Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Rachpunzel et Jérémy Parigi - Le champ aux mille fleurs (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Le champ aux mille fleurs de Rachpunzel et Jérémy Parigi

 

Je remercie Livr's Editions qui ne m'oublie jamais lors des partenariats et m'envoie toujours de véritables petits trésors.

Un second album enfant pour la journée !

Cet album c'est l'histoire de gentils papillons qui cherchent le champ aux mille fleurs et rencontrent un grand nombre d'animaux...

J'ai beaucoup aimé les dessins, les couleurs et l'histoire. Cependant, je trouve que le vocabulaire est peut-être un peu compliqué pour de jeunes enfants et qu'il manquerait un petit message derrière toute cette beauté....

Bonne lecture !

Lien Amazon : 

Le Champ aux Mille Fleurs

 

Publié dans Livres enfants

Partager cet article

Repost 0

Florian Poirier et Vay - Samuel (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Samuel de Florian Poirier et Vay

 

Merci à Nat's Editions pour leur confiance toujours renouvelée et leur petit chef-d'oeuvre.

Me revoici avec un bel album enfant.

Ce texte c'est l'histoire d'Antonin qui est nouveau à l'école et qui rencontre Samuel qu'il n'aime pas beaucoup d'abord parce que celui-ci ne répond pas... puis il apprend qu'il est sourd...

Les dessins sont superbes et l'histoire forte... Les dessins ont de superbes couleurs, un tracé magnifique et représentent parfaitement l'histoire. Quant à celle-ci, elle est accessible : le vocabulaire n'est pas trop enfantin et reste adapté à un jeune public. De même aborder la LSF avec les plus jeunes c'est une très belle façon de parler de tolérance.

On retrouve ici tout ce qui fait d'un petit album un grand moment : enfants et parents seront ravis.

L'histoire m'a même arraché quelques larmes. le jour où j'aurai des enfants c'est le genre de choses que je veux leur lire : un beau message caché derrière des mots et des dessins magiques !

Bonne lecture !

Lien Amazon : 

Samuel

 

Publié dans Livres enfants

Partager cet article

Repost 0

Léna Jomahé - Les Oubliés ( Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Les Oubliés de Léna Jomahé

 

Je tiens à remercier les éditions Plume Blanche pour leur confiance et pour la découverte de ce texte.

Les Oubliés se passe après la IVè guerre Mondiale, l'air est irrespirable, on ne peut plus faire ce qu'on veut : travail, circulation, nourriture... Tout est réglementé pour le bien de la population sauf que.... Eléa, Gabriel et les autres vont comprendre que les mensonges du Gouverneur sont nombreux....

Ce roman écrit de façon simple avec un vocabulaire précis est vraiment excellent, on le dévore en un rien de temps ! 

Les personnages sont très bien "dessinés" : ils ont un caractère fort, qui colle à l'image qu'on se fait d'eux tout au long de la lecture. Je pense à Eléa qui est colérique et le reste...

Bon après il y  a les aspects traditionnels d'une dystopie : beaucoup d'actions, des couples qui se forment "alors qu'il ne faudrait pas"... 

Pour conclure une bonne lecture, très agréable avec beaucoup de potentiel... Et je dois avouer que l'épilogue a créé chez moi une certaine envie de lire la suite ! 

Bonne lecture

Lien Amazon

Les oubliés : Tome 1, Derniers jours

 

Partager cet article

Repost 0

La Rémanence vous propose un concours....

Publié le par litteratureetfrancais

Jeu-concours "Le livre mystère"

Lisez le passage ci-dessous, extrait d'un ouvrage des éditions de la Rémanence, et retrouvez le titre du livre auquel il appartient. Vous pourrez peut-être gagner, par tirage au sort, un exemplaire de ce livre.

Le livre mystère est un jeu organisé chaque début de mois par les éditions de la Rémanence. La participation, validée en remplissant le formulaire ci-dessous, entraîne pour tous les joueurs une adhésion sans réserve au règlement du jeu reproduit en bas de page.

Le jeu prend fin le dernier jour du mois et le gagant sera annoncé début novembre. Attention, on ne peut jouer qu'une fois, réfléchissez-bien avant de donner votre réponse.

 

Octobre 2015

Lots mis en jeu : 1 exemplaire imprimé du livre mystère

 

« Chez moi, je m’exerce au dessin. Je n’ai pas tellement le sens des proportions. J’essaie de placer les volumes, les ombres, mais j’abandonne rapidement la coupe de fruits pour inventer des arbres. Leurs  silhouettes se déploient, je les trace au pinceau noir sur des fonds en couleurs. Nathan m’appelle et j’ai la mauvaise idée de lui dire que ma mère travaille ce samedi. Il déclare qu’il arrive. C’est la première fois qu’il vient chez moi.  Je n’aime pas ça. Ici, c’est petit, chez lui, c’est mieux, une grande maison avec un jardin.  D’ailleurs, il ne me l’a jamais montrée. Je ne me sens pas très bien, une sorte de honte m’envahit. Il va trouver tout moche, sans goût, et moi aussi, il me trouvera moche et sans goût. Je voulais continuer à peindre, mais c’est trop tard, l’élan est perdu. Je hache ma feuille de grands traits noirs. On sonne. C’est lui : »

Indice : Je ne suis pas un livre épais

 

 

Cliquez ici pour le formulaire ! 

Publié dans La parole est à vous

Partager cet article

Repost 0

Bilan du mois de septembre 2015

Publié le par litteratureetfrancais

Septembre 2015

 

  1. 49 jours de Fabrice Colin
  2. Lu précédemment : Ainsi font, font, font... de Marie-Noelle Garric
  3. Extrasystoles de Carole-Anne Eschenazi
  4. Dans tes rêves de Rose Darcy
  5. Manuscrit Anyway Editions
  6. Lu précédemment : Tuer n'est pas jouer d'Agnès Boucher
  7. Manuscrit Anyway Editions 

Publié dans Bilans

Partager cet article

Repost 0

Agnès Boucher - Tuer n'est pas jouer (Editions HJ)

Publié le par litteratureetfrancais

Tuer n'est pas jouer d'Agnès Boucher

 

Voici la nouvelle publication des éditions Hélène Jacob que j'ai découverte en avant-première.

Bon ce policier n'est vraiment pas mon préféré de l'auteur... j'avais adoré Méfiez vous des contrefaçons et me voilà un peu déçue... J'ai même dû le lire deux fois car à ma première lecture j'avais abandonné et l'ai donc repris plus tard en correction...

L'histoire tout d'abord : un tueur à gages de l'état se fait piéger et on en veut à sa vie.... Pas très novateur tout ça....

Bon alors voilà ce que je me suis notée :

- Sam : personnage imbuvable, ivrogne, tête à claques qui dénigre tout au point d'en être agaçant.

- Beaucoup de références littéraires et musicales pointues : très agréables !

- J'ai apprécié de retrouver des personnages de Méfiez-vous... mais ce n'est pas suffisamment exploité.

- Pour un policier, bien trop de pensées et pas assez d'actions... Mais quelques surprises qui accélèrent le rythme... un peu trop tardif.

- Fin un peu décevante.... trop ouverte.

Voilà voilà, vous l'avez constaté ce n'est pas un coup de coeur, mais j'ai hâte d'avoir votre avis sur ce roman !

Bonne lecture !

Lien Amazon

Tuer n'est pas jouer

Réponse de l'auteur avec beaucoup d'humour et de gentillesse ! 

Partager cet article

Repost 0

Rose Darcy - Dans tes rêves (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Dans tes rêves de Rose Darcy

 

Je vais commencer par mes traditionnels remerciements aux éditions Sharon Kena et leur événement Pick and Read.

Je me suis donc lancée dans l'intégrale "Dans tes rêves" de Rose Darcy qui raconte l'histoire de Mira qui fantasme sur un homme qu'elle ne connaît pas et qui lui donne disons beaucoup de plaisir... Mais voilà cet homme existe en chair et en os et va l'entraîner dans un monde surnaturel.

Alors je suis un peu mitigée dans cette affaire : j'ai adoré le côté surnaturel de l'aventure, le personnage de Mira comme celui de Bardem et même certaines scènes un peu plus "hot". Seulement voilà je trouve qu'elles sont trop nombreuses et desservent parfois un peu l'histoire sur le long terme, il y a plus de pages érotiques que d'histoires....

Surtout que pour une intégrale, la fin est inquiétante : va-t'on savoir ce qui va arriver ? Les aventures recommencent et on nous coupe en plein milieu...

Dernier détail plus "terre à terre" : les notes en fin d'ouvrage sur une liseuse c'est compliqué à gérer et de même les changements de mises en page d'un épisode à l'autre sont un peu perturbantes.

Bonne lecture ! 

Lien amazon

Dans tes rêves

Partager cet article

Repost 0

Véronique Prévot - Auteur de la bouseuse embourgeoisée

Publié le par litteratureetfrancais

 Quelques questions sur vous et l’écriture

2.     Parlez-nous de votre dernier ouvrage.

 

Il est difficile de parler de mon dernier mais aussi premier ouvrage, c’est un roman  dans lequel j’ai mis toutes mes tripes, il traite des relations mère-fille, sur plusieurs générations, des relations souvent compliquées, il est question d’amour, d’argent, de honte, de pudeur.

 

Mère et fille nous livrent tour à tour leur vision de la vie, pour Elisabeth, le luxe c'est d'avoir une nounou alors qu'elle ne travaille pas lui laissant ainsi du temps pour acheter sans compter, alors que pour sa fille Annie, le luxe c'est de s'autoriser à être elle-même, de voir grandir ses enfants et de leur apprendre à faire des cocottes en papier. Mère et fille réussissent pourtant à s'accommoder, jusqu'au jour où un drame vient faire voler en éclat un équilibre familial déjà fragile, ce drame en entraînant un autre, ce seront plusieurs générations qui seront touchées, obligeant Elisabeth à faire un choix : nier ou à réparer.

 

3.     Depuis quand écrivez-vous ?

Depuis 2010 ; au moment où j’ai connu une longue période de chômage.

4.     Que vous apporte l’écriture ?

L’écriture m’apporte du bonheur, j’aime les mots, j’aime avoir la possibilité de créer une jolie phrase, c’est aussi un exutoire, je me suis lâchée sur certains mots, sur certaines vérités et ça fait du bien !

5.     Dans quelle condition écrivez-vous ?

Je n’ai pas de règles, parfois les idées fusent, (il m’arrive souvent de me lever la nuit pour noter une idée, une phrase qui vient de surgir), dans ce cas je m’installe à mon bureau et je tape sur mon clavier comme une forcenée. Il m’arrive aussi de ne rien écrire pendant plusieurs semaines, ça ne se commande pas !

 

6.     Quelle est votre source d’inspiration ?

Les gens qui m’entourent, parfois,  je m’arrête un instant…, je les observe et je trouve que leur différence (comparé à moi) est fascinante.

 

7.     Etes-vous écrivain à part entière ou exercez-vous une profession à coté ? si oui laquelle ? Que vous apporte-t-elle par rapport à votre travail d’écrivain ?

 

Je travaille dans une usine, de journée, c’est un lieu bondé, bruyant, mais c’est également une mine d’or pour observer le genre humain. Je suis très admirative des femmes en particulier, certaines d’entre elles travaillent là depuis toujours, c’est un travail difficile avec des horaires décalés, et pourtant elles élèvent ou ont élevés des enfants, elles se font belles pour venir travailler et gardent le sourire, je leur tire mon chapeau !

 

8.     Avez-vous d’autres projets d’écriture ?

Oui plein !! Un roman et plusieurs nouvelles. J’ai un carnet dans mon sac dans lequel je note tout ce qui me passe par la tête, parfois j’écris aussi sur des morceaux de feuilles que je glisse dans mon sac. A la fin de la semaine, je dois faire du tri dans tout ce bazar, et je remets au propre ce qui appartient au roman ou aux nouvelles.

 

 

9.     On dit souvent que l’auteur « fait passer un message » : est-ce le cas pour vous ? Si oui quel est ce message ?

 

Certainement, je ne vois pas comment c’est possible autrement ! En ce qui me concerne je suis du genre à afficher des phrases optimistes un peu partout dans la maison, donc le message que j’aimerais faire passer dans ce récit est que nous sommes maîtres de nos vies et qu'à tout moment, même dans les situations les plus désespérées, nous sommes libres de choisir notre route.

 Mêlant humour et tragédie, cette histoire c'est la quête de toute une vie, c'est la quête du bonheur,  mais c'est avant tout un message fort et optimiste: tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir.

 

10.  Si vous deviez changer quelque chose dans votre carrière d’écrivain, ce serait quoi ?

Je ne suis qu’un bébé écrivain je n’ai donc pas encore eu le temps d’avoir des regrets.

 

11.  Comment s’est fait le choix de votre maison d’édition ?

 J’'ai choisi la solution de facilité en faisant appel aux services de Mon petit Editeur qui j'en suis sûre ont publié mon livre sans même l'avoir lu. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas confiance en mon talent, au contraire, je pense qu’il n’y a pas de secret, pour qu’un roman ait du succès il faut qu’il soit bon et le reste se fera tout seul. A l’heure actuelle j’ai vendu une vingtaine de livres (voisins, amis, tonton, mémé…), les retours sont excellents ce qui est particulièrement encourageant.

Quelques questions sur vous et la lecture

1.     Qui vous a fait aimer la lecture/ l’écriture ? Personne en particulier

2.     Quel est votre auteur préféré en dehors de vous-même bien sûr ! ? J’aime beaucoup Douglas Kennedy et Toni Morrison

3.     Quel type de lecteur êtes-vous ? Je suis une lectrice passionnée, souriante. Je souris en lisant de jolies choses, je me régale comme une autre personne pourrait se délecter  en mangeant une belle pâtisserie colorée.

4.     Qu’aimez-vous lire ?

 J’aime tous les genres de romans, excepté le genre policier. J’aime les romans qui mettent en scène des personnages de la vie de tous les jours car on peut s’identifier à eux, j’aime les récits drôles et légers dans lesquels il y a toujours quelque chose à apprendre.

Quelques questions sur les blogs et tout le reste …

1.     Que pensez-vous des blogs littéraires ? Je pense que c’est une excellente source d’information pour tous les passionnés de littérature.

2.     Que pensez-vous de mon blog en particulier et quel est pour vous l’intérêt de répondre à ce petit questionnaire ? Votre blog est tout ce que j’aime, rose, sucré, il apporte beaucoup de plaisir et d’information.

6.     Que pensez-vous du boom des éditions numériques ? Je comprends très bien l’intérêt de cette nouvelle façon de lire (plus économique, plus pratique, plus écologique…) et pourtant…je n’ai pas envie de me priver du bonheur que me procure la contemplation et le toucher d’une jolie couverture de livre, j’aime sentir le papier sous mes doigts lorsque je tourne les pages, j’aime l’odeur que dégage un vrai livre. Et surtout que deviendraient tous mes merveilleux marque-pages fait maison ?

 

La parole est à vous : Une dernière phrase ? pensée ? critique ?

J’ai simplement écrit un livre que j’aimerais lire…

Publié dans Les auteurs

Partager cet article

Repost 0

Les Editions La Remanence se dévoilent...

Publié le par litteratureetfrancais

 

  1. Pouvez-vous nous présenter votre maison d’édition ?

Les éditions de la Rémanence éditent de la littérature contemporaine à travers trois collections. La première, Regards, regroupe des romans courts, dont la lecture est aisée, rapide (type « jeunes adultes » en ce qu’ils sont accessibles pour des adolescents tout en plaisant aux adultes)  et qui abordent dans la fiction une problématique propre à notre époque ou un thème précis. La seconde, Traces, est dédiée à la non-fiction : autobiographies, mémoires, essais. Et la troisième, Le Labo, accueille des romans contemporains plus denses que ceux de Regards, avec des histoires plus complexes et moins focalisées, plus proches de ce qu’on fait en littérature générale.

  1. Pour vous une ME c’est quoi ?

Une ligne, des choix, de l’énergie, une bonne dose de curiosité et une grande confiance dans la narration comme vecteur de plaisirs, de sensations et de connaissances J

  1. De combien de personnes se composent votre équipe/ ME ?

Je travaille seule avec mes auteurs, et j’ai deux partenaires régulières pour faire les maquettes et m’épauler en communication.

  1. Parlez-nous de votre ligne éditoriale ?

La ligne éditoriale a été la question la plus cruciale lorsque j’ai décidé de créer ma maison : je voulais essayer d’apporter une voix nouvelle pour me démarquer, qui puisse attirer le lecteur, mais qui corresponde aussi à mes goûts personnels car je savais que j’y passerai mes journées  et je ne m’imaginais pas travailler puis porter des textes avec lesquels je n’aurais pas une forte affinité. La ligne correspond ainsi à une vision assez personnelle de la littérature que je privilégie dans le choix de mes livres comme essentiellement tournée vers le plaisir, la rencontre et le développement personnel. Chaque roman ou récit est empreint de l’expérience humaine des auteurs, de ce qu’ils savent ou de ce qu’ils ont vu vivre ou vécu eux-mêmes. C’est une littérature de partage, tournée vers l’autre, humaniste en quelque sorte.

  1. Comment se passe le choix des ouvrages à publier ?

Ce sont ceux qui correspondent à cet aspect « humaniste » et que j’ai lus d’une traite, immergée. Quand on doit lire tous les jours, on ne se force pas et les textes qu’on apprécie se révèlent vite. La qualité de la langue a évidemment son importance mais n’est pas le critère premier. Si l’émotion et l’empathie passent, que l’imagination l’emporte et que le livre se lit avec plaisir, qu’on s’attache au(x) personnage(s) au point de ne plus lâcher l’histoire, ça me va, même si le roman en question ne constitue pas une « prouesse » technique. Je préfère nettement un texte simple et fluide destiné au plus grand nombre au prestige d’un écrit stylistiquement épatant mais ardu à lire. Après, bien sûr, il m’arrive de choisir des textes d’un très bon niveau, l’un n’empêche pas l’autre !

  1. Pouvez-vous expliquer aux lecteurs les différentes étapes de publication ?

C’est long ! Quand l’auteur donne son accord, on fixe une date d’abord assez vague. Puis je me penche sur le manuscrit attentivement pour le corriger et éventuellement en modifier des passages, ça dépend des ouvrages. L’auteur à son tour valide, corrige, propose. Et puis on recommence, jusqu’à être satisfaits l’un et l’autre. Quand le texte est jugé finalisé, on fait faire les maquettes, et on les relit encore, pour traquer les coquilles. Durant ce travail éditorial qui dure en moyenne trois mois, on cherche aussi ensemble une illustration pour la couverture et nous rédigeons les textes de quatrième et promotionnels. Je dis « nous » car le premier jet vient tantôt de l’auteur, tantôt de mon initiative ; je suis assez peu directive et très à l’écoute de mes auteurs dans la mesure où le travail, la façon de présenter le livre, s’insère correctement dans la cohérence de la maison. Comme je travaille seule, ils sont nécessairement très présents à toutes les étapes.

  1. Faites-vous uniquement de la publication papier ? Pourquoi ?

Papier et numérique, parce que les deux sont complémentaires et le lecteur doit pouvoir lire le livre sur le support qui lui convient le mieux.

  1. Comment faites-vous la promotion de vos ouvrages ?

On rame ! On écrit partout où on pense bon de le faire, les auteurs font des salons… Ce n’est pas évident. Je travaille beaucoup sur Internet auprès des blogs et communautés littéraires car c’est un des seuls «endroits » du livre disponibles pour les petits éditeurs qui ne disposent ni de moyens ni de relations. Mes auteurs sont très investis également.

  1. En tant qu’éditeur que pensez-vous des blogs littéraires et des partenariats qui se font de plus en plus nombreux ?

C’est très bien. D’abord, nous en avons besoin pour présenter nos livres et obtenir des retours sincères de lecture comme évoqué plus haut. Et d’autre part je trouve ce phénomène très positif quand on répète sans cesse que les gens ne lisent plus, j’adore découvrir des blogs de toutes jeunes filles (oui c’est un milieu quand même assez féminin !), bien tenus, sans faute et critiques. Ça fait plaisir et j’irais même jusqu’à dire que certaines chroniques nous redonnent le moral et peuvent chasser les mauvaises pensées quand on se demande pourquoi on se donne tout ce mal dans un marché saturé qui n’aurait pas besoin de nous !

  1. Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Merci pour votre tribune J

  1. N’hésitez pas à donner tous les liens publicitaires nécessaires !

Site : www.editionsdelaremanence.fr

 

Publié dans Mieux connaitre les ME

Partager cet article

Repost 0

Carole-Anne Eschenazi - Extrasystoles (Avis)

Publié le par litteratureetfrancais

Extrasystoles de Carole-Anne Eschenazi

 

Je tiens tout d'abord à remercier les Editions Cent Mille Milliards pour leur confiance lors de ce partenariat.

Vous savez à quel point les recueils de nouvelles peuvent me déplaire et pour une fois ce n'est pas le cas !

J'ai adoré ce recueil !Toutes les nouvelles sont du même niveau et elles sont bonnes !!

J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur proche de son lecteur, plein de références culturelles de tous types (de la publicité à la littérature), sans pour autant être vulgaire (sauf si c'est nécessaire) et puis surtout j'ai adoré les chutes de ces nouvelles si bien travaillées ! A tel point que j'ai même envisagé d'en travailler une ou deux avec mes élèves....

Ce que j'ai aussi beaucoup aimé c'est que chaque nouvelle est ciblée sur un personnage mais on les retrouve évoqués dans les autres et cela en fait presque un petit roman ! 

Attention cependant, on est loin des nouvelles toutes belles toutes roses, elles sont souvent si ce n'est noires bien grises mais c'est un vrai régal !

Parlons une minute du titre : je ne suis pas médecin donc je résume : il s'agit d'un problème au niveau des battements du coeur si j'ai bien compris et comme chacune de ces nouvelles a fait battre le mien différemment : j'approuve !

Bonne lecture !

Lien achat

 

Publié dans Nouvelles

Partager cet article

Repost 0