Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Esther Jules - Contrat, glaçons et coup de foudre ( Nelson District)

Publié le par litteratureetfrancais

Contrats, glaçons et coup de foudre d'Esther Jules

 

Je tiens à remercier les éditions Nelson District pour le partenariat : lecture et plaisir sans autre forme de délai !!

Alors commençons : c'est l'histoire plutôt classique d'une jeune femme belle qui tombe amoureuse de son boss... C'est un court roman sans surprises avec lequel on prend du bon temps ! 

La couverture est attirante et le titre correspond tout à fait au roman même s'il en dit un peu trop à mon gout... Laissons planer un peu de mystère.

Je l'ai lu en une soirée sans m'arrêter (79 pages sur ma liseuse) et j'ai pris beaucoup de plaisir, une écriture fluide qui raconte une histoire qui intéresse. Un bon divertissement sans réflexion ! 

Un texte aéré, dynamique est vraiment agréable à lire ! Cela va vraiment bien avec l'histoire  "prévisible". Ici ce n'est pas un défaut : on sait ce qu'on attend et c'est la réalisation qui importe ! La réalisation étant réussie, tout roule !

Je termine avec un point sur les personnages : plus je lisais plus je me disais "j'aurai fait pareil" ou alors "quel c** !"... En fait Mirabelle représente toutes les femmes qui ne savent pas comment s'habiller dans un milieu d'hommes ....

Bonne lecture !!

Lien Amazon : 

Contrats, glaçons et coup de foudre

Partager cet article

Repost 0

Ghislain Gagnon - Dans la nuit bleue de l'âme (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Dans la nuit bleue de l'âme de Ghislain Gagnon

 

Je tiens à remercier l'auteur pour sa générosité et sa confiance lors de ce partenariat.

La couverture de ce roman est épurée et en même temps elle va très bien avec le titre lui écrit en bleu qui correspond tout à fait au texte ! 

Ce roman est un ensemble de nouvelles sur les relations aussi bien familiales, qu'amoureuse, qu'entre l'écrivain et son texte... J'avoue ne pas avoir su distinguer si le narrateur (l'auteur ?) est le même pour toutes les nouvelles et malgré tout j'ai pris énormément de plaisir à la lecture.

Ce recueil est composé étrangement, avec plusieurs types de mises en page et chacune d'elle a sa voix propre et j'avoue que c'est un style magique... Moi qui ne suis que peu sensible à la poésie j'ai été transportée par cette écriture et le fond est presque passé au second plan : l'écriture est entrainante et douce, quand je lisais j'avais l'impression que quelqu'un me racontait, c'était si beau !

Je ne vais pas forcément insister sur les nouvelles ou les personnages même si celui de "Sana" revient régulièrement et qu'elle intrigue le lecteur, je pense qu'ici ce n'est pas l'important : ici l'important c'est la façon dont les mots se mêlent pour nous faire ressentir tout plein de petites sensations ...

Vous l'avez compris, c'est une belle lecture à découvrir !

Partager cet article

Repost 0

Olivier Magnier - Vents froids (Editions HJ)

Publié le par litteratureetfrancais

Vents froids d'Olivier Magnier

 

Voici le dernier roman publié aux éditions Hélène Jacob...

Bon soyons honnête, ce n'est pas mon préféré j'ai eu beaucoup de mal avec cette lecture la première fois et j'ai dépassé cette difficulté en le relisant en tant que Bêta lectrice pour laisser une chance à l'auteur...

Je vais vous mettre ma première réflexion lors du comité de lecture qui s'est malheureusement confirmée par la suite : 

"Malgré une écriture entrainante et un cadre novateur, ces textes m’ont laissé de marbre, trop longs à se mettre en route pour une fin attendue et expéditive."

Ce "roman" est composé de deux textes : La ville des pentes et Vents froids... Ces textes se passent en Bolivie et j'avoue que les descriptions sont très longues et l'action bien trop "clairsemée". En revanche c'est un très bon "documentaire" sur la vie en Bolivie...

Voilà, vous l'avez compris ce n'est pas mon coup de coeur de l'année malgré le fait que j'ai aimé le style de l'auteur, le thème du livre ne m'a pas touchée ! Je vous laisse découvrir et surtout n'hésitez pas à me dire à quel point j'ai tort !

Bonne lecture !

Plus d'informations ici 

Lien Amazon : 

Vents froids

Partager cet article

Repost 0

Nicolas Didier Barriac - Le temps qu'il fera demain (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Le temps qu'il fera demain de Nicolas Didier Barriac

 

Je vais commencer par remercier l'auteur pour sa confiance renouvelée...

Voici une jolie petite nouvelle qui se lit vite et bien. Elle raconte l'histoire de Madeleine, à l'hospice, à la fin de sa vie et de son amour pour le présentateur météo seule chose qu'elle regarde à la télé...

J'ai beaucoup aimé ce texte, plein de beauté avec un fin qui fait rêver...

C'est beau, c'est doux et en même temps ça fait un peu peur... Oublier ses souvenirs inquiète forcément...

A découvrir ! 

Bonne lecture ! 

Lien Amazon : 

Le Temps qu'il fera demain

Publié dans Nouvelles

Partager cet article

Repost 0

Elena Guimard - Le sang de la lignée Flashback (Prix Auto-Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Le sang de la lignée tome 1 Flashback d'Elena Guimard

 

Je viens de terminer un second livre de la sélection pour le prix... et malgré mon enthousiasme lors de la découverte, me voilà un peu déçue...

Une couverture qui donne envie de découvrir l’œuvre et qui correspond parfaitement au contenu.

J’avoue que le début m’a vraiment attirée et puis plus ça avançait plus je trouvais le temps long… Il ne se passe pas grand-chose et le seul moment où il y a un peu d’action tient en 5 pages…

Dans l’ensemble, ce roman correspond au style attendu de la fameuse « bit-lit » : un vocabulaire accessible avec une syntaxe correcte. Il reste cependant des coquilles assez nombreuses pour être remarquées.

Comme précisé tout à l’heure, le roman commence bien mais ce qui se passe ensuite est si ce n’est prévisible en tout cas attendu et il n’y a que peu de réelle attente ou de suspense qui font que le lecteur dévore le roman.

Les sentiments des personnages ainsi que leur caractère assez linéaires m’ont empêchée de vraiment m’identifier à l’un d’eux. Nombreux, il faut souvent se poser pour se souvenir de qui est qui… Il y a bien un arbre généalogique à la fin mais l’un des soucis du numérique est justement que la navigation entre les pages est plus gênante qu’avec un livre papier.

La fin n’apporte pas grand-chose, on sent la suite mais on pourrait très bien s’arrêter là… Elle ne crée pas d’envie insurmontable chez le lecteur. De plus, il s’agit d’un roman typique de Bit lit avec pour seule différence le point de vue pris, et encore il est un peu difficile à suivre…

Peu d’émotions, une lecture plutôt longue et aucune envie irrépressible de lire la suite… Ce n’est pas le coup de cœur 

Bonne lecture !

Lien Amazon :

Le sang de la lignée T1: Flashback

Partager cet article

Repost 0

François Constanty - La machine à relier (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

La machine à relier de François Constanty

 

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur pour sa confiance : ce n'est jamais évident d'offrir son roman à une chroniqueuse...

Alors ce (court) roman, c'est l'histoire de Marcus, commercial qui est devenu cynique comme grand nombre d'entre nous et qui grâce à la méditation se redécouvre.

J'ai beaucoup aimé ce roman surtout en ces temps de tristesse car il donne de l'espoir, les hommes sont capables de trouver dans ce qui les entoure ce qu'il y a de beau,...

Je ne vais pas aller jusqu'à dire que j'ai envie de croire à la méditation et à tout ce que traverse Marcus mais je suis assez d'accord avec le fait qu'on trouve plus souvent de réconfort et de réponse dans les livres que dans les sciences...

Pour finir, un court roman écrit avec beaucoup de douceur et de tendresse. Ce roman c'est une petite caresse au coin du feu, c'est un rayon de soleil en hiver...

Bonne lecture !

Lien Amazon : 

La machine a relier

 

Vous pouvez aussi le trouver ici

Partager cet article

Repost 0

Crésus - Confessions d'un banquier pourri (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Confessions d'un banquier pourri de Crésus

 

Je viens de terminer ce roman qui ets loin d'être l'un de mes coups de coeur !!

J'avoue que c'est le titre qui m'avait attirée ainsi que la 4e de couverture qui promettait une lecture agréable !!!

Quelle horreur !!! Vous me connaissez : politique, économie et compagnie ne sont pas ce que je préfère et me voilà plongée là-dedans !!

En fait ce "banquier" que l'on ne peut identifier explique la crise bancaire des années 2000 en montrant le comportement affreux des banquiers et de ceux qui leur gravitent autour...

Pour conclure, j'ai pris la peine de finir le livre car je voulais savoir comment il s'en était sorti mais j'aurais aimé autre chose... quoi ? Je ne sais pas mais bon ...

Bonne lecture !

Lien amazon

Confessions d'un banquier pourri

Lien vers l'ebook Numilog

Publié dans Témoignage, Roman adultes

Partager cet article

Repost 0

Paul Garcia - Auteur de Entre ombre et lumière, La Confession d'un lâche et Rapt maudit in rose

Publié le par litteratureetfrancais

Présentez-vous en quelques mots.

Paul Garcia né le 13 Mai 1952 à Oran (Algérie).

Du fait de son parcours professionnel dans le monde de l’audiovisuel et, plus particulièrement, de ses missions en tant que réalisateur Tv, il a toujours écrit que ce soit par les images ou par les mots.

Il a aussi animé des ateliers d'écriture de loisirs, ainsi que des ateliers d'écriture audiovisuelle, bases de la réalisation, et d’écriture de scénarios de long métrage

Il agit, aujourd’hui, comme:

Script doctor : analyse et évaluation d'un scénario de long métrage déjà écrit.

Coach writter : à partir d'une trame, d'une idée, il aide, par étapes successives et divers questionnements, tout scénariste à élaborer une structure cohérente avant qu’il n’écrive la première ligne de son scénario de long métrage.

Scénariste : Plusieurs projets en instance de concrétisation.

Ecrire est un besoin, transcrire les textes en images est une passion, concilier ces deux envies est toute ma vie.

 

Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

« Entre ombre et lumière », sous le pseudo Paul G. Sergeant chez chapître.com

 

De tout temps, à tous les niveaux socioprofessionnels, l'homme ne vise qu'un seul but: celui d'être reconnu, considéré, respecté.

 

Dans le monde de l'audiovisuel, et notamment dans le monde de la télévision, ce principe a du mal à se concrétiser; car deux mondes s'affrontent, involontairement ou consciemment: le monde de ceux qui travaillent dans la lumière et celui de ceux qui travaillent dans l'ombre, le monde de ceux qui récoltent tous les avantages et privilèges et celui de ceux qui ne récupèrent que des miettes de la gloire ou pire encore mépris et déconsidération.

 

Des techniciens, faisant partie des gens de l'ombre ayant longtemps évolué dans le monde télévisuel avec plus ou moins de succès, ressentent ce phénomène. Malgré leur expérience, ils sont toujours confrontés à cette lutte interne. Ils vivent ou subissent toujours rêves, désillusions, humiliations, stress, angoisse, aux dépens de leur vie privée et de leur épanouissement personnel. Certains acceptent cela sans réagir, d'autres le vivent mal. Dans ce monde replié sur son nombril, une série de crimes inexpliqués, car apparemment sans mobile, va être perpétrée.

 

L'enquête, qui en découlera, va déterminer le lien entre tous ces crimes. Découvrirons-nous l'auteur de ces assassinats ?

 

Depuis quand écrivez-vous ?

Episodiquement depuis 1980, sérieusement depuis 1999

 

Que vous apporte l’écriture ?

Après la mort de mon amie en 1993 et la perte de mon boulot en 1998, cela m’a permis de vider toutes les émotions que j’avais contenues trop longtemps.

 

Dans quelle condition écrivez-vous ?

C'est-à-dire ? Pas clair !! Chez moi, dans la pièce qui me sert de bureau, face à mon PC, en écoutant de la musique soul, de jazz ou autres.

 

Quelle est votre source d’inspiration ?

Pour les deux premiers romans : La confession d’un lâche et Entre ombre et lumière, les expériences vécues par le passé, en tentant de « romancer » tout cela. Pour le troisième roman « Rapt maudit in rose » et les nouvelles, l’envie d’emmener mon lecteur dans une direction avec suspense et humour pour aboutir sur une fin déroutante. L’inspiration peut venir d’un mot, d’une expression, d’une scène entrevue ça et là et l’exploiter au maximum en oubliant les deux premières idées qui peuvent me venir et m’attacher plus aux suivantes, nettement plus originales.

 

Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ?

 

Par la force des choses, je le suis devenu, puisqu’au chômage.

 

J’effectue quelques travaux de correcteurs pour des auteurs et des scénaristes. Je propose aussi mes services en tant que script doctor, analyse d’un scénario écrit entièrement, voire un roman et enfin de coach writter pour scénario de long métrage ; afin de donner au futur scénariste les bases de son travail, les notions à avoir en tête avant d’écrire la première ligne du scénario et ainsi d’éviter de reprendre moult fois le texte à écrire.

 

Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

De découvrir d’autres mondes, d’autres univers, d’autres styles, de relativiser mon travail et celui des autres. Piocher, dans ces univers différents, des bases d’idées.

 

Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

 Deux romans : « L’immeuble » une enquête sur la mort d’une résidente de l’immeuble où tous les habitants de cet immeuble ont eu affaire avec elle, et souvent sur des sujets un peu douteux, difficiles voire scabreux. Les deux policiers, qui mènent l’enquête, sont très opposés : le vieux routier confronté au nouveau qu’on lui a affecté qui est arrogant et plus amène d’utiliser les nouvelles technologies.  Des prises de bec constantes animent cette enquête.

« Et voici le TV Show » que je souhaiterai écrire dans l’esprit des films « Y a-t-il un pilote dans l’avion » qui relate les péripéties de trois personnages qui travaillent dans le monde de la télévision. Le premier est un jeune assistant réalisateur, fraîchement sorti de l’école et qui va, par son parcours, décrire la télévision telle que je l’ai connue entre 1980 et 2000. Un réalisateur malin et arriviste qui va proposer un projet d’émission, afin de redorer l’image de la police. Par cette expérience, il décrit la télévision trash de nos jours et de ses conséquences. Et enfin un troisième personnage qui, après le vote de plusieurs corporations techniques et artistiques, devient le président d’une chaîne privée. Il incarnera par son action la télévision idéale, en tout cas, celle dont je rêve.

 

On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

Le message de faire découvrir des situations particulières, des mondes spécifiques et d’intéresser mon lecteur à cela. En dehors de cela rien de transcendantal !

 

Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

 

Avoir le courage de mieux me vendre et d’entreprendre tout pour cela.

 

Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

La première via Internet. Elle avait accepté de publier un recueil de mes nouvelles « Jeux de… Jeux de vilains », tout s’était déroulé normalement : de la correction à la sortie en librairie. Elle devait publier un roman « Entre ombre et lumière » ; mais, entre la relecture de celui-ci et la publication du recueil, la maison a déposé son bilan pour mauvaise gestion. Je me suis tourné vers Chapitre.com pour une publication d’auteurs auto édités assisté, j’ai payé 198 euros pour la fabrication du numéro 0, maintenant le livre est vendu au tirage à la demande via Internet.

 

Quelques questions sur vous et la lecture

C’est par période, des fois je lis trois livres par mois, des fois pendant des mois je ne lis pas une ligne.

Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ?

La découverte de deux auteurs : Fredrik Forsyth via son roman « L’alternative du diable ». Fredrik Brown pour l’ensemble de ses nouvelles. J’ai voulu imiter le second et tenter de me rapprocher de la clarté et des constructions des romans du premier.

 

Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

Je n’en ai pas qu’un. Les deux sus cités et Ken follet, Robert Ludlum et Brigitte Aubert.

 

Quel type de lecteur êtes-vous ?

Comme dit plus haut, épisodique, irrégulier.

 

Qu’aimez-vous lire ?

Des romans policiers, des thrillers, du fantastique se référant au quotidien, des histoires bien ficelées ne se terminant pas par une fin peu plausible.

 Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

Que pensez-vous des blogs littéraires ?

 

Un point de repère utile pour les auteurs et leurs lecteurs potentiels.

 

Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ?

 

Je ne l’ai pas étudié de façon approfondie, je le ferai une autre fois. Une façon de cerner les « pseudos auteurs » comme moi et leurs problèmes.

 

Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ?

 

Je les prends de façon très sérieuse car ce sont celles de mes vrais lecteurs, ceux qui achètent et achèteront « mes œuvres ».

 

Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Aucun

 

Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ?

Une partie seulement pris par l’image et leurs jeux vidéo, les autres l’ont montré avec les récits de Harry Potter et autres livres qui leur sont destinés.

 

Quels remèdes proposeriez-vous ?

 

Faire venir dans les classes des auteurs pour lire des extraits de leurs écrits, pour expliquer ce qui les motive, pour apprendre aux jeunes qu’à travers les livres on s’ouvre à d’autres mondes, d’autres pensées et que l’on chasse ainsi les idées préconçues et une forme d’obscurantisme.

 

Que pensez-vous du boom des éditions numériques ?

Que du bien, même si les retombées financières pour les nouveaux auteurs sont faibles pour l’instant. Ces éditions permettent à des auteurs d’être découverts, car ils sont ignorés par les maisons d’éditions dites classiques qui n’éditent que leurs poulains, les personnalités déjà médiatisées et des coups traitant de l’actualité futile du moment, sans rechercher les nouveaux talents.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ?

Lire. Lire de tout pour mieux déterminer ce qui leur plaît, s’inspirer d’auteurs qu’ils ont appréciés et forger leur propre style.

 

La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?

L’écriture est le dernier moyen d’expression qui n’a pas besoin d’outils couteux et sophistiqués, défendons le ! Même si des barbares, ces derniers temps, tentent de la museler.

Mon blog : http://audiovisueletcritures.blog4ever.com/

Mes écrits: http://audiovisueletcritures.blog4ever.com/articles/oeuvres-publiees

 

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Elena Guimard - Auteur de La Bastide aux loups

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture

2.Présentez-vous en quelques mots.

Mon nom de plume est Elena Guimard, je vis en Provence en campagne  avec mon mari et mes enfants ainsi que 3 chiens et quatre chats,

  1. Depuis quand écrivez-vous ?  Depuis environ trois ans, enfin un écrit cohérent et achevé.

4.Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

La Bastide aux loups,  est  de la Fantasy ( bit lit ou urban fantasy, je n'ai jamais réussi à faire la différence) L'histoire d'un accident subi par une jeune femme dans un coin reculé des Alpes de Hautes Provence, celui qui la sauve est issu d'une longue lignée de loups-garous qui vit  dans ces vallées. Suite à l'accident elle se retrouve amnésique, mais une alchimie étrange la lie à son sauveur.       

5.Depuis quand écrivez-vous ?

Réellement ?  A produire un écrit cohérent et achevé ? Trois ans. Auparavant j'avais commencé plein d'histoires que je n'ai jamais achevé, peut-être me manquait t-il de la maturité.

6.Dans quelle condition écrivez-vous ?

N'importe quand, mon ordi est au milieu de la maison dans une pièce qui sert de couloir, donc dès que j'ai une idée, un moment ou que je passe devant, je m'assoie et j'écris. Mon logiciel est toujours ouvert, ce qui m'a amener à râler quelquefois contre EDF pour coupure intempestive.

7.Quelle est votre source d’inspiration ?

Ma famille, ma région, J'ai toujours eu une imagination débordante dès mon plus jeune âge. Montant des scénarios incroyable pour justifier mes bêtises et dieu sait que j'en ai fait ? Un vrai garçon manqué ! J'ai été élevé avec mes cousins et mes frères, très peu d'amies. Ce qui me permet d'écrire sur des personnages masculins, mieux que sur les filles( rires)

8.Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ?

J'aimerai devenir écrivain à part entière, sauf que mon activité ne me le permettra pas,on ne peut pas laisser  les oliviers sans soins.

9.Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

 Pas pour l'instant, d'abord finir la série sur la Bastide aux loups. Ensuite je verrai , je me laisse porter par mon imagination, alors je pense que je peux répondre par l'affirmative.

10.On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

 Message ? D'amour, de compréhension de la différence, d'unité.

11.Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

 Rien d'autre que d'avoir écouté un peu mieux mes profs de français à l'école . (Un comble, j'avais horreur de ça.)

  1. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ? Pas de maison d'édition, je suis impatiente de nature et j'aime gérer tous les aspect de ce que j'entreprends donc le choix s'est opéré de lui même, je suis auto-édité. Beaucoup plus de travail, je dirais que je multiplie celui d'écrivain par deux, mais aussi beaucoup de satisfaction de suivre mes ventes et de voir que mon travail porte ses fruits.

 

 

 

 

Quelques questions sur vous et la lecture

  1. Quel type de lecteur êtes-vous ?  Boulimique, lorsque je lis il faut que je finisse l'histoire ce qui m'emmene souvent aux petites heures du jour.
  2. Qu’aimez-vous lire ?  Tout, je passe indifféremment de la bit lit, à la littérature sentimentale, la science fiction a été une grande passion il y a une vingtaine d'années, ensuite Troyat, Konsalik qui fut mon premier amour et qui m'a donné goût à la médecine. Ensuite, il y en a beaucoup trop pour tous les citer. J'aime trop lire pour faire un choix sur un seul auteur.

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

1.Que pensez-vous des blogs littéraires ?

C'est une bonne chose, cela donne un avis, bien qu'il soit souvent subjectif par rapport au ressenti de celui qui lit et de sa préférence en matière de lecture.

  1. Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ? Laisser les jeunes choisir leurs lectures, qu'importe ce qu'il lisent l'essentiel est qu'ils le fassent, BD, essais et même jeux vidéos, à la condition que ce soit du français sans fautes.

 

  1. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ? Persévérez, demandez de l'aide pour la correction, le ressentit de votre histoire non pas sur vos proches qui vont encenseront nécessairement, mais il existe à présent plein de structures,  je pense incidemment à Lettres Mutuelles qui peut vous aider et surtout vous dire si vous serez un écrivain ou s'il faut continuer à travailler en vue d'y parvenir

 

La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? Critique ? Je ne citerai qu'une phrase que j'ai d'ailleurs mis sur mon site « Il faut toujours viser la lune,
car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles. » Oscar Wilde

 

 

Quelques liens :

Page auteur Amazon http://www.amazon.fr/Elena-Guimard/e/B00FJ4TJM2/ref=sr_ntt_srch_lnk_1?qid=1420797984&sr=1-1

Mon site  http://www.elena3g.com  

 

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Kathy Dorl - Déconfitures et pas de pot (Editions HJ)

Publié le par litteratureetfrancais

Déconfitures et pas de pot de Kathy Dorl

 

Bon je pense que c'est la dernière fois que je remercie les éditions Hélène Jacob parce que ça fait un peu répétitif :p....

Bon alors ce roman qui fait partie comme les autres de cet auteur des  "feel good books" réussit son pari ! 

C'est l'histoire de Jm un vrai goujat que l'on suit ici...Mais on le sait un homme peut changer .... ou pas ? A vous de lire et de découvrir ! 

Vous connaissez le principe, je me suis fait des petites notes de BL et je vais vous les partager...

- Attention au style, il peut surprendre mais croyez moi laissez vous porter ce n'en est que plus délicieux ! 

- Directement dans l'histoire sans blavla ni rien, !

- Beaucoup de rires grâce aux citations : "Il y a une équipe de foot dans son cerveau mais pas le moindre entraineur" ou aux références en tout genre de la pub Maaf au mythe de Sisyphe !

- Un point négatif : certains passages financiers sont longs et difficiles à comprendre pour le lecteur lambda comme moi...

- J'ai également écrit : " Fin : AAAHhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!" je vous laisse lire et comprendre ! 

Pour conclure, ce fut un très bon moment avec pas mal de larmes et de rires ! 

Bonne lecture ! 

Plus d'informations ici

Lien Amazon : 

Déconfitures et pas de pot

Partager cet article

Repost 0