Valérie Loetscher alias Vay , Illustratrice

Publié le par litteratureetfrancais

Quelques questions sur vous et l’écriture

  1. Présentez-vous en quelques mots. - Je vie en Suisse dans un tout petit village, et je suis plusieurs personnes dans une seule journée. Je suis tout d’abord maman, j’ai deux garçons de 15 et 10 ans. Je suis aussi secrétaire-comptable à temps partiel dans une entreprise d’automation, mère au foyer et créatrice d’image. Pleins de casquettes différentes qui ne me laissent pas le temps de m’ennuyer.

2.     Parlez-nous de votre dernière illustration. Ma dernière illustration est une image pour IF Association. C’est une association qui s’occupe de réalisé les rêves des enfants malades. Elle sera mise en vente et le bénéfice ira à l’association « Rêves ».

  1. Depuis quand dessinez-vous ? J’ai toujours dessiné au plus loin que je me souvienne. C’est pour moi un moyen d’expression sans égal.

4.     Que vous apporte le dessin ? du plaisir, du dépassement de soi, de la plénitude et surtout de l’évasion.

5.     Dans quelle condition dessinez-vous ? En règle générale, je suis dans mon atelier avec la musique dans les oreilles et le chien à mes pieds.

6.     Quelle est votre source d’inspiration ? Tout est pour moi source d’inspiration, une lumière, une musique, un film, mes enfants (surtout leurs attitudes), bref, tout ce que je vois et ce que je ressens peut devenir source d’inspiration.

7.     Etes-vous illustrateur à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’illustratrice ? Comme je l’ai dit plus haut, je suis aussi secrétaire comptable dans une entreprise, en temps partiel. Ce travail me permet d’entrer en contact avec de « vrai » gens. Sinon j’aurais une tendance à rester un peu enfermée. Mais il me permet surtout de me garantir un minimum vital financièrement.

  1. Avez-vous d’autres projets d’illustration ? Ho oui !! Pour les livres jeunesses il y en a un en cours chez Nats Editions. Une histoire qui n’attend qu’un peu de temps chez Whisperies. Il y a aussi une histoire illustrée ainsi que des couvertures de livres qui attendent leur tour. Je travaille actuellement sur une couverture pour les Editions Flammèche. Au mois de juillet je vais m’atteler à une fresque murale pour une entreprise de ma région, ainsi que la participation à un festival. A partir du mois d’août ça se calme un peu, j’ai juste un festival en septembre et deux livres jeunesses qui doivent encore trouver un éditeur.

9.     On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ? Pour l’illustrateur, ce n’est pas tout à fait pareil. Il se doit de créer une histoire dans l’histoire. Celui qui ne lit pas (un petit enfant par exemple) doit pouvoir plus ou moins comprendre sans lire. Une couverture de livre, se doit d’ouvrir une porte sur le livre, c’est un peu « l’antichambre » du livre. L’illustrateur doit tout faire pour vous donner envie d’ouvrir le livre.

10.  Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’illustrateur, ce serait quoi ? Juste peut-être que le métier soit reconnu en tant que tel, et pas comme une « passion ». C’est un vrai travail qui demande énormément de temps et beaucoup de formation.

11.  Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ? En tant qu’illustrateur on « voyage » de maison d’éditions en maison d’éditions aux grés des projets. Mais j’ai toujours eu un bon contact avec elles jusqu’à présent.

 

Quelques questions sur vous et la lecture

1.     Qui vous a fait aimer la lecture ? J’ai lu très vite, je suis une dévoreuse de livre. Lorsque j’étais petite c’était une façon de m’évader. J’étais plus souvent enfermé dans ma chambre à lire que dehors à me faire des amis.. les miens étaient plutôt imaginaires en fait ^^

  1. Quel est votre auteur préféré ! ? Houlà, j’en ai pleins !! Chaque livre est une nouvelle porte pour partir en voyage. Je fais des voyages effrayants avec des Maxime Chattam, Stephen King, Robin Cook, Harlan Coben, Sire Cédric entre autre, ou alors des fantastiques avec des Raymond Feist, Robin Hobb, Terry Goodkind, David Chandler ou encore Patrick Rothfuss. Bref, je fais plein de voyages sans bouger de mon lit. Et ça c’est juste merveilleux.
  2. Quel type de lecteur êtes-vous ? Acharnée !!

4.     Qu’aimez-vous lire ? De tout du moment où il y a une bonne histoire que ce n’est pas que de l’eau de rose. J’aime quand ça bouge et si en plus ça peut être drôle c’est la cerise sur le gâteau :p

 

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

1.     Que pensez-vous des blogs littéraires ? Je trouve que c’est bien. Tous les avis sont bons à prendre, personne n’a raison et personne n’a tort. C’est juste que tout le monde a une certaine façon de voir les choses. Et en restant ouvert on apprend beaucoup. Mais surtout tout le monde a le droit de s’exprimer. C’est important. Donc les blogs sont importants.

2.     Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ? J’avoue que je ne le connaissais pas avant d’avoir répondu à cette petite interview. Mais j’ai pris la peine d’y faire un tour et j’apprécie particulièrement la rubrique « La parole est à vous » et celle des « interview ».

3.     Comment gérez-vous les critiques des lecteurs de blogs qui ne sont pas des spécialistes ? (critique positive et négative) ? Une critique, si elle est constructive, est toujours bonne à prendre. Que ce soit de la part d’un professionnel ou pas.

4.     Si vous deviez remercier un professeur que vous avez eu : ce serait qui et pourquoi ? Je n’ai malheureusement pas eu cette chance.

5.     Pensez-vous que les jeunes ne sont plus capables d’apprécier la lecture ? Quels remèdes proposeriez-vous ? Ha ben là, je suis bien enquiquinée. A la maison j’ai un enfant « dévoreur » de livre et l’autre qui n’aime pas lire du tout. Et pourtant je les ai élevés les deux de la même façon. On ne peut pas « forcer » les enfants à lire. On peut juste tout faire pour susciter l’envie. Après, c’est à eux de faire le pas. L’essentiel est qu’ils gardent l’esprit ouvert. 

6.     Que pensez-vous du boom des éditions numériques ? Pour moi, c’est une fantastique opportunité. En tant qu’illustrateur, les images se véhiculent aussi bien en numérique que sur papier. Et surtout c’est moins cher. Ce qui permet peut-être aux personnes moins fortunées de tout de même acheter les livres pour leurs enfants. En plus, ça prend moins de place lors des départs en vacances ^^

  1. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes illustrateurs ? Travailler, travailler, travailler et encore travailler !!

 

La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?

Poursuivez vos rêves, toujours !!

Publié dans Les auteurs

Commenter cet article