Aldous Huxley - Le meilleur des mondes (20e siècle)

Publié le par litteratureetfrancais

Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley

 

Personnages principaux

  • Le Directeur de l’Incubation - Thomas
  • Mr. Foster Henry
  • Lenina Crowne
  • Polly Trotsky
  • Sa Forderie Mustapha Menier
  • Bernard Marx
  • Fanny
  • Benito Hoover
  • Helmholtz Watson
  • Linda
  • John
  • Popé

Résumé par chapitres

Chapitre 1 : Le Directeur du centre d’Incubation et de Conditionnement de Londres organise une visite de celui-ci. On apprend que tous les hommes sont créés et conditionnés par les centres.

Chapitre 2 : La visite continue à l’étage des pouponnières. Les enfants vivent des expériences traumatisantes dans le but d’être conditionnés. Tous les conditionnements dépendant des besoins de l’état. Chaque catégorie sociale (Alpha, Bêta, Gamma, Delta et Epsilon) est associée à une couleur.

Chapitre 3 : Plusieurs discussions entremêlées :

  • Fanny et Lenina parlent du fait que chacun appartient à tous et que Lenina devrait varier ses partenaires
  • Deux hommes parlent des femmes qu’ils ont.
  • Le Directeur et Menier racontent les horreurs du passé : monogamie, sentiments, etc et les conséquences : guerre, destruction de la culture.

Chapitre 4 : Lenina propose à Bernard Marx de l’accompagner au Nouveau Mexique. Il n’a pas l’air de penser ni d’être comme les autres. Elle voit toujours Henry et se satisfait de sa condition. Bernard se sent rejeté du fait de sa différence. Il ne se sent pas à sa place. Il est ami avec Helmholtz qui souffre d’un excès mental mais qui est moins isolé.

Chapitre 5 : Lenina et Henry prennent du « soma » (sorte de drogue) pour s’amuser au golf puis dans une sorte de boite de nuit. Ils parlent du conditionnement et du fait que chaque caste se satisfait de sa situation. Bernard se rend à un Office de Solidarité. On dirait une réunion de secte. Il fait comme les autres mais est totalement déconnecté.

Chapitre 6 : Lenina trouve Bernard bizarre mais attirant. Bernard ne fonctionne pas comme les autres : il rêve d’intimité, de passion, de liberté et de désir alors que Lenina et les autres se satisfont des divertissements à leur portée et du soma. Le Directeur évoque un souvenir du passé devant Bernard : cela est normalement défendu. Bernard, menacé d’être transféré s’il ne se conduit pas « normalement » se vante devant son ami Helmholtz qui ne réagit pas. Le voyage dans la Réserve de sauvages a lieu. Bernard est préoccupé par son futur transfert en Islande qui semble se concrétiser. Il accepte le soma conseillé par Lenina. Les sauvages sont ceux qui vivent comme nous.

Chapitre 7 : Lenina a oublié son soma. Elle supporte mal le spectacle des sauvages dans leur habitat naturel. Ils rencontrent Linda, la femme que le Directeur du D.I.C avait perdue dans la Réserve. Elle a eu un enfant naturel. Elle essaye tant bien que mal de le faire vivre comme les hommes civilisés. Lenina est horrifiée.

Chapitre 8 : John, le fils de Linda, raconte ses souvenirs à Bernard. Il a toujours été exclu, coincé entre deux civilisations. Bernard propose de les ramener à Londres, Linda et lui.

Chapitre 9 : De retour, Lenina prend une grande dose de soma pour dormir0 Bernard met au point son plan et reçoit les autorisations nécessaires. John est obsédé par Lenina et pénètre par effraction sa chambre.

Chapitre 10 : Le Directeur veut humilier Bernard en le congédiant devant tout le monde pour son attitude qui nuit à la société. Renversement de situation avec l’arrivée de Linda et John.

Chapitre 11 : Tout le monde s’intéresse à John. Bernard est devenu célèbre. Linda est mise sous soma : elle en mourra rapidement. Lenina va au cinéma sentant avec John, elle espère une relation sexuelle avec lui qui n’arrivera pas car il n’a pas apprécié le film et surtout parce qu’il ne comprend pas cette société.

Chapitre 12 : John, toujours appelé Le Sauvage, refuse de sortir à l’un des dîners de Bernard. Ce dernier retrouve alors son statut de paria. Lenina est affectée par le rejet de John. John et Helmholtz partagent la même passion pour les envolées lyriques même si Helmholtz ne peut pas approuver Shakespeare. Menier rejette un manuscrit excellent à cause d’idées qui pourraient être vues comme hérétiques.

Chapitre 13 : Lenina n’arrive pas à oublier John. Elle se rend chez lui. Il lui dévoile son amour. Quand elle se déshabille, il entre dans une colère noire et la frappe. Ils ne partagent pas la même vision de l’amour.

Chapitre 14 : John arrive au chevet de sa mère, mourante. Il lui en veut de penser à Popé, son ex-amant, et pas à lui alors qu’elle est sous soma. L’infirmière est inquiète, le comportement inconvenant du sauvage qui a des sentiments risque de déconditionner les enfants en visite.

Chapitre 15 : John assiste à une distribution de soma. Il devient fou et l’arrête pour offrir la liberté aux hommes et femmes présentes. Les Delta deviennent fous. Helmholtz et Bernard lui viennent en aide chacun à leur façon.

Chapitre 16 : Ils sont avec l’Administrateur Menier. Celui-ci leur explique le fonctionnement du monde. Il n’en est pas satisfait mais l’accepte. Ils vont être envoyés sur des îles. Bernard ne le supporte pas contrairement à Helmholtz. Menier a expliqué les dangers causés par l’Art et la science.

Chapitre 17 : Manier et le sauvage débattent sur la religion et son intérêt. Menier conclue en disant que la liberté c’est être malheureux ce que réclame John. Il veut la liberté avec ses avantages et ses inconvénients.

Chapitre 18 : John essaye de s’isoler et de se punir. Il reste le centre d’attractions des gens civilisés. Il finit par se suicider pour leur échapper.

 

Publié dans 20e siècle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Angelilie 25/05/2017 16:11

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur pseudo. à bientôt.