Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Jean-Pierre Villeneuve - Auteur de Les pouvoirs secrets de la respiration consciente

Publié le par litteratureetfrancais

Pour me présenter, je dirais que je suis un autodidacte passionné d'écritures, d'idées, de lectures,J'ai 58 ans, et je travaille dans un service logistique qui est devenu une routine ennuyeuse, avec des chefs qui suivent à la lettre leur cruel code d'agents de maitrise. 
Je suis originaire d'Agen, et j'ai 2 enfants qui vivent avec leur maman.
Mon dernier ouvrage, qui est aussi le premier, a pour titre "Les pouvoirs secrets de la respiration consciente". 
Il s'agit d'un opus qui résume les pratiques, les rituels auxquels je me suis adonné pendant des années pour passer des caps physiques et mentaux, plus ou moins durs à assumer. Mes sources sont lointaines et dates du début du 20 émé siècle en ce qui concerne la partie concernant la respiration consciente, ou profonde. 
Cette pratique n'est qu'une étape pour communier plus efficacement avec notre subconscient, et amener le pratiquant à un état qui lui permet de contourner habilement les derniers obstacles pour arriver à des objectifs physiques et mentaux, immédiats ou en projets, en regard des possibilités actuelles du développement personnel. Des petits maux de santé peuvent ainsi être résolus, une baisse de tonus peut être inversée, des objets égarés, retrouvés. 
Ce sont des situations vécues. La pratique m'a permis de constater l'efficacité  des mots contacts, ou mots pivots, ou mots "gâchettes".
J'ai fini d'écrire ce ebook en juillet 2013. Auparavant, j'écrivais des nouvelles, j'ai parfois commencé des romans sans les terminer. J'ai réellement commencé à écrire dans les années 2000. Auparavant, j'y songeais, c'était un rêve, un objectif. Je procrastinais et je n'avais réellement pas le temps.
L'écriture m'apporte une sorte d’apaisement, un sentiment de plénitude, d'être dans un monde qui me convient parfaitement. La préparation peut être parfois  lente, mais les lectures que j'ai font partie de l'écriture.
Lorsque j'ai une idée , je les écris à la main dans le désordre, sur un carnet ou une feuille lorsque je n'ai pas mon carnet. Je les conserve. 
Ensuite , à partir du plan, je me lance avec Word.
Mes sources d'inspiration sont la lecture, mais aussi la nature, les contacts humains. Je suis d'une nature un peu fermée, mais je ne refuse pas le contact, du fait, je les trouve enrichissants. 
Mais j'ai un imaginaire que j'entretiens. Je fait des recherches sur internet, ou dans mes livres.
Je travaille à coté de tout ça en qualité de gestionnaire de stocks, un travail que je considère depuis des années comme étant alimentaire. Cela dit, il m'a procuré beaucoup de satisfactions. Mais je regarde désormais vers une sortie honorable du monde du travail pour me consacrer exclusivement à l'écriture.
J'ai désormais un objectif de roman, avec un pseudo, ce qui me permettrait de revenir vers des textes en rapport avec la santé. Je suis plutôt attiré par un thriller psychologique.
A la fin de mon roman, j'aimerai faire passer l'idée que l'Homme moderne est entrain de faire passer un sale quart de millénaire à l'environnement, à la nature. Sur un autre, j'aimerai dire que le libéralisme est un état d'esprit qui permet de s'ouvrir des portes de sortie dans les  moments durs de la vie. Malgré tout, il faut que ce libéralisme soit solidaire, humain, souple et écoutant.  J'ai quelques idées à faire passer dans mes romans. Toujours un peu en rapport avec la société et les systèmes.
En ce qui concerne cette carrière d'écrivain vers laquelle je souhaiterais m'orienter, je voudrais arriver rapidement à proposer mes écrits non plus à un site, mais à une maison d'édition. Car, je n'ai publié qu'un Ebook, sur Amazon.
MOI et LA Lecture :
Petit, mon frêre lisait des BD format poche, que je relisais. Puis , vers l'age de 8 ans, les employeurs de ma mère m'offraient 1 fois par an, des Jules Vernes que je dévorais rapidement. La télé à fait une apparition tardive dans notre foyer. 
J'ai plusieurs écrivains "préférés" , entr'autres Umberto Ecco, Stephen King...
Si le récit m'interpelle rapidement, je peux lire le livre dès que j'ai un peu de temps. Je garde longtemps le récit en tête, ce qui peut aussi poser des problèmes par ailleurs. Mais rien de bien grave. Par contre, si le récit m'ennuie, j'ai des ouvrages commencés jamais terminés...Je préfère les livres papiers.
J'aime lire des romans, des articles sur la santé, la psychologie, l'économie... Les romans que je lis ont un coté enquête, personnage décalés, fantastiques, aussi.
Les blogs littéraires sont une très bonne idée. Je n'ai pas encore parcouru le votre, mais il semble à votre image : actif, des bonnes idées...Ce questionnaire me permet en même temps de faire un petit point sur moi, le présent, mes projets.
Sur Amazon, les lecteurs ont droit à s'exprimer. J'ai eu du mal avec un lecteur qui argumentait sur un point. C'est un peu la forme qui m'a fait réagir à cette formulation négative qui pouvait impacter les ventes. J'ai en fait laissé ce lecteur dire après l'avoir un peu "contré" gentiment. 
Je suis pour la critique constructive, et de bonne foi.
Je ne saurais jamais trop remercier feu Christian Godefroy, que j'ai connu il y a plus de 30 ans...
Je pense que , dans la vie, il faut rapidement apprendre à se connaitre. Il faut aussi rester dans des domaines constructifs. Les étapes, les erreurs sont bien sur à assumer, mais on perd quand même parfois un temps qu'on ne peux rattraper...
Merci pour ce beau questionnaire. Qu'il soit un trait d'union entre nous pour s'enrichir mutuellement au fil du temps...

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Morgane Pinon - Auteur de Né de poussière d'étoiles

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture

  1. Présentez-vous en quelques mots.

Je m’appelle Morgane Pinon, j’ai 29 ans et je suis maintenant un auteur indépendant !

  1. Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

Mon dernier livre (qui est aussi mon premier !) est un recueil de nouvelles s’intitulant : Né de poussière d’étoiles.

Ce recueil se compose de nouvelles sur des petites histoires de la vie de tous les jours. Il vaut mieux préciser, car certains en voyant la couverture s’étaient attendus à un livre de science-fiction.

  1. Depuis quand écrivez-vous ?

J’ai commencé à poser quelques idées sur le papier en 2003. J’étais encore lycéenne et je n’avais pas vraiment l’idée de faire publier un livre un jour.

  1. Que vous apporte l’écriture ?

C’est pour moi une aide précieuse. Cela peut être un véritable exutoire que d’écrire. On peut se défouler sur certains personnages ! Mais la priorité est de se faire plaisir soi-même.

  1. Dans quelle condition écrivez-vous ?

En grande partie le soir sur mon ordinateur. Après il m’arrive aussi de profiter du temps dans les transports en commun pour écrire sur ma tablette. Et lorsque la technologie me manque, j’utilise mon petit carnet que je possède toujours dans mon sac à main.

Dans tous les cas, je le fais toujours en musique. Les musiques de film étant mes plus grandes sources d’inspiration…

  1. Êtes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

Je suis une scientifique. Je travaille dans la recherche sur la chimie du ciment à Saint-Gobain. Ce métier je l’ai choisi, car j’ai toujours aimé les sciences. L’écriture est venue après. C’était pour moi une sorte de loisir. Mes textes ont donc dormi sur mon ordinateur pendant de longues années.

  1. Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Je travaille actuellement sur l’écriture d’une trilogie dans l’univers fantaisie avec de la magie… Un registre très éloigné de mes nouvelles, mais qui me tient à cœur depuis plus de 10 ans.

Le premier tome devrait paraitre courant 2015. Je suis en pleine phase de relecture et je souhaite prendre mon temps pour proposer un livre de qualité. Voici le titre en attendant d’en savoir plus : Les Orakles - l’Orakle de Lumière, tome I.

  1. Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

Il n’y a rien à changer. Si ce n’est un peu plus de lecteurs ! Je suis tout à fait satisfaite de cette aventure qu’est l’auto-publication. J’aime tout faire par moi-même. Cela me prend de nombreuses heures, mais le résultat en vaut la peine, lorsque l’on tient son propre livre entre ses mains…

Le plus beau cadeau reste le contact avec les lecteurs. Je n’ai personne pour me faire ma publicité. C’est donc à moi d’aller chercher les gens en parlant de ce que je fais. Beaucoup m’ont fait des retours très encourageants. Et certains se sont même amusés à me partager les photos de mon livre ! J’imagine qu’une telle proximité serait difficile à obtenir si une maison d’édition s’occupait de tout…

  1. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

La maison d’édition c’est moi !

C’est en mai 2014 que j’ai découvert qu’il était possible de se publier soi-même gratuitement avec Amazon. En rassemblant mes nouvelles, je me suis dit qu’il était sûrement possible que j’en fasse un petit recueil. J’ai donc pris le temps de me renseigner et de tout concevoir par moi-même : la couverture, le résumé, la relecture, la mise en page…

Après quelques semaines, j’avais déjà des commentaires élogieux sur Amazon. Des encouragements qui m’ont poussée à continuer pour enfin écrire toute cette histoire fantaisie, trainant dans ma tête depuis plus de 10 ans.

 

Quelques questions sur vous et la lecture

  1. Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ?

Je fais partie de la génération Harry Potter comme on dit. Cela fait donc peut-être un peu cliché de dire que c’est J.K. Rowling qui a été mon élément déclencheur. Et pourtant c’est le cas ! En découvrant Harry Potter, je me suis mise à lire, en français et en anglais (car trop impatiente pour attendre une version traduite) et je me suis mise aussi à écrire.

En imaginant ma propre histoire, écrivant des nouvelles, mais aussi des fanfictions avec les personnages de J.K. Rowling…

  1. Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

Il y en a beaucoup dont J.K. Rowling que j’ai déjà citée. Il y a aussi Stephenie Meyer (Twilight), Eoin Colfer (Artémis Fowl), Philippe Pullman (À la Croisée des Mondes)… Que des registres fantaisie.

Mais j’aimerai aujourd’hui nommer un auteur indépendant dont j’apprécie grandement le style. Bastien Pantalé qui m’a éblouie avec ces deux premiers livres publiés en 2014 : L’Éveil et Le Baptême du Soleil.

  1. Qu’aimez-vous lire ?

Je suis restée dans le domaine fantaisie pendant longtemps, mais j’ai aussi su apprécier d’autres genres :

Plus science-fiction avec René Barjavel – La nuit des temps

Plus sombre avec Stephen King – Les yeux du Dragon

Plus théâtral avec Jean Anouilh - Antigone

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

  1. Que pensez-vous des blogs littéraires ?

Que du bien étant donné que j’en ai créé un ! C’est un blog qui parle de ce que j’aime, mes écrits, de ce qui m’inspire et surtout un lieu de partage.

http://nedepoussieredetoiles.wordpress.com/

  1. Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

Si les gros livres vous font peur, essayez les nouvelles ! Ce sont de petites histoires (de parfois seulement 2 pages) qui se lisent vite et sans trop d’effort. Le principe de la nouvelle, pour contrecarrer la brevetée du texte, consiste en sa chute ! J’ai tenté de créer la surprise à la fin de chacune d’entre elles.

  1. Que pensez-vous du boom des éditions numériques ?

L’avenir, c’est le numérique. Il n’y a plus aucun doute là-dessus. Par contre, je fais partie des gens qui préfèrent avoir un livre papier à tenir entre ses mains. Mais au bout d’un moment, quand on a sa bibliothèque qui est pleine, il faut bien faire autrement. Aujourd’hui, j’ai l’impression de lire davantage depuis que je me suis mise au numérique…

  1. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ?

Lancez-vous ! Vous n’avez rien à perdre. Il y aura toujours un lecteur pour apprécier ce que l’on fait. Il est maintenant possible de se publier soi-même, alors il n’y a plus de limites !

 

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Lou Mercier - Auteur de Sept et de Quatre-Quatre

Publié le par litteratureetfrancais

  • Depuis quand écrivez-vous ? J’écris depuis que j’ai su écrire, c’est-à-dire il y a longtemps!^^
  • Parlez-nous de votre dernier ouvrage. Pourquoi Pas ? Une version compacte de deux nouvelles: Sept: une nouvelle qui nous promène dans une quête existentielle au côté de Lauren, l’héroïne et de Gatsby, héros de Fitzgerald qu’elle va rencontrer sur son chemin. C'est d'ailleurs avec cette nouvelle que je concours; L’autre nouvelle est plus policière et s’intitule Quatre-Quatre, en référence au terme de Jazz.
  • Que vous apporte l’écriture ? Il m’apporte du bien-être, toujours un bonheur de faire un usage personnel des mots.
  • Dans quelle condition écrivez-vous ? Je n’ai rien d’établi, j’écris quand cela me prend. Oui je sais ce n’est pas très académique...
  • Quelle est votre source d’inspiration ? Le quotidien, la musique qui est mon alliée et la langue anglophone.
  • Avez-vous d’autres projets d’écriture ? Oui ! Mais top secret ! ;)
  • On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ? Je trouve cela assez prétentieux de se dire que l’on fait passer un message. C’est plus l’interprétation du lecteur qui me semble intéressante.
  • Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ? J’ai grandi dans les livres, peut-être est-ce cela ?
  • Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ? Alors, en dehors de moi-même cela va être dur ! Non, je plaisante. Zola ! Direct !
  • Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ? Votre blog répond aux questions que l’on n’ose pas toujours poser ouvertement. Votre petit questionnaire permet de nous donner l’illusion que l’on existe, en tant qu’auteur j’entends.
  • Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ? J’avoue m’être par deux fois agacée envers des amis qui avaient lu ma nouvelle et qui en avaient fait une interprétation totalement erronée. Rassurez-vous on est toujours amis ! Mise à part cette petite anecdote, la critique est toujours bonne à prendre du moment qu’elle est constructive.
  • Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ? Mon prof de français de 5e, Mme Caparosse pour la rigueur qu’elle nous a enseignés dans le travail.
  • Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ? C’est évident. Le remède ? Je n’en n’ai pas mais peut-être que les parents et les enseignants leur fassent moins avoir recours aux outils numériques.
  • Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ? Restez humbles et soyez patients. Et surtout, prenez l’écriture comme un plaisir !
  • La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?: Merci à vous pour votre blog.

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Lydie Lefèvre - Auteur de 13 jours dans la vie d'Elisa, Mon père m'a blessé...Mon beau-père m'a tué, Le paradis blanc et Lou

Publié le par litteratureetfrancais

Questions sur vous et l'écriture
1- Née en Basse-Normandie, dans le calvados, Lydie Lefèvre se découvre une passion pour l'écriture. Après la création d'un guide touristique, " le guide Toutouristique de Basse-Normandie, aux Editions Charles Corlet", elle franchit le pas vers l'auto-édition.
A travers ses romans, elle souhaite transmettre des messages d'amour, d'espoir, à ses lecteurs.
Son premier roman, "13 jours dans la vie d'Elisa", un témoignage face à la maladie. Ce roman a obtenu le Label Qualité en février 2014.Ce Label Qualité assure au lecteur un ouvrage corrigé, sans coquilles, une syntaxe correcte et un respect des règles de typographie, ainsi qu'une mise en page correcte. Lydie l'a obtenu en confiant son ouvrage à des contrôleurs qui ont lu et corrigé les erreurs commises. Grâce à ce travail, elle peut se prévaloir aujourd'hui du Label de Qualité pour son premier roman.
Le second roman, "Mon père m'a blessé... Mon beau-père m'a tué..." relate la souffrance d'un adolescent au sein d'une famille recomposée.
Le troisième roman, "Le Paradis Blanc" évoque la difficulté du deuil lors de la perte d'un proche.
Vient ensuite une nouvelle fantastique, "LOU", nous rappelant que chaque chose dite ou faite peut un jour avoir des conséquences.
Ayant envie de partager les bonnes choses de sa région, elle répertorie dans "Délicieuse Normandie", les recettes traditionnelles, de l'entrée au dessert, un voyage gustatif au cœur de la Normandie.
2- Mon dernier ouvrage est une nouvelle intitulée "LOU". Au début, j'avais une histoire bien précise dans ma tête, quelque chose qui aurait du faire une centaine de pages. Pour finir, cet ouvrage ne fait que 19 pages ! Pourquoi, comment ? Tout simplement qu'au fil de mes écrits, la trame a prit une autre tournure dans mon esprit. C'est ainsi que d'un futur roman est né une nouvelle.
3- J'écris depuis deux ans.
4- Ecrire me relaxe, me déconnecte de la réalité. C'est une sorte d'addiction. Si je ne peux écrire pendant plusieurs jours, je suis contrariée.
5- Le moment le plus propice pour écrire, le soir.
6- Je m'inspire du vécu autour de moi, du mien. Je laisse une part à mon imaginaire pour peaufiner le tout.
7- Je suis secrétaire médicale. Ce métier où la relation humaine est importante, m'apporte beaucoup pour l'écriture sur un plan émotionnel.
8- Je travaille actuellement sur un roman dont le personnage principal s'appelle Emilie Rose. Il devrait paraître à la fin du mois de juin.
9- Je reconnais que mes livres sont porteurs de messages. Que ce soit d'amour, d'amitié ou autre, j'aime que mes lecteurs retiennent ces messages.
 
Vous et la lecture
1- J'ai toujours aimé lire depuis mon enfance. J'adorais écouter mon professeur de français, faire des dissertations, éplucher les textes.
2- Stephen King et dans un genre complètement différent et français, Emile Zola. Je ne sais plus combien de fois j'ai lu "Au bonheur des Dames" !
3- Je suis une lectrice mais pas une addict à la lecture. Mon truc, s'est faire naître de rien une histoire qui va chambouler mes lecteurs.
 
Les blogs
1- Les blogs littéraires sont utiles aussi bien pour les lecteurs que les auteurs.
2- Votre blog est clair, bien construit. L'intérêt pour moi de répondre à ce questionnaire ? Approfondir la relation entre lecteurs et auteur à travers mes réponses.
3- Si j'avais un conseil à donner aux jeunes écrivains, c'est de ne jamais baisser les bras, de continuer à écrire et de faire fi des commentaires négatifs en retenant qu'une seule chose : ON NE PEUT PAS PLAIRE A TOUT LE MONDE.
 
La parole est à vous
Juste une pensée : mes remerciements pour cet interview.

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Isabelle Larocque - Auteur de Gel Mortel

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture

  1. Présentez-vous en quelques mots.

Née au Québec, vivant en Suisse depuis 8 ans avec 2 enfants. Ecologiste ayant sa propre compagnie sur la restauration et l’historique des lacs (www.thelakesinstitute.com). J‘ai toujours voulu écrire mais j’ai finalement eu le courage de le faire qu’à 40 ans. Depuis, je n’arrête plus. C’est devenu une passion.

  1. Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

Gel Mortel. Un suspense qui se déroule dans la ville de Lyss, ma ville d’adoption. L’idée m’est venue l’hiver dernier quand tout le paysage était complètement gelé. Un hiver anormal qui réveille les instincts d’un psychopathe. C’est un suspense policier.

  1. Depuis quand écrivez-vous ?

4 ans

  1. Que vous apporte l’écriture ?

L’impression de me réaliser. Et du plaisir

  1. Dans quelle condition écrivez-vous ?

Dès que j’ai du temps en dehors des enfants et du travail. Normalement en soirée.

  1. Quelle est votre source d’inspiration ?

Des petits détails de la vie, une idée subite qui me vient de nulle part. Je débute l’histoire sans réel plan. Le reste suit. J’écris sans arrêt pendant quelque temps, puis je prends une pause jusqu’à ce que l’inspiration revienne.

  1. Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ?

Je ne me considère pas écrivaine. Je suis quelqu’un qui écrit pour divertir. Et c’est un loisir. Je suis écologiste.

  1. Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Un livre « Un sixième-sens maudit » sera publié au printemps 2015. J’ai un manuscrit soumis et un en écriture.

  1. On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

Mes héroïnes sont des femmes indépendantes qui foncent malgré leur insécurité. Elles utilisent leur instinct et leur intelligence pour résoudre leurs affaires. Le message : se faire confiance.

  1. Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

J’aurais dû essayer plus tôt. Le style doit se développer. Il est peut-être trop tard ?

  1. Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

En soumettant mon texte aux éditions qui publient des romans policiers. Le « sixième sens maudit » se déroule au Québec donc j’ai soumis majoritairement aux éditeurs québécois. Le premier qui m’a répondu semblait sérieux. J’ai signé !

Quelques questions sur vous et la lecture

  1. Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ?

Personne en particulier. J’ai aimé lire dès toute jeune. Et ma prof de 4e année au primaire m’a dit que je serais une bonne écrivaine quand j’apprendrais à ne pas me censurer. Ca m’a pris 30 ans pour l’écouter…

  1. Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ?

Je ne suis pas auteur, donc ce n’est pas moi. Ghislain Taschereau a un style dont je suis totalement jalouse !

  1. Quel type de lecteur êtes-vous ?

Passionnée. Je lis beaucoup et rapidement.

  1. Qu’aimez-vous lire ?

 Romans seulement, majoritairement policiers, suspenses, étrange. Je déteste les longues descriptions inutiles. Je veux du dialogue et de l’action.

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

  1. Que pensez-vous des blogs littéraires ?

Bien pour se faire connaître.

  1. Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ?

Même réponse qu’en 1.

  1. Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ?

Je suis en apprentissage. Je me sers de ce qui est dit pour m’améliorer, sauf si c’est mesquin. J’espère qu’un blogueur/se sait que je ne suis pas auteur professionnel et qu’il/elle est plus indulgent(e)

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Natalie W. Genova - Auteur de Sombre désir

Publié le par litteratureetfrancais

Présentez-vous en quelques mots :

Je suis née en banlieue parisienne, dans les Yvelines. De nature assez éclectique, j'ai fait des études scientifiques puis paramédicales, tout en étant attirée par la littérature et l'art purement graphique . J'affectionne la lecture et le travail sur les textes de tout genre. J'en suis venue naturellement à tâter de la plume à mon tour il y a peu de temps.

 

Parlez-nous de votre dernier ouvrage

Sombre Désir est ma première nouvelle tout fraîchement publiée : Le thème est la rencontre fortuite entre Chloé et Teddy, dont l'union va sembler idyllique. Mais dans l'ombre Teddy lutte contre de sombres pulsions qu'il essaye tant bien que mal de réfréner et de cacher. Le temps passe et Teddy va avoir de plus en plus de mal à résister à sa nature profonde. Vont-ils en sortir indemnes ?
Une nouvelle sur le fil du rasoir, qui joue sur le genre, les sentiments et les caractères des personnages. J'ai voulu une histoire courte et une fin qui ait un impact. Je travaille autant le style que le thème, j'aime que mes textes soient étonnants, que le lecteur ressorte avec une certaine émotion.

Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis peu de temps contrairement à la plupart des auteurs. Ma venue à l'écriture est le fruit d'années de lecture, de travail en tant que directrice littéraire sur des textes, nouvelles, scénari, romans… J'ai ressenti le besoin de prendre à mon tour le clavier il y a deux ans environ.

Que vous apporte l'écriture ?

Sans hésitation, une déconnexion totale d'avec le quotidien. Le passage dans un autre monde parallèle, onirique, construit par sa propre imagination, cette bascule me fait vibrer !

Dans quelle condition écrivez-vous ?

N'importe laquelle, dans mon lit, sur le canapé, en train, en voiture (à l'arrêt sinon j'ai mal au cœur), en musique ou avec la télé, seule ou avec du monde autour, quand je suis partie dans mon monde ce qui existe autour ne m'apparaît plus que par bribes.

Quelle est votre source d'inspiration ?

Elle est la plupart du temps très visuelle, une phrase, un titre, des paroles de chanson, une photo ou une image en général déclenche une idée et un fil conducteur.
Je voulais d'ailleurs "titrer" ma nouvelle Noir Désir, car à l'origine c'est le nom du groupe qui a fait germer l'histoire, mais la confusion avec l'affaire Bertrand Cantat était trop évidente. Pourtant je trouve toujours que ce titre collerait parfaitement.

 

Etes vous écrivain à part entière ou exercez vous une profession à côté ?

J'aimerai mais non, je suis infirmière libérale après avoir été infirmière en chirurgie septique et du handicapé et infirmière au département d'anesthésie réanimation. Cela peut paraitre très éloigné du domaine littéraire, mais c'est une expérience unique à vivre pour s'imprégner d'une panoplie incroyable de relations, de partages, de situations et de découvertes en tout genre. Non que je me serve de mon quotidien pour écrire, mais j'ai développé une certaine vision, une certaine sensibilité aux choses.

Avez-vous d'autres projets d'écriture ?

Oui j'ai un projet en cours d'écriture d'un artbook avec une amie photographe, M.Ptak Robin, dont l'histoire se situera à Paris intra-muros.
J'ai aussi une idée de roman qui verra peut être le jour après. Beaucoup de projets se bousculent en fait.


On dit souvent que l'auteur "fait passer un message" : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

Je pense qu'il existe toujours un message dans n'importe quel écrit, même si l'auteur n'en a pas conscience et ne le fait pas forcément volontairement. Au lecteur de tirer l'essence même du texte selon sa propre sensibilité ou pas.

Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d'écrivain ce serait quoi ?

Le temps. J'aimerais avoir des journées de 48h pour pouvoir écrire comme je l'entends.

Comment s'est fait le choix de votre maison d'édition ?

Il n'y a pas eu de choix puisque nous avons créé notre propre maison d'édition : Les Têtes Brulées Editions. Nous sommes trois fondateurs : Eric Lequien Esposti, auteur et directeur littéraire, M. Ptak Robin, photographe et illustratrice, et moi-même.

 

Quelques questions sur vous et la lecture

 

Qui vous a fait aimer la lecture, l'écriture ?

La solitude m'a fait aimer la lecture. Le fait d'être fille unique, sensible et un peu réservée a fait que très jeune j'engloutissais livre sur livre. Avec le désir aussi de vivre des histoires à travers des personnages, le besoin de m'identifier pour me construire.

L'écriture est venue plus tard avec le travail sur les textes, les annotations, les réécritures, les corrections ont commencé à faire travailler mon imaginaire en même temps qu'une certaine technicité

Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr !?

J'aime beaucoup, John Irving, pour son univers, son engagement, son audace et sa fantaisie.
J'aime également Jilliane Hoffman, pour son style, son suspens et le travail psychologique de ses personnages.
Et bien d'autres encore, difficile de s'arrêter à un auteur.

Quel type de lecteur êtes-vous ?

Je ne dis pas que je dévore littéralement comme avant, faute de temps, mais je lis régulièrement, je ne reste jamais sans un livre en cours que je trimballe partout.

Qu'aimez-vous lire ?

J'aime lire de tout, BD, littérature générale, polar, fantastique, thriller. J'aime tout ce qui est vraiment fictif, j'ai plus de mal avec les biographies.

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

Que pensez-vous des blogs littéraires ?

Je pense que pour les maisons d'édition et les auteurs, c'est un excellent moyen de se faire connaître.
En tant que lectrice, on y trouve des avis intéressants et des romans qui sortent du circuit traditionnel. C'est un vrai plaisir de découvrir de nouveaux auteurs, c'est un vrai plaisir de sortir des sentiers battus de la littérature hypermédiatique.

Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l'intérêt de répondre à ce petit questionnaire ?

J'aime beaucoup ce blog, joyeux, foisonnant, passionné, c'est un beau lieu d'échanges et de découvertes. Un vrai coup de peps !
Répondre à un tel questionnaire permet de se faire connaître et de discuter avec un plaisir non dissimulé.

Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critiques positives et négatives)?

Les critiques positives sont de vraies boosters de motivation d'autant plus si elles sont argumentées. Les critiques négatives sont un peu plus dures à encaisser mais du moment qu'elles sont constructives et non pas dans le but de descendre un auteur par plaisir ou vengeance (déjà vu), elles ne peuvent qu'être utiles. Ceci dit, on ne peut pas plaire à tout le monde, il faut faire la part des choses.

Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ?

Mon professeur de français au collège, Mme Bonhomme, pour sa douceur, sa patience et son attention à nous faire découvrir qu'au-delà de l'histoire, il y a un auteur, un style et une analyse.

Mon professeur de philo en terminale, Mme Hazebrouck. Le tiers de la classe de scientifique séchait ses cours, moi j'adorais, elle me passionnait. Je la remercie de m'avoir offert son temps et son savoir, entre 13h et 14h plusieurs fois par semaine. Elle m'a appris à appréhender les grandes questions existentielles, et à penser au-delà d'un plan scolaire.

Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d'apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ?

Si, les jeunes sont capables d'apprécier la lecture, ils sont seulement accaparés par le phénomène écrans (internet, portable, jeux vidéo…). Le problème est que le seul endroit où on pourrait leur faire découvrir ce plaisir, c'est-à-dire l'école, reste vide de sens ! Franchement pourquoi s'aligner sur un vieux programme tout obsolète, avec des auteurs d'un siècle qui ne nous ressemble plus. Notre époque est foisonnante d'auteurs plus parlants, plus apte à faire vibrer les jeunes, et dont les messages sont largement plus d'actualités ! C'est tout un concept académique à réévaluer.

 
Que pensez-vous du boom des éditions numériques ?

C'est une grosse révolution, déjà de casser le monopole des grosses maisons éditoriales, ça j'adore. La lecture devient de par ce fait plus accessible, moins cher, sur un support de qualité. Les auteurs ont plus de chance de publier ou s'auto publier ! Certes pour le lecteur, c'est une marée de textes et il faut faire le tri dans ce flot de parutions pas forcément toujours de qualité, mais c'est aussi le jeu de la démocratisation et de la popularité. Et pour ceux qui ne prônent que le livre papier, je leur dis que l'un n'empêche pas l'autre, le principal pour moi étant le contenu. On n'a pas fait un tel foin quand le mp3 a remplacé le CD….

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes écrivains ?

Je dirais simplement,lecture, plaisir, travail et encore travail, car l'écriture et la recherche de soi-même ne se fait pas d'un simple claquement de doigts, l'investissement personnel est conséquent.

 

La parole est à vous : une dernière phrase ? Pensée ? Critique ?

Simplement un grand merci Emmanuelle, d'avoir chroniqué ma nouvelle, et de m'avoir permis de m'exprimer sur cette page. C'était bien agréable.

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Lauren Weisberger - Sexe, diamants et plus si affinités... (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Sexe, diamants et plus si affinités... de Lauren Weisberger

 

En voilà un roman qui est resté très longtemps dans ma PAL !

Ce roman c'est l'histoire de trois amies qui lors d'un pari fou décide de "changer de vie". Ce roman est agréable sans être la perle de l'année.

Disons que l'on continue pour savoir comment vont évoluer Leigh, Emmy et Adriana mais qu'il n'y a rien de plus... Il me manque les éclats de rire, les larmes de joie ou de tristesse.

Le texte se lit bien même s'il reste un certain nombre de coquilles.

Ce roman est typique de la chick-lit : pas de réflexion, pas d'émotions... Un peu dommage...

Bonne lecture ! 

Lien Amazon : 

Sexe, Diamants et plus si Affinités

Lien vers l'ebook Numilog 

Partager cet article

Repost 0

Svetlana Kirilina - Quand la mousse pousse (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Quand la mousse pousse de Svetlana Kirilina

 

Je tiens tout d'abord à remercier l'auteur pour sa confiance ! 

Alors "Quand la mousse pousse" c'est l'histoire de .... heu .... de la mousse qui pousse et qui risque de vous entrer par les oreilles et de vous manger le cerveau donc il faut l'exterminer...

Bon d'accord le résumé est étrange mais on est dans du grand Absurde avec une écriture tout en dialogue qui vous entraine et des personnages non identifiés qui vous parlent grâce à leurs métiers étranges ! 

Comment vous dire, j'ai ri mais il y a un côté philosophique derrière aussi sur la tolérance et les vieilles lois qui servent à rien, les nouvelles qui dérangent... Lisez, comprenez ce que vous avez à comprendre et surtout appréciez !!

Pour finir, un mot : j'adore le théâtre de Beckett et là c'est du grand absurde au niveau de Beckett donc Félicitations ! 

Bonne lecture !!

Lien Amazon :

Quand la mousse pousse

Partager cet article

Repost 0

Bilan du mois de décembre 2014

Publié le par litteratureetfrancais

Décembre 2014

 

  1. Manuscrit pour les Editions Hélène Jacob
  2. Lu précédemment : Le dragon d'ombres d'Emmanuelle Soulard
  3. Voyageurs - L'imortis d'Emilie Zanola  
  4. Macabres cambrures de Jip 
  5. Dia Linn I - le livre d'Eileen de Marie-Pierre Bardou
  6. Lu précédemment : Requiem de Mélanie Wency
  7. L'élite de Joelle Charbonneau 
  8. Méfiez-vous des contrefaçons d'Agnès Boucher  
  9. De père en FIV de William Roy 
  10. L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde 
  11. Endgame - L'appel de James Frey et Nils Johnson-Shelton 
  12. Quand la mousse pousse de Svetlana Kirilina  (publication lors de la sortie)

Publié dans Bilans

Partager cet article

Repost 0

Résolutions 2015

Publié le par litteratureetfrancais

Si vous me suivez régulièrement vous savez que j'ai déjà décidé des "défis" personnels de l'année 2015 :

 

  1. Lire au moins 200 livres (toutes catégories confondues)
  2. Lire tout le catalogue des Editions Hélène Jacob ( 77 livres pour le moment dont 40 que j'ai déjà lus)
  3. Lire au moins 2 livres par mois de ma Pal papier soit 24 livres sur l'année
  4. Ne pas acheter plus de 12 livres papier dans l'année soit un par mois ! 

Le plus important restant de me faire PLAISIR !!!

Partager cet article

Repost 0