Gabriel Garcia Marquez - Chronique d'une mort annoncée (20e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Chronique d’une mort annoncée de Gabriel Garcia Marquez

 

Personnages principaux

  • Le narrateur
  • Santiago Nasar
  • Placida Linero
  • Victoria Guzman (la cuisinière)
  • Divina Flor (fille de la cuisinière)
  • Ibrahim Nasar (père de Santiago)
  • Le juge d’instruction
  • Clotilde Armenta
  • Pedro Vicario
  • Pablo Vicario
  • Margot (sœur du narrateur)
  • Cristo Bedoya
  • Flora Miguel (fiancée de Santiago)
  • Don Lazaro Aponte
  • Le père Amador
  • Angela Vicario
  • Pura Vicario (la mère)
  • Luisa Santiage (la mère du narrateur)
  • Jaime (frère du narrateur)
  • Bayardo San Roman (le mari)
  • Poncio Vicario (père d’Angela)
  • Le docteur Dionidio Iguaran
  • Le veuf Xious
  • Mercédès Barcha (femme du narrateur)

Résumé

            Le narrateur raconte le jour du meurtre de Santiago Nasar. Sa mère veut l’empêcher sans succès. Il a été tué le lendemain d’un mariage car il aurait « corrompu » la mariée. Tout le monde savait pour le meurtre mais personne n’a rien fait.

            Présentation du mari : un homme étranger au village mais riche qui obtient tout ce qu’il veut dont Angela Vicario. Beaucoup de détails sur la noce et raisons de la mort de Santiago : Angela devait donner un nom à ses frères et ce fut celui-ci.

            Les frères Vicario crient sur tous les toits leur projet mais personne ne les prend au sérieux et le pire se produit. Ils n’ont aucun regret car il fallait rétablir l’honneur de leur sœur. Tout le monde savait sauf le narrateur et la victime qui malgré les efforts de certains n’a pas été prévenue. La nuit avant le meurtre est racontée dans les détails.

            L’autopsie de Santiago fut un carnage car le médecin n’était pas là. La famille Vicario a déménagé. Plus tard, alors qu’il essaye de reconstituer le drame, le narrateur parle avec Angela qui lui avoue qu’elle n’a pas joué la comédie à son époux le soir de la noce. Tout le monde sait que Santiago n’a pas corrompu celle-ci mais elle a toujours refusé de donner le nom de celui qui l’a fait. Après le drame, Angela a compris qu’elle était amoureuse de Bayard et lui a écrit pendant 17 ans avant qu’il ne vienne la voir.

            Tout le village est sous le choc de ne pas avoir pu empêcher le meurtre surtout que Cristo a tout fait pour et que Santiago était au courant mais trop surpris pour réagit. Description de l’agression et des dernières minutes de Santiago. Le destin était contre lui.

 

Publié dans 20e siècle

Commenter cet article