Maupassant - La main (19e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

La Main de Maupassant

 

Personnages principaux

  • M Bermutier, juge d’instruction
  • Un anglais, sir John Rowell
  • Son domestique

Résumé

            M Bermutier ne sait pas comment conclure l’affaire mystérieuse de Saint-Cloud. Cette affaire semble toucher au surnaturel. Le juge n’aime pas le mot « surnaturel » vis-à-vis de ce crime qu’il dit être très habile. Il fait référence à une affaire fantastique à laquelle il a été confronté. Les femmes présentes le pressent de la raconter. Il dit être cartésien et préférer le mot inexplicable ! Il raconte avoir été juge à Ajaccio où il s’est occupé des affaires de vendetta. Il parle d’un Anglais qui intriguait tout le monde à cause de sa vie de solitaire. Suite aux différentes rumeurs, le juge décide de surveiller sir John Rowell. Le juge cherche une occasion de le rencontrer. Ils font connaissance et se voient de temps en temps. En entrant chez sir John Rowell, le juge voit une main desséchée accrochée au mur. C’est la main d’un ennemi de l’Anglais. La main est accrochée avec une chaine et ce dernier prétend qu’elle est indispensable car la main cherche toujours à fuir. Le juge le croit fou. Un an plus tard, alors que tout le monde s’était habitué à la présence de sir John Rowell, le juge apprend qu’il a été assassiné. Personne n’a jamais trouvé le coupable. Tout montrait qu’il y avait eu une lutte terrible. Il semblait avoir été étranglé par un squelette ce qui fait peur au juge car la main n’est plus au mur. Le domestique leur apprend que son maître était très agité depuis un mois : il parlait tout seul, était encore plus armé,… Le juge dit aux femmes que d’après lui l’ennemi du sir John Rowell ne devait pas être morte et est venu chercher sa main mais cela ne les satisfait pas ce dont il se doutait.

Publié dans 19e siècle

Commenter cet article