déposer une plainte. Les deux requêtes sont déposées, manque de chance une truie mange celle d’Ivan N. Le dossier est transmis à la police. Le gendarme veut mettre la truie d’Ivan I. aux fers. Il veut que les deux Ivan se réconcilient. Ivan le borgne apprend que cela fait deux ans que les deux Ivan ne se parlent plus, il veut les réconcilier. Ils envoient Antone pour s’occuper de la chose. Les deux Ivan auraient pu se réconcilier mais Ivan N. a commis une maladresse. Ils attendent tout deux l’arrêt de justice depuis un grand nombre d’années.

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Flaubert - Madame Bovary (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Madame Bovary de Flaubert

Personnages principaux

  • Charles Bovary
  • M Charles-Denis-Bartholomé Bovary
  • Mme Bovary mère
  • Mme Dubuc Héloïse
  • Nastasie
  • M Rouault Théodore
  • Mlle Emma
  • Rodolphe Boulanger
  • Le marquis d’Andervilliers
  • La marquise d’Andervilliers
  • Le vicomte
  • Félicité
  • M Homais
  • M Lestiboudois
  • M Bournisien, le curé
  • Mme Lefrançois
  • Hippolyte
  • Tellier
  • Hivert
  • M Binet
  • M Léon
  • M Lheureux
  • Maître Guillaumin
  • Mme Homais
  • Justin
  • Napoléon, fils d’Homais
  • Franklin, fils d’Homais
  • Irma, fille d’Homais
  • Athalie, fille d’Homais
  • Berthe, fille de Charles et Emma
  • Mme Tuvache
  • M Tuvache
  • Mère Rolet
  • M le conseiller Lieuvain
  • M Canivet
  • Langlois
  • Vinçart
  • Maître Hareng

Résumé par parties

Partie 1 : Enfance de Charles qui était un élève studieux mais moyen. Il réussit son concours d’officier de santé au bout de deux ans. Il épouse la veuve Dubuc : il n’est pas heureux et elle non plus. Charles va à la ferme des Bertaux pour soigner M Rouault. Il rencontre Emma. Il retourne plus que nécessaire à la ferme. Sa femme le lui reproche. Elle a menti sur ses biens. Elle meurt et Charles est seul pour l’enterrement. Le père Rouault console Charles de la perte de sa femme. Charles finit par oublier et se trouve un intérêt chez Emma. Il la demande en mariage après beaucoup d’hésitations. Elle et son père acceptent. Elle rêve d’un mariage aux flambeaux. Le mariage est fait dans l’excès. Charles semble heureux le lendemain. M Rouault repense à son mariage, il est un peu triste. La mère de Charles est vexée, elle n’a été consultée en rien. Emma redécore la maison. Charles est fou d’elle. Il est très heureux. Elle ne l’aime pas, elle aimerait connaître l’amour qu’elle a connu dans les livres. Enfance d’Emma au couvent. Pendant longtemps, elle a été un des meilleurs élèves mais son amour pour la littérature et la mort de sa mère l’ont changée. Elle est une femme désillusionnée qui n’a plus rien à apprendre de la vie. Emma reproche silencieusement à Charles de ne pas être plus passionné, d’être roturier. Elle ne trouve aucune occupation. Mme Bovary mère critique ses dépenses. Elle rêve d’épouser un homme différent. Ils sont invités à un bal à la Vaubyessard car Charles a soigné le marquis. Emma profite du bal et du luxe de la Vaubyessard. En rentrant, elle chasse Nastasie. Elle regrette beaucoup le bal et se fait une occupation d’y penser constamment. Elle regarde parfois l’étui à cigares trouvé qu’elle imagine appartenant au vicomte. Elle s’ennuie de plus en plus et devient méprisable et capricieuse avec tous. Elle rêve de visiter Paris. Charles, pensant qu’elle est malade à cause de Tostes, déménage avec elle à Yonville-L’abbaye. Elle est enceinte.

Partie 2 : Description de Yonville-L ‘abbaye qui n’a rien d’intéressant. Le pharmacien Homais semble être une personne qui a un avis sur tout. Mme Lefrançois, hôtesse du Lion d’or, attend les Bovary. Homais se montre impie, il croit au Dieu des philosophes. Les Bovary sont en retard car la levrette d’Emma s’est enfuie. Elle pense que c’est la faute à Charles. Charles parle médecine avec Homais qui parle beaucoup comme un monsieur-je-sais-tout. Emma rencontre Léon, il parle littérature et occupation. Félicité, la remplaçante de Nastasie, prépare la chambre. Emma pense que ce qu’elle va vivre maintenant sera mieux car elle a déjà vécu le pire. Charles est heureux qu’Emma soit enceinte, il l’aime encore plus. Elle n’est pas très touchée par cette grossesse. Elle veut un garçon pour qu’il soit libre, elle a une fille qu’elle appelle Berthe car c’est un nom qu’elle a entendu à la Vaubyessard. Elle se rapproche de Léon qui apprécie sa compagnie dans cette ville ennuyeuse. Charles s’inquiète pour l’argent alors que la nourrice de Berthe demande beaucoup à Emma. Léon et Emma échangent des livres et s’offrent des cadeaux. Les gens jasent. Charles n’y prête aucune attention. Léon voudrait dévoiler sa flamme à Emma mais n’en trouve pas le courage. Emma comprend qu’elle aime Léon. Elle devient la mère et la femme idéale. Elle fait semblant d’être heureuse mais ne respire que haine et rage à l’encontre de Charles. Il n’y a que Félicité qui sait qu’elle est malade « des nerfs », elle avoue que ça lui est venu après le mariage. Emma demande de l’aide au curé qui ne la comprend pas. Pour lui, les gens, qui ont du bien, du bain et du feu, vont bien. Léon part pour Paris. Il quitte Emma, les adieux sont froids. Charles et Homais s’inquiètent un peu pour lui. Il y a une chance pour que les comices agricoles se déroulent à Yonville : ce serait un grand événement. Emma se raccroche à l’image de Léon comme elle l’avait fait avec le bal de la Vaubyessard. Rencontre avec Rodolphe Boulanger. Il la trouve à son goût. Il veut la prendre pour maîtresse mais pour une durée déterminée… Il se servira des Comices pour la séduire, il a bien cerner le personnage. Jour des Comices. Rodolphe a Emma à son bras, il fait tout pour rester seul avec elle. Le village est en fête. Ce n’est pas le préfet mais un de ses conseillers qui est là. Pendant le discours de celui-ci sur l’agriculture, Rodolphe fait sa cour à Emma. Homais, grâce à son article, se met à nouveau en avant, il vend son savoir. Rodolphe, après une longue absence, propose une sortie à cheval à Emma. Charles approuve. Elle résiste d’abord un peu puis s’abandonne à Rodolphe. Charles en bon mari veut offrir une pouliche à sa femme. Elle est exaltée d’avoir un amant, elle va le voir souvent mais une fois elle le trouve contrarié, il lui répond qu’elle est imprudente et qu’elle se compromet. Elle a eu très peur car Binet l’a surprise sur le retour mais il n’a rien dit. Elle sent que Rodolphe s’éloigne. Lettre de son père qui lui rappelle des souvenirs. Elle devient froide vis-à-vis de Rodolphe alors qu’elle a des accès de tendresse pour Berthe. Elle regrette de ne pas aimer Charles. Emma réussit à convaincre, sous l’influence d’Homais, Charles à opérer Hippolyte de son pied-bot. Cela fera leur renommée et elle aura une raison de l’aimer. Cela se passe bien mais la gangrène arrive. On fait appel à Canivet, un grand chirurgien. Emma voit à nouveau la médiocrité de Charles, elle le repousse, il s’inquiète. Elle retrouve Rodolphe tout regret et rancune oubliés. Emma et Rodolphe commencent une nouvelle idylle. Elle vole de l’argent à Charles pour payer les cadeaux faits à Rodolphe. Lheureux se doute de quelque chose. Emma et Rodolphe parlent de fuir ensemble. Elle prépare tout, il repousse souvent. Elle est prête à tout quitter mais, une fois seul, il se dit que c’est bête de faire cela pour une simple maîtresse. Rodolphe écrit sa lettre d’adieu et la fait parvenir à Emma le lendemain. Elle en est bouleversée, elle fait une maladie nerveuse. Charles ne s’occupe plus que d’elle mais son état ne s’arrange pas et ils ont des problèmes d’argent. Charles signe deux billets à Lheureux qui lui a ramené la commande d’Emma et a profité de sa maladie. Emma veut devenir une sainte mais c’est difficile. Elle devient agréable et indifférente à la fois. Charles, sur un conseil d’Homais, qui s’est encore pris le bec avec le curé, emmène Emma au théâtre. Elle ne s’aperçoit pas de l’amour de Justin à son égard. Emma compare sa vie à celle de Lucie, héroïne de l’opéra. Elle se sent désespérée. Retrouvailles avec Léon, elle ressent à nouveau tout son amour, calme et tendre. Va-t-elle revenir pour voir Léon ? Charles ne se doute de rien, il s’est amusé.

Partie 3 : Léon a changé, il n’est plus timide. Son amour pour Emma s’était éteint mais en la voyant la passion est revenue. Il la séduit à son hôtel où elle est restée. Elle accepte son rendez-vous du lendemain mais une fois à la cathédrale, il est obligé de l’enlever en fiacre car elle voulait, avec une lettre, se désister. Il fait tourner le fiacre dans les rues à la mode parisienne, cela surprend à Rouen. Retour à Yonville, elle est attendue chez Homais mais il fait une scène à Justin car il a pris une bassine placée à côté de l’arsenic. Le père de Charles est mort. Lheureux en profite pour revenir avec des histoires d’argent. Elle va voir Léon pour régler des affaires nationales. Elle vit 3jours merveilleux avec Léon, comme un séjour de noces. Quand elle comprend que Rodolphe était là aussi, elle frissonne. Elle met en place un système de lettres. Il ne comprend pas pourquoi elle tient autant à cette procuration. Léon est aussi empressé de la revoir qu’elle de le revoir. Elle ne peut plus se passer de Lheureux qui accourt et cède à sa moindre demande. Elle trouve l’excuse des cours de musique pour voir Léon seule une fois par semaine. Les rendez-vous ont lieu le jeudi. Ils se passent toujours pareil. Elle regrette toujours le retour. Lheureux la manipule, la force à vendre,… Charles fait appel à sa mère mais après une dispute, elle s’en va. Emma prend de plus en plus de liberté. Elle voit même Léon à son étude. Il ne sait pas où elle a appris à le corrompre. Première désillusion des amants à cause de Homais qui a passé tout le jeudi avec Léon. L’un comme l’autre sont fatigués de cette relation mais ne savent pas comment l’interrompre. Emma va être saisie à cause de tous les billets faits à Lheureux et Vinçart. Elle a beau supplier Lheureux, il ne veut rien faire contre le jugement. Elle comprend qu’elle a été manipulée. L’huissier vient chez Emma pour faire le bilan de ce qu’elle possède. Elle court chez tous les banquiers sans succès. Elle supplie Léon de l’aider mais celui-ci malgré sa promesse la fuit. Désespérée, elle va chez Rodolphe pour implorer sa générosité alors que tout le monde la cherche. Elle voit Rodolphe et, après un rappel de leur amour, demande l’argent qu’il n’a pas. Elle s’est humiliée pour rien. Grâce à Justin, elle s’empoisonne à l’arsenic. Charles est effrayé. Tous tentent de la sauver mais elle meurt. Charles est dévasté. Il lui offre un enterrement digne des romans et tous tentent de le raisonner sans succès. Pendant la veille, il ne fait qu’aller la voir et pleurer. Homais et M Bournisien se disputent sans cesse sur la religion même au chevet de la morte. Le père Rouault vient juste pour l’enterrement. La messe dure longtemps. Justin pleure sur la tombe d’Emma en pleine nuit. Mme Bovary mère va rester afin de tenir le ménage. Il reçoit plein de demande d’argent et continue à faire des billets. Il se brouille totalement avec sa mère. Il n’y a plus que Berthe qui compte. Homais fait tout pour avoir la croix d’honneur qu’il obtiendra après la mort de Charles. Berthe travaille dans une filature de coton et vit chez une tante.

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Flaubert - L'éducation sentimentale (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

L’éducation sentimentale de Flaubert

Personnages principaux

  • Frédéric Moreau
  • Jacques Arnoux
  • Marie Arnoux
  • Mlle Marthe
  • M Chambrion
  • Eugène, fils des Arnoux
  • Frédéric, fils de Rosanette
  • Isidore
  • Mlle Louise Roque
  • M Roque
  • Mme Moreau
  • Deslauriers
  • M Dambreuse
  • Mme Dambreuse
  • M de Cisy
  • Martinon
  • Sénécal
  • Dussardier
  • Hussonnet
  • Regimbart alias le citoyen
  • Pellerin
  • Vatnaz
  • M et Mme Oudry
  • Rosanette alias la maréchale
  • Auguste Delamare alias Delmar
  • M de Comaing
  • Mlle Cécile, nièce de Dambreuse
  • Miss John
  • Me Gautherot
  • Olympe Regimbart

Résumé par parties

Partie 1 : Frédéric rentre chez lui, sur le chemin, il rencontre Arnoux et surtout sa femme pour laquelle Frédéric ferait tout. La mère de Frédéric est très connue et est fière de son fils. A peine arrivé, il repart car Deslauriers a besoin de lui. Retrouvailles joyeuses. Deslauriers ne viendra pas de suite à Paris, il n’a pas les moyens. Deux caractères très différents. Deslauriers dit à Frédéric de s’introduire dans la famille Dambreuse quitte à devenir l’amant de Mme. Frédéric en oublie presque Mme Arnoux dont il n’a pas parlé. Sa mère n’aime pas Deslauriers. Il espère une invitation chez les Dambreuse qui ne viendra pas. Son amour pour Mme Arnoux est toujours là. Ennui total et désintéressement des cours. Appel de Deslauriers qui ne peut pas venir. Manifestation d’étudiants. Rencontre avec Hussonnet qui l’introduit chez Arnoux. Deslauriers arrive à Paris le jour du dîner. Il est de nouveau en contact avec Mme Arnoux. Il veut être peintre : c’est le but de son existence qui lui permettra d’être plus proche d’elle. Il avait oublié Deslauriers. Frédéric se met à la peinture. Il va à un bal, tous repartent avec une femme sauf lui. Il ne veut pas écouter Deslauriers. Il cherche à se rapprocher d’Arnoux. Première invitation chez les Dambreuse qui tombe en même temps que le dîner à la campagne car l’autre invitation est annulée. Rapprochement avec Mme Arnoux. Rencontre avec les Dambreuse au théâtre. Frédéric apprend qu’il est ruiné, il prend alors la décision de rester à Nogent comme s’il était mort et de ne plus avoir de contact avec les Arnoux. Il se lie d’amitié avec la fille de Roque dont la mère meurt à la fin du chapitre. Frédéric hérite d’une grosse somme d’argent à la mort de son oncle : il repart à Paris

Partie 2 : retour de Frédéric à Paris. Il a du mal à trouver Arnoux car il a déménagé. Le fait que l’univers a changé, son amour pour Mme Arnoux a diminué. Il va à un bal avec Arnoux où il rencontre beaucoup de monde. Il a soif de femmes et de luxe. Il s’installe et fait un dîner avec ses amis qui, en partant, trouvent qu’il en fait trop. Rosanette est la maîtresse d’Arnoux. Frédéric est amoureux de Mme Arnoux et de Rosanette : elles sont différentes. Il doit prêter de l’argent à Deslauriers par un journal. Il assiste à une dispute entre les Arnoux, elle sait qu’il la trompe à cause du cachemire. Il espère le début de leur relation. Frédéric a prêté l’argent du journal à Arnoux qui ne lui a pas rendu : ils se fâchent. Deslauriers ne lui parle plus. Il parle à Dambreuse pour Mme Arnoux. Il va la voir à la campagne où elle lui fait bien comprendre que son espoir est vain. Lettre de Rosanette qui lui demande un rendez-vous. Il se rend avec Rosanette aux courses où il se fait humilier. Il affronte de Cisy qui a tenté de lui voler Rosanette. Duel qui finit bien. Tout le monde se moque de lui de façon implicite. Sénécal est emprisonné. Il y a comme un complot autour de lui. Il part à la campagne, chez lui, pour se reposer. On veut le marier à Louise Roque. Deslauriers veut être l’amant de Mme Arnoux pour se venger, elle le repousse et s’avoue qu’elle aime Frédéric. Celui-ci est auprès de Louise. Il préfère s’éloigner pour réfléchir. Frédéric ne veut plus voir Mme Arnoux mais suite à une rencontre, ils ont une aventure qu’elle brise sans lui expliquer (elle pense que la maladie de son fils est une punition divine). Pour se venger, il se retrouve dans les bras de Rosanette. Paris est en révolution.

Partie 3 : Frédéric tache d’être reconnu sans succès. Il part à la campagne avec Rosanette. Elle lui parle de son passé : ils sont de vrais amants. Frédéric apprend que Dussardier est blessé, il monte sur Paris en laissant Rosanette. Il est soigné par la Vatnaz. Roque se rend malade. Dîner chez les Dambreuse où Frédéric retrouve Louise. Elle lui parle du mariage. On parle du portrait de Rosanette alors il rougit. Louise va chez Frédéric et comprend tout car il n’y est pas. Retour chez Mme Arnoux. Embrassades interrompues par Rosanette. Elle est enceinte. Retour de Deslauriers. Frédéric devient l’amant de Mme Dambreuse qui a marié sa nièce à Martinon. Il se rend compte, avec fierté, à quel point il est pervers. Frédéric veut se présenté comme député ce qui sera un échec. Mort de M Dambreuse, Mme Dambreuse veut l’épouser (elle est riche). Rosanette accouche. Mme Dambreuse est ruinée mais il l’aime quand même. Il mène une double vie. La Vatnaz se venge en demandant de l’argent à Rosanette qui ne peut pas payer ce qui entraîne une saisie. Mort de l’enfant. Rosanette a poursuivi Arnoux en justice et a gagné. Il va s’enfuir avec sa femme. Il emprunte 1200 francs à Mme Dambreuse pour sauver Mme Arnoux mais c’est trop tard. Il quitte Rosanette. Il annule le mariage avec Mme Dambreuse et veut retrouver Louise qui s’est mariée avec Deslauriers. Dussardier est tué par Sénécal. Mme Arnoux vient le voir (15 ans plus tard ?). Elle lui dit qu’elle l’aimera toujours. Il lui dit l’avoir toujours aimée. Frédéric et Deslauriers se retrouvent. On apprend plein de choses : Arnoux est mort, Mme Dambreuse remariée, Louise est partie… les deux amis n’ont pas réussi leur vie rêvée.

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0

Dumas - Les trois mousquetaires (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Les trois mousquetaires de Dumas

Personnages principaux

  • Le cardinal de Richelieu
  • Le roi Louis XIII
  • D’Artagnan
  • M de Tréville
  • Milady, comtesse de Winter, Lady Clarick
  • Porthos
  • Aramis
  • Rochefort, l’homme de Meung
  • M de Buckingham, Georges Villiers
  • Athos
  • M de Jussac
  • Cahusac
  • La reine Anne d’Autriche
  • Bernajoux
  • M des Essarts
  • Planchet
  • Mousqueton
  • Grimaud
  • Bazin
  • M de la Porte
  • M Bonacieux
  • Mme Bonacieux Constance
  • M Boisrenard
  • Estefania
  • Mme de Chevreuse
  • Le garde des sceaux Séguier
  • Mme Coquenard
  • M Coquenard
  • Lord de Winter, baron de Sheffield
  • Ketty
  • Bassonpierre
  • Felton John
  • Charles Ier
  • L’homme au manteaux rouge.

Résumé par chapitres

Chapitre 1 : Présentation de d’Artagnan. Celui-ci se rend à Paris chez M de Tréville afin d’être un mousquetaire. Il a une querelle à Meung où il a rencontré un gentilhomme et Milady : ce dernier lui a volé sa lettre de recommandation.

Chapitre 2 : Présentation de M de Tréville. D’Artagnan se rend chez lui pour lui réclamer une audience. Il y a beaucoup de monde. Il voit pour la première fois deux des trois mousquetaires. M de Tréville s’est fait une bonne place à la cour.

Chapitre 3: M de Tréville sermonne ses mousquetaires. Athos a été blessé. M de Tréville se méfie de D’Artagnan mais lui offre tout de même sa chance. Au moment de prendre sa lettre, d’Artagnan sort en colère car il a vu son voleur.

Chapitre 4: Sur son chemin, D’Artagnan récolte deux duels : un avec Athos, l’autre avec Porthos. Il veut être comme Aramis mais ne réussit pas et obtient un duel avec ce dernier à cause d’un mouchoir. Il est sûr d’être tué.

Chapitre 5: Athos apprécie le comportement de D’Artagnan. Les gardes du cardinal arrivent. Tous se battent, même D’Artagnan. Celui-ci aide Athos. Ils sont tous portés en triomphe chez M de Tréville.

Chapitre 6: Nouvelle rixe qui pourrait mal se terminer mais M de Tréville connaît bien le roi et a su éviter le pire à ses mousquetaires. Le roi donne de l’argent à d’Artagnan qu’il partage avec les autres. Le cardinal est furieux.

Chapitre 7: Présentation du caractère des mousquetaires ainsi que de leur intérieur et de leur laquais. D’Artagnan est curieux mais n’en apprend pas beaucoup. Ils sont inséparables. Il rentre dans la compagnie des essarts et ses amis ne le quittent pas.

Chapitre 8: M Bonacieux demande de l’aide à d’Artagnan car sa femme a été enlevée : c’est l’homme de Meung. D’Artagnan est prêt à l’aider quand il aperçoit son homme et court après lui bousculant Athos et Porthos.

Chapitre 9: D’Artagnan n’a pas attrapé son homme. Il raconte tout aux autres mousquetaires qui lui laisse décider de comment agir, car il est le plus intelligent des quatre, même quand M Bonacieux se fait arrêter. Il sait que pour le sauver, ils doivent être libres.

Chapitre 10: D’Artagnan sauve Mme Bonacieux et la met à l’abri chez Athos. Il la trouve agréable à regarder. Il va chercher M de la Porte pour elle et va ensuite chez M de Tréville pour déranger l’horloge et ainsi se créer un alibi.

Chapitre 11: D’Artagnan se pense follement amoureux de Mme Bonacieux. Celle-ci semble être en mission et d’Artagnan jaloux la suit. Il la surprend avec le duc de Buckingham, ils se rendent au Louvre. Athos a été fait prisonnier à la place de d’Artagnan.

Chapitre 12: Le duc et Mme Bonacieux parcourent les couloirs du Louvre. Le duc est fou de la reine même si celle-ci n’admet pas son amour. Il fera tout pour la voir plus souvent. Elle lui offre un petit coffret qui était à elle.

Chapitre 13: M Bonacieux est en prison à cause de sa femme. Il raconte toute la vérité. Il dit, lorsqu’on lui présente Athos, que ce n’est pas d’Artagnan comme le pensent les soldats. M Bonacieux est un peureux égoïste : il a très peur de la mort surtout qu’il passe devant toutes les places où la mort est donnée.

Chapitre 14: M Bonacieux est interrogé par le cardinal lui-même en colère car il n’a pas attrapé ceux qu’il voulait à temps. Rochefort est en fait l’homme de Meung et l’homme de main du cardinal. Ce dernier envoie une dépêche à Milady. Elle doit voler deux ferrets en diamant à la ceinture du duc : ils étaient dans le coffret de la reine.

Chapitre 15: M de Tréville, au courant de l’arrestation d’Athos, se rend chez le roi pour le faire libérer. Il réussit à faire venir le roi où il veut et obtient la libération. M de Tréville se méfie du cardinal et il a bien raison, il dit à d’Artagnan de se méfier.

Chapitre 16: Le cardinal force, de façon subtile, le roi à faire fouiller les papiers de la reine et elle-même afin de connaître la lettre qu’elle a écrite. La reine en est bouleversée. Cette lettre est contre le cardinal qui force tout de même le roi pour qu’il se réconcilie avec sa femme en donnant un bal où elle devra porter ses ferrets de diamants.

Chapitre 17: Le roi suspecte quelque chose de l’affaire des ferrets et en parle à sa femme. C’est Mme Bonacieux qui offre une chance à la reine mais c’est sans compter sur le changement de son mari qui est devenu cardinaliste. Il se hâte d’aller tout raconter à Rochefort.

Chapitre 18: D’Artagnan propose, par amour pour Constance, de faire la course pour la reine. Elle lui donne l’argent du cardinal. Son époux revient avec Rochefort. Elle comprend que c’est un traître et qu’il la prend pour une sotte. D’Artagnan la laisse pour mener à bien sa mission.

Chapitre 19: D’Artagnan reçoit son congé de M de Tréville sans aucun problème, celui-ci lui conseille la présence d’Athos, Aramis et Porthos. Ceux-ci acceptent et mettent un plan en place. D’Artagnan leur dit que la lettre doit absolument arriver même s’il est tué, ils acceptent.

Chapitre 20: Durant le trajet jusqu’à Londres, il perd Porthos, Aramis et Athos ainsi que leurs valets. Il ne sait pas s’ils sont encore en vie. Il tue le comte de Wardes et peut donc aller à Londres où il trouve enfin le duc qui va l’aider.

Chapitre 21: Le duc se rend compte qu’il marque deux ferrets et les fait faire par son meilleur joailler. Il met tout en œuvre pour que d’Artagnan rentre à Paris rapidement. Celui-ci a vu le bateau de Milady. Il peut reprendre son poste au Louvre où sa compagnie est de garde.

Chapitre 22: Soir du bal, la reine triomphe à temps du cardinal sur l’histoire des ferrets. D’Artagnan est récompensé par la reine avec une bague. Mme Bonacieux lui dit qu’une lettre l’attend.

Chapitre 23: Premier rendez-vous. D’Artagnan est heureux. Que cache M Bonacieux ? D’Artagnan va voir M de Tréville qui n’a pas de nouvelles des autres, tous lui conseillent d’oublier ce rendez-vous et de partir à la recherche de ses amis pour s’éloigner du cardinal.

Chapitre 24: D’Artagnan se rend au lieu de rendez-vous mais sa belle ne se présente pas. Il apprend qu’une femme a été enlevée un peu plus tôt par trois hommes. Il décide de rejoindre Planchet.

Chapitre 25: D’Artagnan se met à la recherche de ses amis. Il trouve Porthos qui lui ment sur sa blessure car il ne sait pas que l’hôte a tout dévoilé. Mousqueton s’occupe bien de son maître. D’Artagnan, étant rassuré, part à la recherche de ses deux amis.

Chapitre 26: D’Artagnan retrouve Aramis. Celui-ci écrit une thèse car il s’apprête à entrer dans les ordres. Il raconte comment il est devenu mousquetaire. Quand il lit la lettre que d’Artagnan a pour lui, il oublie son projet, mange et boit.

Chapitre 27: D’Artagnan trouve Athos enfermé dans la cave. Il a ruiné l’hôte. Celui-ci raconte son histoire car il est ivre : il ne faut pas aimer ; les femmes sont toutes des traîtresses.

Chapitre 28: Sur le chemin du retour, d’Artagnan se rend compte que tous ont vendu leur cheval et n’ont gardé que le harnais. De retour à Paris, il ne leur reste pas assez pour faire leur équipage que demande M de Tréville. Les mousquetaires pensent au diamant de d’Artagnan : récompense de la reine.

Chapitre 29: Chacun cherche de quoi payer son équipement sauf Athos. Porthos, grâce à une ruse amoureuse, réussit à avoir son équipement de Mme Coquenard, sa maîtresse, qui l’avait précédemment laissé tomber. D’Artagnan, qui l’avait suivi, a vu Milady à l’église.

Chapitre 30: D’Artagnan suit Milady. Il envoie Planchet parlé au laquais du comte de Wardes qui n’est pas mort. Il trouve querelle au frère de Milady et prévient ses amis. Il semble heureux de cela.

Chapitre 31: Les mousquetaires battent les anglais mais ne les tuent pas tous. D’Artagnan y gagne son entrée chez Milady. Celle-ci tente de le piéger mais ils jouent serré tous les deux. D’Artagnan ne fait pas attention à Ketty.

Chapitre 32: Porthos se rend chez Mme Coquenard, il est très déçu car il pensait bien manger. Après le repas, Porthos et sa maîtresse discutent de l’équipement qu’elle va fournir. Il rentre chez lui, affamé.

Chapitre 33: D’Artagnan tombe amoureux de Milady mais Ketty en lui disant son amour pour lui, lui dit à quel point Milady le déteste. Il veut se venger car elle aime le comte de Wardes. Il se sert de Ketty pour cela.

Chapitre 34: Il n’y a plus qu’une réunion par semaine entre les quatre amis. Aramis a des nouvelles de sa maîtresse à Tours qui lui envoie beaucoup d’or : il dit que cela vient de la vente de son poème. Porthos reçoit deux chevaux horribles. Il réussit encore à manipuler Mme Coquenard pour avoir mieux, peut-être.

Chapitre 35: D’Artagnan a sa vengeance car il s’est fait passer pour le comte. Il a reçu un saphir qu’Athos a reconnu comme étant un bijou de famille lui ayant appartenu. D’Artagnan décide de ne plus revoir Milady ce qui rend Ketty heureuse. Milady veut se venger.

Chapitre 36: Milady convoque d’Artagnan. Elle lui fait croire à son amour pour se servir de lui contre le comte. D’Artagnan, tout à sa passion pour elle, reste logique et en profite sans pour autant tomber dans le piège.

Chapitre 37: Il profite de son amour et finit par tout avouer pour voir sa vengeance. Il découvre une fleur de lys sur son épaule, signe de son bourreau. C’est la femme qu’a aimée Athos quand il était plus jeune. Ketty et d’Artagnan arrivent à s’échapper malgré la furie meurtrière de Milady.

Chapitre 38: Athos décide de vendre la bague et de partager avec d’Artagnan. Il ne veut plus le laisser seul. Ils doivent éviter Milady. Ils réussissent à placer Ketty chez une femme, amie d’Aramis. Avec l’argent de la bague, ils payent leur équipement.

Chapitre 39: D’Artagnan reçoit deux lettres qui ressemblent à des pièges : une de la main de Mme Bonacieux ?, l’autre du cardinal. Il se rend aux deux rendez-vous avec ses amis qui ne veulent pas le laisser seul. Il craint un peu l’entrevue avec le cardinal

Chapitre 40: Entretien avec le cardinal : il veut lui offrir une place dans sa compagnie ce que d’Artagnan refuse. Le cardinal le prévient des dangers qui le guettent ce que remarque d’Artagnan quand il voit Milady le désigner à deux hommes.

Chapitre 41: Le siège de la Rochelle est un événement important de deux hommes qui se battent par amour pour la reine. D’Artagnan tombe dans une embuscade orchestrée par Milady. Il pense être tranquille car il a découvert les traîtres. Il est reconnu comme quelqu’un de courageux et est porté en triomphe pour la réussite de sa mission si dangereuse qu’elle soit.

Chapitre 42: D’Artagnan veut faire un festin avec le vin envoyé par ses amis. Ceux-ci arrivent avant le banquet et nient avoir envoyé du vin. Celui-ci était empoisonné. Il doit parler avec Milady. Les autres vont l’aider à sortir Constance du couvent dès la fin du siège.

Chapitre 43: Les trois mousquetaires sont de sortie. Ils rencontrent le cardinal et lui racontent leur querelle pour l’honneur d’une femme dans une auberge. Est-ce Milady ? Le cardinal se rend à cette auberge et visite cette femme accompagné des trois amis.

Chapitre 44: Le cardinal voit Milady. Athos entend toute la conversation. Le cardinal veut que Milady menace Buckingham de perdre la reine s’il n’arrête pas la guerre. Elle lui demande de se débarrasser de Constance et de d’Artagnan. Athos part avant les autres pour ne pas être vu.

Chapitre 45: Athos retourne chez Milady et se fait reconnaître. Elle est effrayée de le voir. Il récupère le mot que lui a fait le cardinal et lui interdit de toucher à d’Artagnan. Elle part accomplir sa mission.

Chapitre 46: Athos veut parler à d’Artagnan au calme ce qui est aussi de faire à l’auberge. Il fait alors un pari dangereux pour avoir une heure de tranquillité : ils vont dîner pendant une heure dans un bastion ennemi.

Chapitre 47: Les quatre amis peuvent avoir leur discussion. Ils vont prévenir la reine et le beau-frère de Milady. Le pari gagné la porte en triomphe. D’Artagnan est fait mousquetaire par ordre du cardinal. Il vend le diamant de la reine pour mettre en place le plan.

Chapitre 48: Les mousquetaires choisissent quels laquais vont porter leurs lettres : ce sera Bazin et Planchet. Ils sont tous stressés de ce qui peut arriver. Finalement, les deux laquais reviennent avec deux lettres rassurantes.

Chapitre 49: Milady part pour l’Angleterre le cœur empli de haine et de rage. Elle se fait enlever par un officier et conduire dans un château où elle est comme prisonnière, c’est le château de son beau-frère, lord de Winter.

Chapitre 50: Milady est étonnée mais déterminée à s’enfuir mais elle se rend compte que Lord de Winter sait tout sur elle. Il lui dit ce qui va arriver et met Felton de surveillance en prouvant à quel point il est loyal, Milady se met à réfléchir.

Chapitre 51: Le cardinal est dépité de ne pas avoir de nouvelles de Milady. Il surprend les mousquetaires et croit à un complot mais Athos le persuade du contraire. Ils savent où est Constance. Le cardinal veut que les mousquetaires lui appartiennent.

Chapitre 52: Premier jour d’enfermement. Milady est désespérée, ses tentatives de comédie ne marchent pas car Lord de Winter la connaît et a averti Felton mais Milady sent de la pitié en lui et veut s’en servir.

Chapitre 53: Milady trouve comment influencer Felton : elle se fait la plus fervente puritaine et réussit à toucher le cœur des soldats par son chant : c’est ce qu’elle espérait.

Chapitre 54: Troisième jour de captivité. Milady réussit à faire rester et parler Felton. Elle sent qu’elle peut le séduire mais il ne lui reste que quatre jours. Felton a-t-il pitié d’elle ?

Chapitre 55: Milady se sert de la religion pour convaincre Felton. Elle l’a presque à ses pieds. Il craint son suicide. Lord de Winter remet Felton en garde mais celui-ci doute et veut laisser sa chance à Milady.

Chapitre 56: Felton vient comme promis. Milady lui raconte une histoire dans laquelle elle est victime de viol et de persécution. Cette histoire serait la cause de son enfermement. Elle a réussi à fortement toucher Felton et n’a pas fini son histoire.

Chapitre 57: Felton est tout à Milady. Elle lui montre même sa fleur de lys. Il ne veut pas qu’elle se tue mais elle est obligée de se frapper car lord de Winter est présent. Felton prend le couteau et le cache.

Chapitre 58: Elle est perdue car Felton a été éloigné seulement celui-ci l’aide à s’évader et va même tuer Buckingham car elle l’accuse d’être celui qui l’a persécutée. Felton avait tout prévu pour qu’elle retourne en France.

Chapitre 59: Felton se rend chez Buckingham et le tue. Il a encore le temps de recevoir la lettre d’Anne d’Autriche et de lui rendre ce qui était à elle. Felton comprend qu’il n’a été qu’un instrument. Lord de Winter veut punir Milady

Chapitre 60: Le roi retourne à Paris pour éviter l’ennui. Les quatre amis l’accompagnent et se dirigent à Béthune pour sauver Constance. Ils croisent « l’homme de Meung ». Ils interceptent un de ses billets où le nom d’un village est inscrit.

Chapitre 61: Milady arrive au couvent, elle rencontre Constance qui lui fait confiance car elle s’est fait passer pour une victime du cardinal. Elle apprend la venue de d’Artagnan, Athos, Aramis et Porthos. Rochefort lui rend visite.

Chapitre 62: Discussion entre Rochefort et Milady. Il obéit à ses ordres et s’apprête à rejoindre le cardinal pour faire état de la mission de Milady : elle veut faire enfermer d’Artagnan et Athos à la Bastille.

Chapitre 63: Milady réussit à convaincre Constance de la suivre mais les mousquetaires arrivent trop tôt. Milady empoisonne alors Constance. D’Artagnan est fou de désespoir. Lord de Winter arrive encore trop tard. Athos en tant que mari prend les choses en mains pour venger l’amour de son ami.

Chapitre 64: Athos cherche quelqu’un et quand il le trouve, il réussit à le convaincre. Qui est-ce ? Que doit-il faire qui l’effraye tant ? Enterrement de Constance. Les domestiques ont trouvé Milady et la surveillent.

Chapitre 65: Ils retrouvent Milady et la jugent. L’homme au manteau rouge est la première victime de Milady. Il raconte l’histoire de la fleur de lys. Elle est condamnée à la peine de mort et sait qu’elle ne pourra pas y échapper.

Chapitre 66: Elle tente de séduire sans succès. D’Artagnan a presque pitié mais Athos l’empêche d’approcher Milady est décapitée et son corps est jeté dans la rivière.

Chapitre 67: D’Artagnan est arrêté par le cardinal mais celui-ci, après avoir appris la mort de Milady offre la lieutenance des mousquetaires à d’Artagnan. Celui-ci la propose à ses amis qui la refusent. Porthos va se marier, Athos n’en veut pas et Aramis entre dans les ordres.

Epilogue: Athos quitte les mousquetaires comme ses deux amis. D’Artagnan et Rochefort sont presque amis. Bonacieux est dans quelque prison

Publié dans 19e siècle

Partager cet article
Repost0