Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sandra Triname - Auteur de Salem

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture

1.     Présentez-vous en quelques mots. Je m’appelle Sandra Triname, j’ai 33 ans, oui je sais, l’âge du Christ, on va juste faire en sorte de finir l’année mieux que lui hein ^^ et je vis en Normandie, près de Rouen.

2.     Parlez-nous de votre dernier ouvrage. Il s’agit d’un roman d’urban fantasy intitulé Salem. L’on y fait la rencontre de Max, une jeune femme forte et qui n’a pas la langue dans sa poche. Après un grave accident de voiture, elle a totalement perdu la mémoire et lorsque son meilleur ami, Jared, va tenter de l’aider à la retrouver, ils vont se rendre compte qu’avant cet accident, Max semblait obsédée par la ville mythique. De plus, le résultat de l’enquête menée par la police laisse à penser que l’accident n’en était surement pas un. Démarre alors une quête de vérité qui va les mener tous les deux bien plus loin que ce qu’ils auraient pu imaginer et où toutes les vérités qu’ils pensaient acquises sur Salem et son histoire vont voler en éclat.

3.     Depuis quand écrivez-vous ? Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours écrit. De petites histoires d’abord, maladroites, pas forcément bien construites, comme celles de tous les enfants, puis au fil des années, elles ont évolué.

4.     Que vous apporte l’écriture ? C’est un exutoire, une façon de décompresser et de laisser sortir le bon comme le mauvais de façon constructive.

5.     Dans quelle condition écrivez-vous ? Chez moi, au calme, de préférence quand je suis seule avec pour unique compagne la musique. J’ai besoin d’être dans ma « bulle » pour écrire.

6.     Avez-vous d’autres projets d’écriture ? Un paquet ! Je travaille actuellement sur deux projets : une romance contemporaine érotique et un thrilleur fantastique. Difficile de faire plus différent, mais je n’aime pas me contenter d’un seul terrain de jeu.

7.     On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ? Je n’ai jamais tenté de faire passer de message particulier à travers mes romans, je voulais juste offrir un moment de détente et de rêve aux lecteurs. Cependant, je me suis rendu compte il y a peu qu’ils ont tous un point commun : la tolérance. Ce n’est pas parce qu’une personne est « différente » de nous, qu’elle est mauvaise. C’est l’ignorance qui mène à l’incompréhension et donc à la peur et l’intolérance. Ouvrir son esprit aux autres suffit souvent à s’en rendre compte.

8.     Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ? Ah, la fameuse question ^^ Eh bien, comme beaucoup le savent déjà, je connaissais mon éditrice, Marion Obry, avant de lui confier Salem puisque nous étions auteurs dans la même maison d’édition. J’étais là le jour où l’idée de Plume lui est venue et je lui avais déjà confié l’idée de Salem. Elle a demandé à le lire et m’a dit : Ok, celui-là il est pour moi ! ( Je pense qu’elle est amoureuse de Jack ^^ ) J’ai une totale confiance en elle et en ses capacités d’éditrice donc je lui ai confié mon bébé et je ne le regrette pas.

 

Quelques questions sur vous et la lecture

1.     Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ? Sans aucun doute ma mère. Elle adorait lire, elle aimait les livres pour les livres, l’objet en lui-même. Elle m’a transmis le virus dès mon plus jeune âge.

2.     Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ? Mdr ! il y a vraiment des auteurs qui ont répondu eux-même ?! Plus sérieusement, je suis fan de beaucoup d’auteurs, mais celle qui m’a vraiment donné envie de me lancer dans ce milieu est sans aucun doute Anne Rice. Ma mère m’a offert Entretien avec un vampire alors que je devais à peine avoir 13 ans et cela a été un véritable coup de foudre.

3.     Quel type de lecteur êtes-vous ? Le genre insatiable ^^ on a jamais assez de livres !

4.     Qu’aimez-vous lire ? Je lis de tout. Peu importe le sujet, pour moi lire, c’est comme respirer, impossible de vivre sans. Et puis j’aime élargir mes horizons.

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

1.     Que pensez-vous des blogs littéraires ? Pour être franche, avant d’être publié, je n’y allais jamais. J’entrais dans une librairie, une couverture ou un titre me tapait dans l’œil, je lisais la quatrième de couverture et j’accrochais ou pas. Aujourd’hui, j’y vais plus pour me tenir au courant des actualités littéraires, des sorties, etc. Les blogs littéraires sont souvent une aide aux auteurs qui débutent.

2.     Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ? Hum… Au début, les critiques négatives me touchaient. Il faut savoir que pour parvenir à finaliser un roman, cela demande des heures et des heures de travail, et que comme tous les êtres humains, les auteurs ont un cœur. Nos romans sont un peu nos enfants et quand ils souffrent, nous aussi. Puis avec le temps, j’ai appris à relativiser et à prendre les choses sous un autre angle. Comme je le dis souvent, la lecture d’un roman fonctionne comme un coup de foudre, parfois la magie opère, parfois pas. Une critique positive m’ira droit au cœur et me motivera à continuer, une négative ( si bien sur elle est argumentée et qu’elle ne se contente pas d’un : ce livre est nul !) pointera peut être des points faibles qui m’avaient échappés et m’aidera à m’améliorer. Dans les deux cas, il ne faut pas les prendre personnellement.

3.     Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ? Je ne pense pas que les jeunes n’aiment plus lire, j’estime seulement que l’on devrait leur présenter cette activité autrement que comme une corvée scolaire. En leur proposant des textes plus drôles ou plus récents par exemple. Des textes qui leur permettraient davantage de s’identifier aux personnages. La lecture permet de rêver, de s’évader, de s’ouvrir à des mondes inconnus et de repousser les limites du quotidien. Montrer le côté positif des choses plutôt que le négatif changerait surement la donne pour beaucoup de jeunes.

 

La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?

Merci à vous pour cette interview et longue vie à votre blog ^^

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Linem B. O'Brien - One dollar bill (Editions HJ)

Publié le par litteratureetfrancais

One dollar bill de Linem B O'Brien

 

Me revoilà avec la nouvelle sortie des éditions Hélène Jacob que j'ai découvert en avant-première lors du comité de lecture !

Ce roman m'a laissé un souvenir de douceur, de romance agréable à lire et découvrir...

Voici ce que j'ai dit et mon analyse :

Un scénario sans réelle surprise avec quelques changements : le côté amnésie qui est sympa mais la suite est prévisible. Après c’est ce qu’on aime dans ce genre de texte…. On sait ce qu’on attend en lisant ce genre de roman.  

==> Evidemment qu'on sait tout dans ces romans c'est ce qui fait leur charme, une lecture sans prise de tête qui nous fait rêver !

Une écriture fluide et agréable, parfois un chouia vulgaire à mon gout ! De même pas mal d'anglais qu'il va falloir traduire sous forme de notes ?

La fluidité du récit est bonne, aucune longueurs, des chapitres courts ! Agréable

J’ai adoré Enzo, je l’ai trouvé très réalistes tout comme Léa. J’ai eu un peu plus de mal avec la mère qui à mon goût abandonne trop vite à la fin….

Le seul vrai hic c'est qu'il me manquait des émotions pour en faire un coup de coeur.

Bonne lecture

Lien Amazon : 

One dollar bill

 

Partager cet article

Repost 0

Bilan du mois d'octobre

Publié le par litteratureetfrancais

Octobre 2015

 

  1. Les oubliés de Léna Jomahé
  2. Samuel de Florian Poirier et Vay
  3. Le champ aux mille fleurs de Rachpunzel et Jérémy Parigi
  4. La bouseuse embourgeoisée de Véronique Prévot
  5. Lu précédemment : 17 nuances de folie - Collectif EHJ
  6. Clairs-obscurs à Monaco de Frédéric Barrès

Publié dans Bilans

Partager cet article

Repost 0

Frédéric Barrès - Clairs-obscurs à Monaco (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Clairs-obscurs à Monaco de Frédéric Barrès

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Nelson District pour leur confiance.

J'avoue avoir été très attirée par la 4e de couverture de ce roman que je vous livre ici : 

Trentenaire célibataire amené à changer de travail et de région, Philippe se retrouve emporté par deux mystères, l’un féminin et l’autre médico-scientifique.

Le héros s’engage, presque malgré lui, dans une investigation discrète pour son employeur, à propos d’inquiétantes disparitions en principauté de Monaco.

Et puis Clarisse...

Les rencontres troublantes succèdent aux mystères et Philippe avance sur le chemin de sa nouvelle vie. Les arcanes de la science, des cerveaux humains et d'âmes insondables qui le dépassent, vont le hanter jusqu'au bout.

Mais pourra-t-il mener ses quêtes jusqu'à leurs termes ?

Malheureusement, l'essai n'a pas été concluant. Je ne dis pas que j'ai détesté : j'ai passé un bon moment sans plus, c'est un peu dommage !

Je pense qu'en fait on parle trop des laboratoires et du fonctionnement des délégués médicaux et pas suffisamment de l'enquête. Je n'ai pas été happée par celle-ci.

De même le personnage de Philippe m'a laissé totalement indifférente, je n'ai eu à aucun moment de la peine pour lui, ni sourit pour lui, rien. Je pense que c'est ce qu'il manque pour moi : de l'émotion.

Après il y a de belles descriptions de Monaco et ses environs mais ça ne m'a pas suffit.... Tout comme l'histoire en elle-même m'a laissée sur ma faim. On nous expose des "problèmes" dont on ne nous donne pas la solution... Je pense en particulier à Clarisse...

Voilà vous l'avez compris, ce roman ne m'a pas convaincue.

Bonne lecture 

Lien Amazon :

Clairs-obscurs à Monaco

 

 

Partager cet article

Repost 0

Véronique Prévot - La bouseuse embourgeoisée (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

La bouseuse embourgeoisée de Véronique Prévot

 

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur pour sa confiance !

Ce roman au titre surprenant a été une réelle découverte pour moi et un vrai moment de plaisir : C'est l'histoire d'Elisabeth et de sa vie, de ses enfants, de ses joies et de ses peines mais c'est surtout l'histoire d'une "gamine" paysanne (bouseuse) qui rêve d'être riche....

Ce roman m'a arraché des larmes souvent, m'a fait sourire parfois mais m'a surtout donné envie de continuer la lecture sans arrêt....

L'écriture sans être simpliste est agréable, les différents points de vue donnent du piment à l'histoire et expliquent au lecteur certains aspects parfois un peu sombres. Les chapitres ne sont pas trop longs et permettent des arrêts fréquents si nécessaire.

Je me suis plus attachée au personnage d'Annie qu'à celui d'Elisabeth mais cela ne m'a pas empêché de souvent verser des larmes etc. J'ai eu beaucoup de mal avec Elisabeth qui est en fait une pimbêche un peu caricatyrale mais j'ai fini par m'y faire. Ce texte est une belle saga familiale comme je les aime....

Le seul GROS problème dans ce roman c'est qu'il aurait besoin d'une bonne relecture : des mots manquants, des mots en trop, ... Cela gêne la lecture et en arrêtera plus d'un ce serait dommage !

Bonne lecture

Lien Amazon

La Bouseuse embourgeoisée

Partager cet article

Repost 0

Livre choisi pour le "Fictional Favourites" d'Englishtown

Publié le par litteratureetfrancais

Livre choisi pour le "Fictional Favourites" d'Englishtown

Bonjour à tous, 

J'ai été choisie par le site Englistown pour promouvoir la littérature et la culture anglaise via mon blog. Pour ce faire je devais choisir mon livre anglais préféré...

Englishtown c'est qui ? quoi ? (lien ICI)

Créé en 1996, EF Englishtown est à la pointe de l'enseignement de l'anglais depuis près de 20 ans et était le premier organisme à proposer des cours d'anglais en ligne animés par des professeurs, 24h/24

Avec notre équipe internationale d'experts académiques et plus de 2,000 professeurs d'anglais certifiés, notre mission est d'utiliser la technologie pour que vous puissiez apprendre l'anglais de la meilleure manière possible.

J'aurai pu en choisir tellement, partir sur du classique avec Austen ou du sentimental avec Nicholas Sparks mais non LE titre qui m'est venu de suite à l'esprit c'est : 

 

Seul l'avenir le dira de Jeffrey Archer (Only time with time)

 

Ce roman est typique de la littérature anglaise : c'est une chronique familiale comme les anglais les aiment ! C'est la vie de la famille Clifton, de ses secrets, de ses problèmes d'argent, de ses échecs et de ses réussites.... C'est l'histoire de la vie avec les joies et les peines. 

En plus d'être très bien écrit, ce premier tome se déroule à la veille de la seconde guerre mondiale et dévoile tout un aspect historique plus ou moins connu et pourtant instructif et intéressant

Dois-je parler de l'écriture de Jeffrey Archer ? Simple, efficace, addictive, on tourne les pages sans s'en rendre compte et quand on arrive à la fin on veut la suite, on veut savoir, on veut découvrir ! 

Les personnages de ce roman sont en plus très attachants, au bout de quelques pages ils deviennent comme des membres de notre famille avec lesquels on rit, on pleure, pour lesquels on s'inquiète et qu'on a parfois envie de réprimander...

Vous l'avez compris, c'est LE livre à découvrir !!

 

 

PS : Il va y avoir un widget de vote et si j'ai bien compris parmi les gens qui auront voté il y aura des bons Amazon à gagner... Je dis ça, je dis rien.... Rendez vous ICI !!!

 

Bonne soirée à tous !!

Livre choisi pour le "Fictional Favourites" d'Englishtown

Partager cet article

Repost 0

Collectif EHJ - 17 Nuances de folie (Editions HJ)

Publié le par litteratureetfrancais

17 nuances de folie - Collectif EHJ

 

J'ai eu la chance de découvrir ce recueil avant tout le monde une fois de plus...

Voici mon avis général puis par nouvelle...

Dans l'ensemble vous savez que je n'aime pas les recueils : ça se vérifie il y a du bon et du moins bon... La notion de folie est vraiment différente de l'un à l'autre même si souvent glauque... Pour finir, ce recueil vous procurera beaucoup d'émotions différente, ne serait-ce que parce que les auteurs ne sont pas dans leur style habituel.

 

 

  • Jeux de mains : Marie-Pierre Bardou 

- HEURK juste après le petit-déjeuner ça passe difficilement.0

- Pas mal, sorte de folie dévastatrice et vengeresse.

- la chute aurait pu être plus "brutale"

  • En silence : Yannick Billaut

- Violent

- Chute abominable, laisse entrevoir l'horreur

  • Le plus fou des deux : Audrey et Natacha Ajasse

- Noire

- Chute un peu trop prévisible

  • L'invasion : Svetlana Kirilina

- Plus classique, institut psychiatrique

- Chute décevante, dommage.

  • Givrophrénie : Marie-Noelle Garric

- J'aime ce futur nanotechnologique... ou pas

- Me fait penser à la chevelure de Maupassant : grandiose, exceptionnel !!!

- J'aime le fait que ça laisse le doute au lecteur !!

  • Exageration : Kathy Dorl

- J'ai pas tout compris

- Particulier, étrange : pas ma préférée

  • Une tisane pour Mau : Marie-Sophie Kesteman

- Trop triste, beaucoup de larmes

- Manque une chute forte pour en faire un chef-d'oeuvre.

  • La petite victoire : Olivier Lerouge

- la folie est comme une arme

- Fort, beau et terrifiant

- Chute abominable, beaucoup de larmes => Vraie nouvelle très bien ficelée ! Bravo !

  • L'Ankou : Agnès Boucher

- plus classique, différents types de folie

- chute ouverte et + ou - limpide....

  • Nymphéa : Charles Demassieux

- folie amoureuse, passion dévorante

- Prévisible et pourtant géniale

- Style à la fois simple et fort 

  • Au self : Dominique Lebel

- Folie animale ? 

- Manquerait une chute

  • L'amour aiguisé : Karl Auprey

- Je n'ai pas très bien compris la chute

- Folie traditionnelle et meurtrière

  • Le syndrome du poisson rouge : Madeline Desmurs

- Toc : folie ? forme d'aliénation ?

- Juste un mot : SUPERBE !

  • L'amour et la folie : Hervé Heurtebise

- Allégorie : génial ! Original

- Cynisme et humour

- Beaucoup de références mythologiques : agréable car détournées vers de l'humour noir.

  • De l'autre côté : Stéphanie Aten

- Etrange ? Prévisible : lequel est vraiment enfermé ?

- Métaphore du monde actuel

  • Sa vie en dépendait : Gaël Rozaire

- Part dans tous les sens

- Un peu de mal à savoir qui est qui, qui parle ...

- Abominable !!

 

Bonne lecture !

Lien Amazon :

17 nuances de folie

 

Partager cet article

Repost 0

Rachpunzel et Jérémy Parigi - Le champ aux mille fleurs (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Le champ aux mille fleurs de Rachpunzel et Jérémy Parigi

 

Je remercie Livr's Editions qui ne m'oublie jamais lors des partenariats et m'envoie toujours de véritables petits trésors.

Un second album enfant pour la journée !

Cet album c'est l'histoire de gentils papillons qui cherchent le champ aux mille fleurs et rencontrent un grand nombre d'animaux...

J'ai beaucoup aimé les dessins, les couleurs et l'histoire. Cependant, je trouve que le vocabulaire est peut-être un peu compliqué pour de jeunes enfants et qu'il manquerait un petit message derrière toute cette beauté....

Bonne lecture !

Lien Amazon : 

Le Champ aux Mille Fleurs

 

Publié dans Livres enfants

Partager cet article

Repost 0

Florian Poirier et Vay - Samuel (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Samuel de Florian Poirier et Vay

 

Merci à Nat's Editions pour leur confiance toujours renouvelée et leur petit chef-d'oeuvre.

Me revoici avec un bel album enfant.

Ce texte c'est l'histoire d'Antonin qui est nouveau à l'école et qui rencontre Samuel qu'il n'aime pas beaucoup d'abord parce que celui-ci ne répond pas... puis il apprend qu'il est sourd...

Les dessins sont superbes et l'histoire forte... Les dessins ont de superbes couleurs, un tracé magnifique et représentent parfaitement l'histoire. Quant à celle-ci, elle est accessible : le vocabulaire n'est pas trop enfantin et reste adapté à un jeune public. De même aborder la LSF avec les plus jeunes c'est une très belle façon de parler de tolérance.

On retrouve ici tout ce qui fait d'un petit album un grand moment : enfants et parents seront ravis.

L'histoire m'a même arraché quelques larmes. le jour où j'aurai des enfants c'est le genre de choses que je veux leur lire : un beau message caché derrière des mots et des dessins magiques !

Bonne lecture !

Lien Amazon : 

Samuel

 

Publié dans Livres enfants

Partager cet article

Repost 0

Léna Jomahé - Les Oubliés ( Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Les Oubliés de Léna Jomahé

 

Je tiens à remercier les éditions Plume Blanche pour leur confiance et pour la découverte de ce texte.

Les Oubliés se passe après la IVè guerre Mondiale, l'air est irrespirable, on ne peut plus faire ce qu'on veut : travail, circulation, nourriture... Tout est réglementé pour le bien de la population sauf que.... Eléa, Gabriel et les autres vont comprendre que les mensonges du Gouverneur sont nombreux....

Ce roman écrit de façon simple avec un vocabulaire précis est vraiment excellent, on le dévore en un rien de temps ! 

Les personnages sont très bien "dessinés" : ils ont un caractère fort, qui colle à l'image qu'on se fait d'eux tout au long de la lecture. Je pense à Eléa qui est colérique et le reste...

Bon après il y  a les aspects traditionnels d'une dystopie : beaucoup d'actions, des couples qui se forment "alors qu'il ne faudrait pas"... 

Pour conclure une bonne lecture, très agréable avec beaucoup de potentiel... Et je dois avouer que l'épilogue a créé chez moi une certaine envie de lire la suite ! 

Bonne lecture

Lien Amazon

Les oubliés : Tome 1, Derniers jours

 

Partager cet article

Repost 0