Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

23 articles avec prix auto-edition 2015

Thérèse Mary - Petite Rose (Prix Auto Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Petite Rose de Thérèse Mary

 

Une couverture aux couleurs plutôt agressive qui personnellement ne m’attire pas spécialement.

Je n’ai pas pu finir ce roman. impossible d’entrer dans l’histoire et le style.

Dans l’ensemble le texte est propre, plutôt simple et sans réelle fioritures mais cette simplicité est presque enfantine et donc gênante.

Bon alors là je vais avoir du mal à juger sur l’intégralité du scénario mais sur les 100 pages lues je ne me suis pas sentie une seule fois immergée dans l’histoire.

Je n’ai pas accroché du tout au personnage de Rose bien trop éloigné de ce qu’on connait. Et sa relation avec sa mère m’a paru malsaine dès le début… Un roman qui m’a semblé d’un autre temps dommage !

Pas de chance pour l’auteur, je suis Lorraine donc le dépaysement était très limité et le thème n’est pas spécialement novateur pour ce que j’en ai lu.

On est loin du coup de cœur pour ce roman, j’espère que d’autres auront pris plus de plaisir que moi…

Bonne lecture

Lien Amazon

Petite Rose

Publié dans Prix Auto-Edition 2015

Partager cet article

Jean-Paul Foussat - Le théorème de Worms (Peix Auto édition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Le théorème de Worms de Jean-Paul Foussat

 

Un titre pas forcément très parlant avec une couverture très sobre qui n’attire pas le lecteur.

Premier livre de la sélection que je ne termine pas, mais je ne suis pas entrée du tout dans l’histoire…

Un style sans fausse note, un peu pompeux tout de même où le vocabulaire même si finement choisi donne au lecteur l’impression d’une discussion hors de la réalité…

Alors là j’avoue que j’ai rien compris… Parle-t-on d’art ? de physique ? de sexe ? des trois ? quels liens ?

Je n’ai pas réussi à trouver un point d’attache avec les personnages…

Le dépaysement c’est peut-être le décor de Florence et encore… Difficile de dire si le texte est original, j’ai lu 100 pages sans vraiment comprendre ce qui se passe

Bonne lecture

Lien Amazon

Le Théorème de Worms

Partager cet article

Isabelle Rozenn-Mari - L'héritage des damnés (Prix Auto Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

L'héritage des damnés d'Isabelle Rozenn-Mari

 

Ce roman c'est l'histoire de Laurie-Ann qui doit se rendre chez sa grand-tante pendant les vacances... Elle va y vivre des aventures fantastiques et plutôt horribles....

Une couverture attrayante et un titre intrigant qui tiennent leurs promesses !

Une lecture très agréable, une histoire qui tient en haleine de quoi ravir les uns et les autres !

Le style est agréable, il n’y a que peu de coquilles et les pages se tournent sans le moindre souci ! Claire et efficace, l’écriture est très bien adaptée au récit

Un scénario bien ficelé, sans incohérence et qui entraine le lecteur dans un monde assez sombre.

J’ai eu un peu de mal avec Laurie-Ann parce que je trouve qu’elle est vraiment bête, j’avais deviné de nombreux éléments bien avant elle, alors qu’elle avait les mêmes indices que moi… L’identification a été compliquée mais dans l’ensemble les personnages sont plutôt bien « faits »

Le texte est original même si le thème ne l’est pas forcément, je regrette juste cette fin plus ou moins ouverte…

Pas de larmes, pas de coup de cœur ! 

Bonne lecture !

Lien Amazon

L'Héritage des Damnés: Thriller fantastique

Partager cet article

Mégane B. - Les secrets d'Eric Hoffman (Prix Auto-Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Les secrets d'Eric Hoffman de Mégane B.

 

Lorsque j’ai vu la couverture, je n’ai pas été attirée par la couverture et sans la 4e de couverture, je ne me serais pas tournée vers ce livre.

Je n’ai pas pu finir ce livre pour diverses raisons explicitées plus bas. Dommage, une histoire qui promettait un bon moment….

En dehors du fait qu’il n’y a pas de paragraphes, que le texte est livré brut sans travail… L’orthographe et la grammaire sont à revoir, tout comme la ponctuation. On dirait vraiment le style d’un élève de collège !

Malgré un nombre de pages lues important il m’a été impossible de m’immerger dans l’histoire !

Le personnage d’Eric semble être cohérent dans son évolution mais ma lecture incomplète ne me permet pas de juger de façon plus pertinente.

L’histoire n’est pas forcément innovante, ce genre de roman est fréquent.

Bonne lecture !

Lien Amazon

Les secrets d'Eric Hoffman

Partager cet article

Thierry Carrère - Pass for the sun (Prix Auto Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Pass for the sun de Thierry Carrère

 

Ce roman c'est l'histoire de notre planète quand elle aura été dévastée par notre incompétence à la protéger et à la lutte des classes qui ne cessera jamais...

J’avoue que la couverture quoiqu’intrigante ne m’a pas attiré bien au contraire, je trouve que l’illustration ne va pas forcément avec l’histoire…

J’ai été attirée par le début de ce roman mais au fur et à mesure la lecture est devenue plus compliquée et moins intéressante.

Ce texte est un plaidoyer contre la destruction de la planète et ses conséquences : sur cet aspect là l’auteur réussit à convaincre le lecteur mais il faut retravailler le texte qui est loin d’être propre, il reste bien trop de fautes.

L’immersion a été difficile car j’ai eu du mal à savoir ce que j’étais en train de lire : essai ? roman ?
En dehors de cela, le scénario tient la route.

Je n’ai pas réussi à accrocher aux personnages, il manque des moments intimes ou personnels pour qu’on puisse s’identifier à eux. Que ce soit Lukas ou Alice je n’ai pas pu me sentir proche d’eux.

L’idée est pour une fois originale, du jamais vu ! Il y a bel et bien un message derrière le texte mais la fin m’a déçu et ne me donne pas envie de poursuivre le tout….

Il me manque bien trop de choses pour que ce soit une lecture coup de cœur : émotions et actions.

Bonne lecture ! 

Lien Amazon

PASS FOR THE SUN

Partager cet article

Lydie Lefèvre - Lou (Prix Auto-Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Lou de Lydie Lefèvre

 

Ce livre est une nouvelle, sa couverture est attractive et met déjà le lecteur dans l’ambiance.

Je ne suis pas fan des nouvelles, j’ai besoin d’entrer dans le texte et là c’est très compliqué : tout va trop vite !

Dans l’ensemble, c’est un texte très propre, aucune coquille ou presque, un style agréable qui a du rythme avec un vocabulaire qui reste accessible à tous.

On entre directement dans le vif du sujet mais tout n’est pas toujours très clair même si on se fait vite une idée de ce qui arrive.

Difficile de s’identifier au personnage en quelques pages, ou même de s’attacher à lui. Le plus embêtant est de ne pas savoir comment il a pu oublier etc…

Une histoire lambda au final ou encore une fois je ne trouve pas mon plaisir car j’ai besoin de texte plus long ! Les amateurs de nouvelles y trouveront leur compte !

Bonne lecture !

Lien Amazon

Lou

Publié dans Prix Auto-Edition 2015

Partager cet article

Florence Clerfeuille - Le chat du jeu de quilles (Prix Auto Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Le chat du jeu de quilles de Florence Clerfeuille

 

J’avoue que le titre et la couverture du livre ne m’attirait pas spécialement. Je trouve l’illustration vieillotte.

J’ai passé un très bon moment avec ce livre que j’ai dévoré (même pas 24h !). Une lecture agréable et une fin qui ne donne qu’une envie : ouvrir le tome2

Un livre qu’on lit avec plaisir grâce à un style simple et efficace sans tournure compliquée ni vocabulaire savant. Un roman frais où descriptions et dialogues se complètent très bien et apportent plaisir au lecteur !

J’ai adoré, dès les 1eres lignes j’ai accroché à ce roman ! Tout au long du livre, sans se « casser la tête » on cherche aves les personnages (Marc et Manon) les réponses à la question : Qui a tué les Pommier il y a 10 ans…. Je n’ai compris qu’en même temps qu’eux !

J’ai beaucoup aimé Marc et Manon qui sont des journalistes mais qui ont (surtout pour Marc) des faiblesses. J’ai eu un peu plus de mal à accrocher et à m’identifier à Manon un peu trop caricaturale parfois.

Bon il ne faut pas non plus s’attendre à un dépaysement total : L’Aveyron c’est pas le bout du monde, la vie des petits villages on la connait tous et l’enquête sur un cold case c’est pas du nouveau au niveau scénario mais bon c’est bien réalisé donc on apprécie vraiment !

 

Dommage, il me manquait un peu d’émotions pour que ce soit un coup de cœur.

Bonne lecture !

Lien amazon

Le chat du jeu de quilles: Qui a tué le père Pommier ?

 

Partager cet article

Maxime Frantini - L'héritage Pastor Raspail (Prix Auto-Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

L'héritage Pastor Raspail de Maxime Frantini

 

La couverture, un peu vieillotte ne donne pas forcément envie de lire ce roman. Heureusement que le titre est intrigant.

C’est un bon roman historique. L’histoire se passant en Espagne, mon intérêt a été éveillé car je ne connais pas beaucoup ni la période (sous Bonaparte) ni le pays et cela m’a beaucoup plu !

Il reste des coquilles un peu trop fréquentes à mon avis mais sinon dans l’ensemble, le style est fluide et agréable. Je regrette juste un peu les descriptions trop nombreuses.

L’histoire est très intéressante, pleines de rebondissements. On attend avec impatience la résolution des problèmes les uns après les autres.

Alors je tiens à féliciter l’auteur, ses personnages sont très réalistes et cohérents. Felipe est très attachant et on est vraiment happé par son histoire. Tous les personnages sont vraiment très bien faits.

Cette histoire m’a entrainée dans l’Europe du début XIXème. J’ai adoré apprendre l’histoire même remaniée. Ce roman est original et m’a énormément plu.

Les émotions étaient au rendez-vous, j’ai même souvent pleuré mais il y a quelques longueurs qui m’empêchent de dire que c’est un coup de cœur !

Bonne lecture !

Lien Amazon 

L'héritage Pastor Raspail

Partager cet article

Cyril Vallée - Ximera (Prix Auto-Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Ximera de Cyril Vallée

 

Une couverture intrigante avec un titre accrocheur. De quoi donner envie de lire le roman.

Ce roman policier/ d’espionnage m’a tenue en haleine comme cela n’avait plus été le cas depuis longtemps. Du début à la fin tout est bien ficelé et même si on a des doutes sur certaines choses la fin est absolument géniale !

En dehors de coquilles qu’il faudra penser à supprimer et d’erreurs de conjugaison qui font parfois très mal (il courra), le style de l’auteur est limpide, à la fois incisif et clair. De même, il manie très bien les images, les descriptions d’Annecy sont à tomber !

Aucune déception au niveau de l’intrigue, tout est très bien ficelé, logique et aucune incohérence ne vient perturber le lecteur !

Alors le point fort de ce roman, ce sont les personnages principaux. J’ai adoré Clarisse qui est le genre de fille qu’on est un peu toutes mais qui tient le choc malgré tout. Luc m’a un peu moins plu mais il est tout aussi cohérent !

Alors pour ce qui est de l’originalité, il y a effectivement des nouveautés mais nous sommes dans un bon roman d’espionnage qui en respecte les codes en ajoutant un coté cybernétique plutôt intéressant.

Pour le coup de cœur, il me manque un peu d’émotions, il y a des endroits où j’aurais pu verser ma larmichette mais là non ….

Lien Amazon :

Ximera

Partager cet article

Julie Tonnellier - Le jeu des créateurs : L'éveil des guerriers (prix Auto-Edition 2015)

Publié le par litteratureetfrancais

Le jeu des créateurs : L'éveil des guerriers de Julie Tonnellier

 

Je découvre ce roman dans le cadre du jury du prix de l'Auto Edition.

Ce roman c'est l'histoire de la préparation d'une guerre dans un monde fantastique ou humains, nains, elfes et autres sont alliés pour affronter les Ténébreux et leur chef....

Une couverture magnifique, qui donne vraiment envie de découvrir le livre même si le titre « Le jeu des créateurs » me parle moins que le sous-titre.

Une histoire qui se lit bien, des chapitres courts. Dans l’ensemble c’est plutôt agréable.

En dehors de quelques coquilles parfois gênantes, le texte est clair, le style sans prétention et adapté au texte !

L’histoire est plutôt sympathique. L’immersion se fait rapidement car le monde est bien ficelé et sans incohérence.

Des personnages plutôt forts que ce soit Arion ou Larya, leur caractère et leur prestance sont très importants dans le texte. Larya est parfois trop « princesse » pour moi. J’ai beaucoup aimé les dragons également qui ont une place de choix dans le texte.

Dépaysement car texte fantastique. Etant un tome 1 la fin s’arrête avant l’aventure extraordinaire mais dans l’ensemble le scénario sans être original est bien réalisé. Si j’ai l’occasion je lirai le tome 2 mais je ne suis pas suffisamment emballée pour me lancer dedans directement….

Pas suffisamment d’émotions pour moi, pas de larmes donc pas de coup de cœur.

Bonne lecture ! 

Lien amazon

Le jeu des Créateurs: L'éveil des guerriers

Partager cet article

1 2 3 > >>